Shunt porto-systémique chez le chat

Définition du shunt porto-systémique chez le chat

Le shunt porto-systémique est une maladie congénitale chez le chat.

Lors de shunt porto-systémique, le sang de la veine porte (qui dessert normalement le foie et qui provient de l’estomac, des intestins, du pancréas) court-circuite le foie et rejoint directement la circulation générale, ce qui provoque une insuffisance hépatique chez le chat.

shunt_porto-systemique_chat

En effet, la fonction du foie est de stocker ou transformer les nutriments lui parvenant par la veine porte, à condition de ne pas être court-circuité, comme c’est le cas, lors de shunt porto-systémique.

Les conséquences d’une telle affection, sur le plan médical, sont donc lourdes, avec entre autres, des perturbations métaboliques majeures.

Chez les jeunes chats, le shunt porto-systémique est considéré comme l’une des causes les plus fréquentes de désordre neurologique. Il existe plusieurs variétés de shunts dont la détermination sera capitale pour le pronostic (type d’intervention chirurgicale).

Symptômes du shunt porto-systémique chez le chat

Les symptômes principaux du shunt porto-systémique chez le chat sont :

Des signes neurologiques augmentés une à trois heures après le repas du chat : démarche ébrieuse, l’animal peut également tourner en rond, déambuler de long en large ou pousser sa tête contre un mur, la conscience peut être altérée jusqu’au coma, on observe également des convulsions ou une perte de la vision.

Un retard de croissance ou un amaigrissement du chien

Des symptômes digestifs variés (vomissements, diarrhée, hyper-salivation) dominés par une variation de l’appétit du chien.

Une augmentation de la prise de boisson.

Autres : une possibilité de calculs vésicaux, de la fièvre et une douleur abdominale.

Diagnostic du shunt porto-systémique chez le chat

Des examens complémentaires appropriés (prise de sang, radiographie du foie avec injection de produit de contraste et/ou échographie et/ou angioscanner) permettront au vétérinaire d’établir le diagnostic.

Traitement du shunt porto-systémique chez le chat

Le traitement médical du shunt porto-systémique est palliatif et peut être entrepris en première intention.

La chirurgie permet d’obtenir la guérison, mais elle n’est pas sans risque. Elle s’accompagne d’une mortalité entourant l’intervention comprise entre 2 et 27 %, en raison des possibles complications.

En cas d’intervention, un traitement médical pré-opératoire est nécessaire, il permet entre autres de réduire le taux d’ammoniac dans le sang. Un suivi post-opératoire est nécessaire dans les jours qui suivent l’intervention, le temps de la remise en route de la perfusion du foie.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Un commentaire

  • Thor-Baldr

    Notre premier chat THOR a succombé en juin dernier à non pas un, mais plusieurs shunts.
    Inopérables et pas soignables, il a été dépisté à 1 an et 5 mois, et 3 jours avant qu’il ne tombe en coma avec convulsions, entraînant une euthanasie de soulagement pour lui.
    Il avait tous les symptômes, l’impression d’être ‘bourré’, défaut de vision…
    Un cas d’école !

Rédiger un commentaire

Vous devez d'abord vous connecter pour rédiger un commentaire