Persistance du quatrième arc aortique chez le chien

Définition de la persistance du quatrième arc aortique chez le chien

Chez l’embryon, le système artériel est composé de deux artères, une dorsale et une ventrale, et d’un système de vaisseaux pairs se détachant latéralement appelés arcs aortiques. Cette conformation subit des modifications au cours du développement du fœtus.

La persistance du quatrième arc aortique chez le chien correspond à une malformation cardiaque associée à une formation embryonnaire défectueuse de l’aorte.

On rencontre plus fréquemment cette malformation dans certaines races de chiens comme le Berger Allemand et le Setter Irlandais mais aussi le Terrier de Boston, le Cocker, le Dogue Allemand ou le Greyhound.

Au lieu de se former à partir du quatrième arc aortique gauche, l’aorte se forme à partir du quatrième arc aortique droit. La conséquence est que l’œsophage se retrouve comprimé par un anneau vasculaire.

persistance_quatrieme_arc_aortique_chien

Symptômes de la persistance du quatrième arc aortique chez le chien

La persistance du quatrième arc aortique chez le chien entraîne des répercussions sur le plan médical (compression de l’œsophage) avec, comme symptôme principal, la régurgitation d’aliments solides au sevrage.

En revanche, l’absorption des liquides est correcte et, en général, on n’observe pas d’anomalie cardiovasculaire associée.

Diagnostic de la persistance du quatrième arc aortique chez le chien

Une radiographie avec préparation (on fait avaler au chien du liquide baryté radio-opaque aux rayons X) permet d’établir le diagnostic.

Traitement de la persistance du quatrième arc aortique chez le chien

Sans traitement, le pronostic est fatal à court terme par impossibilité pour le chien d’absorber correctement les aliments. Une “fausse route” peut même entraîner l’apparition d’une broncho-pneumonie.

Le traitement demeure exclusivement chirurgical et consiste à libérer l’œsophage. En cas d’association avec d’autres malformations, les problèmes circulatoires semblent très difficiles à résoudre.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Votre commentaire

Soyez le premier à donner votre avis !

Rédiger un commentaire

Vous devez d'abord vous connecter pour rédiger un commentaire