Mon chien tousse et essaye de cracher

Les thèmes abordés

bande-blancheMon chien tousse et crache

Une toux petite et peu sonore est souvent plus grave qu’une toux forte et sonore !

bande-blancheMon chien tousse et crache comme s’il allait vomir ! Mon chien tousse comme s’il avait un truc coincé ! Comment soigner un chien qui tousse ? Quelles sont les causes de la toux chez le chien ? Quels sont les traitements adaptés ?

Découvrez nos conseils vétérinaires illustrés et les raisons pour lesquelles votre chien tousse et comment les traiter…

Définition de la toux chez le chien

La toux est un réflexe naturel de défense permettant le rejet d’éléments irritants ou des mucosités contenus dans les voies respiratoires : la trachée et les bronches.

bande-blancheMon chien tousse et essaye de cracherbande-blanche

La toux est plus ou moins forte en fonction du volume d’air expiré. Mais attention car l’intensité de la toux n’est pas en rapport avec la gravité. Une toux petite et peu sonore est souvent plus grave qu’une toux forte et sonore.

La toux chez le chien peut être :

Une toux sèche

La toux sèche est sonore et causée par une irritation de l’appareil respiratoire (celle-ci peut ne concerner que la gorge) pouvant entraîner des crachats de salive ou des vomissements mais aucun mucus (ou glaires) n’est produit par les voies respiratoires.

Une toux grasse

C’est une toux plus rauque dans sa sonorité que la toux sèche, elle est associée à la présence de mucus (ou glaires). Lorsque le chien tousse, il peut donc recracher des glaires en même temps.

Une toux aiguë

La toux est dite aigüe lorsqu’elle apparaît brutalement. Cette toux peut persister quelques jours. Une rémission spontanée est possible.

Une toux chronique

la toux est dite chronique lorsqu’elle dure plusieurs semaines à plusieurs mois. Elle ne disparaît pas spontanément.

S’il peut être normal qu’un chien tousse de temps en temps, la persistance d’une toux chez votre chien peut être le signe d’une affection sous-jacente. Vous l’aurez compris, la toux et/ou la gêne qu’elle induit, est un motif de consultation vétérinaire fréquent à ne pas négliger !

Difficulté de reconnaître la toux chez le chien

Vous voyez votre chien visiblement gêné qui tousse et semble essayer de cracher ou rejeter quelque chose sans y parvenir, ou tout au plus un peu de salive, à force d’efforts. Cela vous inquiète car il ne semble pas s’arrêter et paraît même inquiet lui-même.

S’agit-il d’une toux ou de vomissements chez le chien ?

Toux pouvant être confondue avec des tentatives de vomissements

La toux peut en effet être confondue avec des tentatives de vomissements ou une impression d’étouffement, comme si un corps étranger gênait le passage de la gorge.

Votre première réaction est donc peut-être de penser que votre chien a quelque chose de coincé au fond de la gueule qu’il ne parvient pas à régurgiter. D’autant plus si vous rentrez de balade ou avez promené votre toutou récemment. Vous avez peut-être raison ! Il arrive que certains chiens mastiquent des bouts de bois et que l’un des morceaux reste coincé en travers du fond de la gorge ou reste planté dans la muqueuse de la gueule.

Lorsque c’est le cas, le chien peut aussi essayer de manifester sa gêne en frottant sa gueule avec sa patte comme pour tenter de retirer un potentiel corps étranger. Mais bien sûr, selon le contexte, cette tentative peut se révéler vaine.

Pour en avoir le coeur net, vous pouvez essayer d’ouvrir gentiment la gueule de votre chien pour explorer cette dernière mais votre animal qui peut avoir mal ne se laissera pas forcément faire. Il peut même essayer de se débattre ou de grogner.

Toux pouvant entraîner des vomissements

Sachez également qu’une toux lorsqu’elle devient très irritante est susceptible d’entraîner de vrais vomissements. Si l’estomac est vide, il est possible que votre chien ne recrache que de la bave ou de la salive. C’est le cas des toux sèches.

S’agit-il d’une toux ou d’éternuements chez le chien ?

Mais la toux peut aussi être confondue avec des éternuements. En effet, ces derniers constituent également un réflexe de défense des voies respiratoires.

Si la toux démarre plutôt dans la partie intermédiaire (gorge et trachée) ou profonde (bronches) de l’appareil respiratoire, les éternuements, quant à eux, sont déclenchés dans la partie haute de celui-ci (nez).

Pour faire la différence, dans le cas d’éternuements, votre chien gardera sa gueule fermée tandis qu’il l’ouvrira pour tousser.bande-blanche

bande-blanche

Quand consulter en cas de toux chez le chien

Différents contextes de toux peuvent concourir à vous rendre chez votre vétérinaire :

Une toux qui persiste plus d’une journée

Comme nous venons de le dire, une persistance de la toux dans le temps (au delà de 24 heures), même si le comportement de votre chien paraît quant à lui normal, doit vous amener à  en comprendre la cause en prenant contact avec votre vétérinaire.

Une toux accompagnée de gêne ou de détresse respiratoire

Un chien plus essoufflé que d’ordinaire après l’effort ou des mouvements anormaux de son thorax et/ou de son abdomen sont des signes devant vous alerter et vous amener à consulter rapidement un vétérinaire. Une détresse respiratoire lorsqu’elle est aiguë constitue une urgence médicale.

La toux peut être le révélateur d’une maladie sous-jacente plus grave.

En cas de gêne manifeste, nous avons vu qu’une obstruction par un corps étranger pouvait également être suspectée.

Une toux accompagnée d’une modification de comportement ou de l’état général

Un chien présentant une toux accompagnée de tout symptôme anormal comme de la fièvre, une baisse d’appétit, de l’apathie inhabituelle, etc, peut signifier l’existence d’une maladie sous-jacente plus complexe dont il faut déterminer l’origine. Une visite chez votre vétérinaire permettra de faire le point.

Symptômes de la toux chez le chien

La toux constitue un symptôme d’appel qui peut donc être relié à différentes causes, mais elle ne représente pas forcément l’expression d’une atteinte de l’appareil respiratoire.

Si votre chien tousse d’une façon sonore

Cela signifie que le volume d’air expulsé est important. La toux apparaît lors d’inflammation, en général bénigne et peut s’arrêter spontanément, sans l’aide d’un traitement.

En général, il s’agit d’une toux sèche que l’on retrouve lors de trachéite (une inflammation de la paroi de la trachée) ou de bronchite débutante (une inflammation des bronches).

La toux peut également être grasse (ou humide), lorsqu’elle aboutit au rejet de mucus (des sécrétions provenant des bronches).

bande-blanchemon-chien-tousse-toux-tousser-crachebande-blanche

 On retrouve également une toux sonore dans :

• La Toux de Chenil : une affection d’origine bactérienne et virale présente dans les collectivités de chiots et chiens adultes et pour laquelle il existe un vaccin.

Les affections cardiaques : les maladies qui concernent le coeur, principalement son muscle ou ses valves;  mais également les troubles du rythme cardiaque, etc.

Ces affections cardiaques sont plus fréquentes chez des races prédisposées comme le Cavalier King Charles, le Caniche ou le Yorkshire et d’une façon générale lors du vieillissement du chien à partir de l’âge de 7 ou 8 ans. On observe comme principaux symptômes : un essoufflement à l’effort (puis au repos quand la maladie évolue), une toux sèche la nuit, ainsi qu’à l’effort (puis au repos quand la maladie évolue).

• Le collapsus trachéal : cette affection est due à un affaissement de la trachée.

Le collapsus trachéal est davantage observé chez les chiens de petite race comme le Yorkshire, le Caniche ou le Teckel mais également chez le vieux chien.

Il se manifeste par une toux sonore pouvant aller jusqu’à la syncope. La toux est déclenchée par l’excitation ou l’exercice.

• Les irritations et compressions mécaniques d’origines variées :

Il peut s’agir d’un agent irritant (fumée, poussière,etc) qui incommode particulièrement le chien qui se met alors à tousser. Comme il peut s’agir d’une compression mécanique de la trachée ou des poumons par une tumeur dont la présence gênante entraîne une toux.

C’est en particulier ce qui se passe lorsque le coeur grossit dans les affections cardiaques que nous avons évoqué plus haut.

Il peut également s’agir d’une irritation liée à la présence d’un corps étranger, comme par exemple celle d’un épillet.

Si la toux de votre chien est peu sonore

Cela signifie que le volume d’air expulsé est faible. On observe alors de petites quintes de toux, sans expectoration : une expulsion par la toux de sécrétions provenant de l’appareil respiratoire.

Une toux peu sonore constitue le signe d’une affection pulmonaire grave comme :

• Une pneumonie : une maladie infectieuse des poumons due à une bactérie.

• Un œdème : gonflement d’un tissu du à l’accumulation anormale de liquide provenant du sang.

• Une hémorragie : écoulement de sang à l’extérieur des vaisseaux sanguins.

• Une fibrose : transformation d’un tissu en tissus composés de fibres (proches du tissu conjonctif).

• Un emphysème pulmonaire : dilatation des alvéoles pulmonaires pouvant entraîner la rupture de leurs cloisons.

• Un cancer des poumons : présence d’une tumeur cancéreuse ou de métastases provenant d’une tumeur siégeant ailleurs dans l’organisme, au niveau des poumons.

Ces deux derniers cas sont rares chez le chien.

L’origine de cette toux peu sonore peut être :

• Une Maladie de Carré : une maladie virale du chien appartenant à la même famille que le virus de la rougeole chez l’homme.

• Une Toux de Chenil aggravée : une inflammation simultanée de la trachée et des bronches , due à l’action isolée ou conjuguée de plusieurs microorganismes (bactéries et virus).

• Une infection bactérienne.

• Une insuffisance cardiaque en fin d’évolution : une défaillance du cœur qui n’est plus capable de pomper suffisamment de sang pour apporter de l’oxygène au corps du chien.

• Une intoxication aux anticoagulants, présents dans les raticides.

• Un traumatisme : les causes traumatiques responsables de toux sont parfois difficiles à diagnostiquer, notamment lorsque le traumatisme (choc physique tel qu’accident de la voie publique, chute, etc) a des répercussions internes non visibles à l’oeil nu. C’est en particulier le cas du pneumothorax dans lequel on observe un décollement de la membrane entourant le poumon, appelé plèvre.

• Une cause parasitaire : les affections parasitaires sont souvent responsables de toux perdurant dans le temps (toux chronique).

Certains parasites tels que les larves d’Ascaris (les Ascaris sont des vers intestinaux fréquents chez le chiot) migrent au niveau des poumons et peuvent entraîner de la toux. La Dirofiliarose, une maladie fréquente sur le pourtour méditerranéen, dans laquelle les vers se logent au niveau du coeur se manifeste également entre autres par de la toux.


Conduite à tenir si votre chien tousse

Prenez la température de votre chien. Celle-ci doit être comprise entre 38°C et 39°C.

Vérifiez la couleur de ses muqueuses situées au niveau des gencives. Si celles-ci ont un aspect bleuté, cela traduit une mauvaise oxygénation et constitue une urgence médicale. Il en est de même si le chien est très abattu, a de la fièvre et présente des difficultés respiratoire.

Attention ! Une toux petite et peu sonore est souvent plus grave qu’une toux forte et sonore.

En cas de toux, il faut éviter de donner un médicament à votre chien avant de présenter ce dernier à un vétérinaire. Cela peut masquer les symptômes et fausser le diagnostic.

Exemple de toux chez un chien

bande-blanche

Le comportement de votre chien à la maison

Sur cette vidéo, ce Berger australien présente à son domicile des symptômes de toux qui sont apparus brutalement. Il a d’abord manifesté une gêne comme s’il essayait de se dégager la gorge, tentant de rechercher de l’aide par le regard ou déambulant sans but, la tête basse. Puis il s’est calmé. Le comportement redevenant normal, hormis lorsqu’il s’excitait de trop ou buvait trop vite. Les crises avec les mêmes symptômes se sont finalement rapprochées nécessitant une consultation chez le vétérinaire.

La conduite de votre chien chez le vétérinaire

L’examen de la gueule n’a pas montré de corps étranger coincé dans la gorge. L’examen clinique s’est révélé normal hormis un discret écoulement nasal et une toux forte et sonore très facilement déclenchée par le vétérinaire à la palpation de la trachée. Ce chien Berger australien présente une rhinotrachéite : une affection conjointe du nez et de la trachée. Un traitement anti-inflammatoire et antibiotique adapté a permis de résorber rapidement le problème.

Diagnostic de la toux chez le chien

Le diagnostic de la toux fait appel à un examen clinique approfondi réalisé par un vétérinaire, que ce dernier associera la plupart du temps à des examens complémentaires. Il repose sur la sonorité de la toux, son contexte d’apparition et les examens complémentaires choisis par le vétérinaire. En plus de son examen clinique, le vétérinaire vous posera différentes questions portant sur vos observations au domicile permettant d’identifier le type de toux en cause, vous pouvez également filmer votre chien en train de tousser afin d’aider celui-ci dans son diagnostic.

La radiographie, l’endoscopie (associée à un rinçage de la trachée permettant d’analyser les sécrétions bronchiques), l’échocardiographie sont utiles pour préciser l’origine de la toux en fonction des symptômes observés. Un scanner peut également se révéler nécessaire, notamment dans les cas de tumeurs.

Globalement dans les cas aigus (apparition brutale) on retrouve une cause infectieuse (ex : toux de chenil) ou irritante (ex: fumée). Quant aux cas chroniques (persistance dans le temps), ils sont davantage en faveur d’une affection respiratoire ou cardiaque, voire plus rarement digestive en lien par exemple avec un reflux gastro-oesophagien. Cette dernière affection étant beaucoup plus représentée chez l’Homme que chez le chien.

Certains chiens peuvent présenter plusieurs affections concomitantes susceptibles d’entraîner de la toux. Auquel cas, le chien peut s’avérer devenir un tousseur chronique. La toux persiste alors dans le temps et nécessite une prise en charge sur la durée. Cela peut être, par exemple, le cas d’un vieux chien cardiaque qui présente par ailleurs de la bronchite et un collapsus trachéal. Dans ce cas, il n’est pas toujours possible de cibler efficacement toutes les causes à la fois et malgré un traitement, le chien peut continuer de tousser.

D’autres causes, plus rares, d’origine immunitaire (à l’origine d’asthme) ou alimentaire peuvent également nécessiter de pousser les examens complémentaires.

Traitement de la toux chez le chien

Il est recommandé de ne pas traiter son chien soi-même, surtout sans connaître la cause de la toux. De plus il est déconseillé d’administrer un sirop humain pour la toux à son chien. Non seulement cela risque de masquer les symptômes et fausser le diagnostic de votre vétérinaire mais certains composants de sirops humains peuvent être toxiques pour votre chien.

Le traitement de la toux est adapté à la cause, mais le vétérinaire ne prescrit pas systématiquement un antitussif, médicament qui cible plutôt les toux sèches et d’irritation. En effet, la toux peut avoir un rôle bénéfique, comme permettre le nettoyage de l’appareil respiratoire.

Parmi les traitements envisageables en fonction de la cause, on retiendra les anti-inflammatoires, les antibiotiques, ou encore les diurétiques.

Une anesthésie et l’utilisation de médicaments antidouleur s’avèrent parfois nécessaires afin de sédater le chien, surtout dans le cas de traumatismes sévères nécessitant un acte chirurgical réparateur (par exemple, dans le cas de corps étranger ou de morsure pénétrant le thorax,,etc).bande-blanche

bande-blanche

Prévention de la toux chez le chien

La vaccination du chien contre certaines maladies, en particulier contre la Maladie de Carré ou encore la Toux de chenil sont des actes courants pouvant être réalisés lors de la visite annuelle chez le vétérinaire.

Une hygiène de vie stable dont une alimentation équilibrée et un exercice physique régulier limitant le surpoids est également importante, notamment pour les chiens prédisposés au collapsus trachéal. Pour ceux-ci, on évitera également le port du collier pour privilégier celui d’un harnais baudrier, qui évite de comprimer la trachée. On évitera aussi de surexciter le chien, la surexcitation étant susceptible de déclencher la toux.

bande-blancheHarnais baudrier pour chien avec collapsus trachéal

Harnais baudrier pour chien (ou harnais en H)

Boutique accessoires chien Catedogshop

Harnais en nylon souple, léger et solide, recommandé pour le chien sujet à des problèmes respiratoires comme le collapsus trachéal

Boutique d’accessoires pour le chien

 Sur Catedogshop.com, nous vous proposons des accessoires stylés soigneusement sélectionnés par un vétérinaire comportementaliste pour le bien-être de votre chat ou de votre chien.

Des accessoires stylés pour votre chien

Boutique en ligne d'accessoires pour le chien

Sujets en lien avec la toux chez le chien

Catedog vous recommande SantéVet, numéro 1 de l’assurance santé animale :

assurance-mutuelle-sante-veterinaire-chien

bande-blancheVous vous posez une question sur la toux chez le chien ?

N’hésitez pas à vous tourner vers votre vétérinaire, le professionnel de la santé de votre chien 🐶

Conseil vétérinaire pour le chienbande-blanche

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Diplômée de l’École Nationale Vétérinaire d’Alfort, titulaire du Diplôme Inter-Ecoles de Vétérinaire Comportementaliste et cofondatrice du site Catedog.com

👍 Pensez à informer votre entourage en partageant cet article facile à comprendre grâce aux photos et illustrations 👍

Donnez votre avis sur la toux chez le chien :

Un commentaire

  • FARRUGIA

    Je suis Medecin mon chien cardiaque mais traité n’a pas d’ insuffisance respiratoire certain jour tousse beaucoup et j’arive pas à comprendre ?

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>