Boule de poils du chat : symptôme, solutions

Les thèmes abordés

boule-de-poils-occlusion-intestinale-chatMon chat vomit souvent des boules de poils, que faire ? Comment se forme une boule de poils ? Mon chat a une boule de poils coincée dans le tube digestif ! Attention une boule de poils, si elle n’est pas régurgitée par votre chat, peut provoquer une occlusion intestinale…

Découvrez nos conseils vétérinaires illustrés et des réponses aux questions que vous vous posez sur les boules de poils chez le chat…

Définition d’une boule de poils chez le chat

langue-rapeuse-boule-poils-chat-toilette

Un chat réalise sa toilette quotidiennement. Cela constitue 4 % de son temps global d’activité.

La langue râpeuse du chat constituée de très nombreuses papilles cornées permet de parfaire l’assainissement des poils et de les humidifier.

En se toilettant, le chat ingère de nombreux poils qui sont mélangés au bol alimentaire pour être évacués à travers les selles. Cependant ils peuvent s’accumuler dans l’estomac et former une boule irritante (encore appelée trichobézoard) que le chat régurgitera ensuite.

formation-vomir-boules-poils-estomac-intestin-chat

Symptômes des boules de poils chez le chat

Dans les cas où la boule de poils ne peut pas être régurgitée par l’estomac, celle-ci peut poursuivre son trajet dans l’intestin grêle pour être évacuée dans les selles du chat.

Cependant, lorsque la boule de poils est trop grosse, il arrive que celle-ci ne puisse pas aller jusqu’au bout et arrête le transit digestif en obstruant l’intestin grêle du chat : il s’agit alors d’une occlusion intestinale.

occlusion-intestinale-intestin-boule-poils-chat

Les symptômes d’une occlusion intestinale sont :

• Le chat vomit des aliments mélangés à des amas de poils.

• L’émission de petites quantités de selles, liquides et sanguinolentes éventuellement. Mais le plus souvent, le chat est constipé.

• Le chat est faible et déshydraté et peut présenter de l’anorexie.

• Une douleur abdominale qui est aggravée par la palpation. Le chat adopte souvent une position de “prière” afin de se soulager.

• Eventuellement de la fièvre (la température normale d’un chat se situe entre 38°C et 39°C).

• Le chat produit une toux particulière s’il cherche à régurgiter des poils sans y parvenir.

Si vous observez la plupart de ces symptômes chez votre chat, il est conseillé de consulter rapidement un vétérinaire afin d’éviter toutes complications.

Vomissement d'une boule de poils chez un chat

En savoir plus : sur l’occlusion intestinale chez le chat.

Il existe différents facteurs de risque d’une occlusion intestinale par une boule de poils chez le chat :

Un défaut d’entretien de la peau et du pelage du chat, surtout si son poil est long

Ne pas brosser son chat surtout si celui-ci possède un poil long augmente la probabilité d’occlusion intestinale par une boule de poils !

De même ne pas le traiter préventivement contre les parasites peut le conduire à se démanger en cas d’infestation par les puces par exemple. Les démangeaisons se manifestant par du grattage mais également par du léchage, celui-ci peut être amené à ingérer des poils en plus grande quantité.

Le mode de vie du chat

Un chat qui a accès à l’extérieur ingèrera de l’herbe et se purgera plus facilement qu’un chat d’intérieur qui n’a pas d’herbe à chat ou de traitement préventif contre l’accumulation des poils dans le tube digestif.

De plus la pauvreté en stimulations du milieu clos (le chat ne sort pas) peut favoriser l’apparition d’un état anxieux que le chat cherchera à apaiser en se léchant (activité de substitution).

Enfin, la sédentarité au contraire de l’activité physique, ralentit le transit digestif (et favorise par conséquent la stagnation des poils dans le tube digestif) et encourage l’embonpoint, autre facteur favorable à la paraisse digestive et à la constipation.

Les antécédents médicaux du chat

Une constipation chronique ou une sédentarité excessive en lien avec l’âge (arthrose concomitante, défaut d’activité…) seront des facteurs prédisposant au ralentissement du transit digestif et donc à un risque d’occlusion intestinale !

Le régime alimentaire du chat

Les chats sont certes des carnivores mais un défaut de fibres alimentaires dans la ration alimentaire est un facteur défavorable à un bon transit intestinal.

L’état émotionnel du chat

Un état anxieux ou dépressif du chat quelqu’en soit l’origine peut perturber le comportement de toilettage dans le sens d’une augmentation conduisant à une accumulation anormale des poils dans le tube digestif.

Si vous notez un léchage excessif de certaines zones corporelles de votre chat sans lésions associées ou parasites visibles, consultez votre vétérinaire pour éliminer une cause comportementale ou au contraire traiter un éventuel trouble émotionnel avant qu’une occlusion intestinale ne s’installe.

boule-poils-occlusion-intestinale-chat

Comment réduire les boules de poils chez le chat

Il est important de brosser son chat

boule-de-poil-brosser-brossage-chat

Pour éviter une obstruction digestive par des boules de poils, voire une occlusion intestinale, brosser son chat régulièrement est donc important. Les poils morts retirés avec le brossage ne s’accumuleront alors plus dans l’estomac de votre chat et/ou ne perturberont plus son transit digestif.

Il est donc nécessaire de brosser son chat au moins deux à trois fois par semaine, surtout si celui-ci a les poils longs et quotidiennement en forte période de mue.

En complément du brossage, d’autres solutions s’offrent à vous pour limiter la formation des boules de poils :

Une alimentation spécifique

Vous pouvez proposer à votre chat une alimentation spécifique (traitée pour le transit des poils le long du tube digestif et formulée pour maintenir un poids de forme) si celui-ci n’a pas accès à l’extérieur et la possibilité d’ingérer de l’herbe pour se purger et/ou lui administrer des produits spéciaux contre l’accumulation des poils dans le tube digestif.

Les pâtes ou les boulettes appétentes

Les pâtes ou les boulettes appétentes sont des compléments alimentaires qui aident à éliminer les poils absorbés lors du léchage et permettent ainsi d’éviter la formation des boules de poils ou de faciliter leur évacuation.

Les comprimés

Il existe des comprimés qui permettent également l’élimination des poils ingérés par le chat lors du léchage. Il est recommandé de demander conseil à son vétérinaire.

L’herbe à chat

Si vous habitez en appartement et que votre chat n’a pas accès à l’extérieur, vous pouvez mettre à sa disposition un pot d’herbe à chat. Cette dernière lui permettra de se purger et ainsi d’éliminer les poils absorbés lors de sa toilette.

herbe-a-chat-purger-boule-poil

Un traitement antiparasitaire

Par ailleurs, traitez régulièrement votre chat avec des antiparasitaires externes pour prévenir l’infestation par les puces. En effet les parasites peuvent provoquer des démangeaisons et accentuer le léchage du chat qui ingurgitera donc plus de poils.

N’oubliez-pas non plus d’aspirer et de brosser régulièrement l’aire de couchage de votre chat sur laquelle des poils se seront accumulés.

Procurer une activité physique si le chat n’a pas accès à l’extérieur

L’enrichissement du milieu de vie de votre chat favorisera son bien-être et permettra ainsi d’éviter l’apparition d’un léchage excessif causé par un état de stress lié à un manque de stimulations. Par ailleurs, l’activité physique favorisera le maintien de son poids de forme et contribuera à réguler son transit digestif.

Il est conseillé d’enrichir le milieu de vie de votre chat et de favoriser ainsi son activité physique en :

• Installant un arbre à chat composé de plusieurs plateformes (à différentes hauteurs) sur lesquelles votre chat pourra grimper et observer. Cet arbre à chat sera idéalement placé devant une fenêtre de laquelle votre chat pourra observer la vie en mouvement : passants dans la rue, oiseaux… Dans le meilleur des cas, un griffoir en relief (sisal, corde…) composant le centre de l’arbre à chat facilitera le comportement de griffades.

arbre-a-chat-mordre-mord-mordeur

• Libérant une ou deux étagères dans une bibliothèque “réservées” à votre chat. De celles-ci, celui-ci pourra observer l’extérieur mais également l’intérieur de votre habitation ainsi que les activités de ses différents membres.

• Fixant un parcours suspendu d’un mur à l’autre de l’habitat sur lequel votre chat pourra se déplacer après avoir grimpé.

Parcours suspendu pour occuper et éviter au chat de mordre

• Proposant des jeux variés : par exemple, fixer un pan de tissu sur une paroi (ou une poutre verticale) en haut de laquelle un jouet sera accroché, fixer une corde à un meuble (un coffre…) au bout de laquelle un jouet pourra également être accroché, proposer des jouets automatiques pour chat favorisant le comportement de prédation…

• Distribuant ses croquettes dans un jeu alimentaire pour permettre à votre chat de “chasser sa nourriture”. Cela favorisera son bien-être en répondant à ses besoins de prédateur, en facilitant une activité physique mais également en occupant tout le temps qu’il passerait à chasser s’il avait accès à l’extérieur et qu’il n’occupe plus car ses croquettes lui sont proposées dans une gamelle sans effort à fournir. Il existe différents types de jeux alimentaires mais il vous est également aisément facile d’en fabriquer.

Quelques idées de jouets alimentaires à fabriquer soit-même pour son chat :

Différents jouets alimentaires sont vendus dans le commerce mais si vous êtes un peu bricoleur, il est très facile de reproduire ces mêmes jeux, qui ne vous ruineront pas 😀.

1 • Disperser des couvercles ou de gros bouchons cachant des croquettes, un peu partout dans l’habitat. Le chat les poussera avec sa patte afin de les retourner.

2 • Mettre des croquettes dans une boite à œufs vide et fixée sur une planche en bois afin de rendre le jouet plus stable. Le chat s’amusera à déloger les croquettes comme il le ferait avec une gamelle interactive.

3 • Percer une bouteille en plastique de quelques trous que le chat fera rouler pour en faire sortir les croquettes.

4 • Remplir une boite en plastique (type Tupperware) de croquettes que le chat attrapera avec sa patte par trois gros trous percés dans le couvercle. Y rajouter des balles afin de rendre la tâche un peu plus difficile pour le chat.

5 • Disposer des rouleaux de différentes hauteur (papier toilette et sopalin) dans une boite et les remplir chacun de quelques croquettes. Le chat s’amusera à attraper les croquettes avec sa patte.

6 • Percer deux bouteilles en plastique dans la largeur et passer une barre ronde dans les trous. Fixer la barre sur un support et remplir les bouteilles de croquettes. Les bouteilles feront balancier lorsque le chat les poussera avec sa patte et délivreront ainsi des croquettes par les goulots.

jouet-jeux-alimentaire-fabrique-frabriquer-chat-1

Pour les moins bricoleurs !

Nous avons tout de même pensé à vous. Voici une sélection de jeux alimentaires en vente dans le commerce…

jouet-jeux-alimentaire-commerce-chat

Tuto véto : réduire les boules de poils chez le chat

Pourquoi et comment brosser les poils de son chat

Alimentation du chat contre les boules de poils

Pour réduire la formation de boules de poils, nous vous recommandons de nourrir votre chat avec l’un des aliments spécifiques suivants :

science-plan-hairball-control-boules-poils-chat

Hill’s Science Plan Hairball Control

Croquettes spécialement conçues pour réduire la formation de boules de poils chez le chat. Technologie de fibres naturelles pour aider à réduire les boules de poils. Riche en nutriments essentiels pour réduire la perte de poils. Ne pas utilisez chez le chaton et les femelles en gestation ou lactation

royal-canin-veterinary-care-boules-poils-chat

Royal Canin Veterinary Care Nutrition Skin Hairball

Croquettes pour chat sujet aux boules de poils. Sa formule facilite l’élimination des boules de poils dans les selles. Riche en Psyllium augmentant la viscosité et aidant à capter les poils dans le tractus digestif. Combinaison de fibres insolubles stimulant le péristaltisme et facilitant l’élimination des poils dans les selles

Produits contre les boules de poils chez le chat

En complément d’un aliment non spécifique, nous vous recommandons les produits suivants :

vetoquinol-care-boule-de-poils-chat

Vétoquinol Care Haarballen

Aliment complémentaire appétent sous forme de pâte. Aide à éliminer les poils absorbés lors du léchage. Permet d’éviter la formation des boules de poils et facilite leur évacuation

boule-de-poils-chat-laxatone

Laxatone Transit intestinal

Produit appétent sous forme de pâte contenant de l’huile de paraffine recommandé pour éviter la formation et faciliter l’évacuation des boules de poils chez le chat. Agit comme lubrifiant tout au long du tube digestif et permet d’améliorer le transit digestif

savorial-boules-poils-chat

Savorial MSD

Complément alimentaire appétent sous forme de pâte. Favorise l’élimination des boules de poils ingérés et améliore leur digestion. Facilite l’évacuation des boules de poils dans l’intestin

bande-blanche

achat-sante-conseil-veterinaire-chat

Sujets en lien avec les boules de poils chez le chat

bande-blanche

Vous vous posez une question sur les boules de poils ou l’occlusion intestinale chez le chat ? N’hésitez pas à vous tourner vers votre vétérinaire, le professionnel de la santé de votre chat 🐱

bande-blancheDocteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍 Pensez à informer votre entourage en partageant cet article facile à comprendre grâce aux photos et illustrations 👍

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (14 votes, moyenne : 4,93 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>