Votre chat est-il souffrant ? Reconnaissez les signes qui ne trompent pas !

Le chat est souvent imprévisible en matière de comportement. Il peut passer très rapidement d’un état de surexcitation aiguë à une profonde léthargie ! Il reste prostré pendant des heures ? Pas toujours facile de déterminer avec précision s’il réalise juste une sieste prolongée ou s’il couve vraiment un début de maladie. Quelques précisions pour reconnaitre les signes qui ne trompent pas...

Il ne se comporte pas comme d’habitude

Un chat miauleur qui devient muet comme une carpe, un chat joueur qui devient brusquement apathique, un chat pot-de-colle qui fuit son maitre adoré… des comportements qui devraient vous alerter, surtout si cela dure depuis plusieurs jours.

Il refuse de boire ou de s’alimenter correctement

Un chat gourmand qui ne veut plus manger, ou une voracité inhabituelle de la part de votre compagnon ! Voilà des signes à prendre très aux sérieux. Sans oublier de pincer légèrement la peau entre les omoplates : si celle-ci ne revient pas immédiatement à sa place, il souffre sans doute de déshydratation et doit être emmené d’urgence chez un vétérinaire.

Il dédaigne sa litière ou le contraire

Un chat qui n’utilise plus sa litière, ou qui au contraire y pratique des va-et-vient ininterrompus… des selles et des urines avec la présence de sang, mucus ou odeurs désagréables… témoignent de la nécessité d’une prise en charge.

Il présente une température supérieure ou inférieure à la moyenne

La température normale est comprise entre 38°C et 39°C. En dessous de 37°5C et au dessus de 39,5°C, une consultation chez le vétérinaire est fortement recommandée.

Il affiche un changement d’apparence inquiétant

Perte de poils, pelage terne enchevêtré, sec ou tout huileux, museau particulièrement desséché… si le chat ne réalise plus sa toilette, ou au contraire la pratique de manière excessive, c’est signe qu’il faut consulter !

Un certain nombre de maladies chez le chat peuvent évoluer à bas bruit. Il est donc important de conduire son chat chez le vétérinaire le plus vite possible, dès l’apparition de comportements inhabituels ou alarmants, avant que l’état de l’animal ne se dégrade. La souscription d’une mutuelle chat pour son compagnon permet de faire face plus aisément au coût des soins vétérinaires en cas de maladie inattendue. Il s’agit d’un moyen simple mais prévoyant pour subvenir à ses besoins santé en cas de problèmes. Pour profiter des meilleures offres et formules, le plus simple est de consulter un comparateur de mutuelle et assurance chat pas cher sur Internet.

Crédit photo : © Fotolia

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (aucun vote)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre adresse e-mail ne sera jamais publiée, mais votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>