Dépression chez le chien

Les thèmes abordés

depression_chienMon chien s’isole ! Mon chien est triste et ne mange plus ! Mon chien a des troubles du sommeil ! Ces différents symptômes peuvent être le signe d’une dépression…

Découvrez les conseils d’un vétérinaire comportementaliste et des réponses aux questions que vous vous posez sur ce trouble du comportement chez le chien…

Définition de la dépression chez le chien

Il existe une définition médicale de la dépression : état réactionnel caractérisé par une baisse de la réceptivité aux stimuli et une inhibition spontanément irréversible.

En parallèle à cette détresse, on observe souvent un hyper attachement compensatoire chez le chien envers son maître.

La dépression touche les chiens de tous âges. En comparaison avec le chat, elle est plus fréquente dans l’espèce canine.

Symptômes de la dépression

En pratique, on observe deux types de dépression :

La dépression aigüe chez le chien

La dépression est dite aigüe lorsque elle évolue rapidement.

La dépression aigüe est spectaculaire. Il s’agit d’une urgence et le pronostic vital est engagé s’il s’agit d’un très jeune chien.

Elle apparaît dans les 15 jours suivant un stress violent :

• Chez le chiot : suite à un accident ou une manipulation violente.

• Chez le chien adulte : suite au décès du maître ou d’un autre animal.

Elle se caractérise par un état de sidération intense. Le chien cesse de boire, de s’alimenter et dort de façon anormalement importante.

La dépression chronique chez le chien

La dépression est dite chronique lorsqu’elle persiste dans le temps.

La dépression chronique est fréquente chez le chien âgé et se stabilise souvent par un hyper attachement compensatoire chez l’adulte.

Elle peut avoir de multiples causes : organiques ou évolution d’un processus anxieux.

On observe une fluctuation de l’appétit et de la boisson, associée à des troubles du sommeil et une inhibition comportementale.

Chez le chien âgé, on note également une altération des performances.

Elle est également présente chez le jeune chien, dans des troubles qui prennent racine dans le développement de celui-ci.

Une malpropreté du chien dans les deux cas

Dans la dépression aigüe comme chronique, on peut retrouver des selles (encoprésie) ou des urines (énurésie) sur le lieu de couchage.

Attention !

Il est possible de retrouver de l’énurésie chez le chien, dans l’incontinence de castration du chien (ou de stérilisation de la chienne), qui n’est pas une affection comportementale.

L’incontinence apparaît alors suite à la stérilisation du chien.

Traitement de la dépression

Les deux types de dépression nécessitent une prise en charge médicale.

Il est indispensable de consulter un vétérinaire (comportementaliste si nécessaire) qui prescrira un traitement médicamenteux ainsi qu’une thérapie comportementale.

Sujets en lien avec la dépression chez le chien

bande-blancheVous vous posez une question sur la dépression chez le chien ? N’hésitez pas à vous tourner vers votre vétérinaire ou un vétérinaire comportementaliste, les professionnels de la santé de votre chien 🐶bande-blanche

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍❤️Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ! Votre soutien nous est essentiel pour aider Catedog à grandir ❤️

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne : 4,80 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>