Nettoyer les yeux de son chat

Les thèmes abordés

Pourquoi nettoyer les yeux de son chat ?

 

soigner_yeux_chat

L’oeil est un organe très fragile d’autant plus exposé que le chat présente une face courte et écrasée (races brachycéphales comme le Persan ou l’Exotic Shorthair), ou un mode de vie surexposant l’animal (chats d’extérieur…).

En effet, les chats à la face écrasée comme le Persan ou l’Exotic Shorthair, possèdent souvent les canaux lacrymaux bouchés ou atrophiés. De ce fait, ils présentent fréquemment un larmoiement chronique au coin des yeux qui décolore le pelage. Il est utile de leur nettoyer régulièrement les yeux avec une lotion oculaire vétérinaire et de traiter éventuellement une conjonctivite associée, si besoin.

D’une façon générale, il est donc important d’être vigilant et de réaliser, lorsque cela est nécessaire, une hygiène régulière des yeux de son chat.

Ce soin permet également de nettoyer les yeux avant l’administration d’un collyre spécifique prescrit par votre vétérinaire, en cas de nécessité.

Quand nettoyer les yeux de son chat ?

Mon chat n’a jamais de problème aux yeux

Un chat qui ne présente aucun signe anormal (ni écoulement, ni rougeur, ni croûtes) au niveau des yeux ne nécessite aucun soin oculaire particulier mais restez tout de même vigilant. En particulier, contrôlez régulièrement ses yeux si votre chat a accès à l’extérieur.

Mon chat a un problème aux yeux

Si vous voyez apparaître un écoulement ou une rougeur anormale au niveau de l’œil de votre chat, ou tout autre signe inhabituel, commencez par consulter votre vétérinaire afin d’éliminer un problème oculaire nécessitant une prise en charge adaptée. Ne traitez jamais sans avis médical car un collyre peut se révéler inefficace voire aggravant si votre chat présente une pathologie pour laquelle le collyre utilisé n’est pas adapté !

Mon chat a souvent des impuretés au coin des yeux

En dehors de tout symptôme inhabituel, il est possible de nettoyer le pourtour des yeux de votre chat et notamment leur coin interne si vous observez des impuretés collées. Cela évite que ces impuretés ne soient elles-mêmes source d’irritation et d’inflammation ou d’infection à l’origine d’un larmoiement.

Chez un chat qui présente un larmoiement quotidien à l’angle interne des yeux, il est parfois nécessaire de nettoyer quotidiennement ces derniers avec un sérum physiologique ou encore mieux, une lotion oculaire spécifique prescrite par votre vétérinaire qui limite également la coloration brune ou rougeâtre des poils au coin interne des yeux (cela est surtout visible chez les chats blancs ou à la robe claire). Ce soin est bien sûr à réaliser en accord avec le vétérinaire qui aura au préalable éliminé un problème oculaire ou aura prescrit un premier traitement à votre chat, voire un traitement au long cours en fonction du diagnostic établi.

Comment nettoyer les yeux de son chat ?

De quoi se munir pour nettoyer les yeux de son chat ?

Pour nettoyer les yeux de votre chat, munissez-vous d’une compresse (il n’est pas nécessaire que celle-ci soit stérile) ou d’un mouchoir en papier que vous imbiberez de sérum physiologique ou d’une solution oculaire stérile provenant de chez votre vétérinaire.

Vous pouvez également utiliser des pastilles démaquillantes sèches ou encore du coton hydrophile à condition qu’il soit bien compact, afin d’éviter que des filaments ne se détachent et irritent la surface de l’oeil de votre chat.

Enfin, votre vétérinaire pourra vous proposer des pastilles préimbibées d’une solution spécifique dédiée à cet usage.

Quel geste réaliser pour nettoyer les yeux de son chat ?

Dégagez les impuretés du pourtour de l’oeil de votre chat en frottant délicatement car vous pourriez irriter la peau et entrainer son inflammation. Si les impuretés résistent, il est préférable de réitérer l’acte à d’autres moments, jusqu’à éliminer l’ensemble de celles-ci.

Avec quelle fréquence nettoyer les yeux de son chat ?

La fréquence de nettoyage des yeux de votre chat varie en fonction des besoins et notamment du risque auquel votre chat est exposé.

A ce titre, les races brachycéphales nécessiteront un soin plus fréquent que les races à long museau. Il en est de même pour les chats d’extérieur exposés aux agents irritants (terre et herbes à la campagne, pollution en ville…).

N’oubliez-pas non plus que tous les gestes d’hygiène, dont les soins des yeux, renforcent la tolérance à la manipulation et la complicité avec le maître. Par ailleurs, cet apprentissage facilite par la suite tout soin qui se révèlerait nécessaire, d’autant plus que le chat y a été habitué dès son jeune âge.

 

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne : 4,80 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre adresse e-mail ne sera jamais publiée, mais votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>