Epanchement pleural chez le chat

Définition de l’épanchement pleural chez le chat

Il s’agit d’une accumulation de liquide dans l’espace pleural. Ce dernier est un espace situé entre les deux feuillets constituant la plèvre (double feuillet qui entoure et protège les poumons durant les mouvements respiratoires).

L’épanchement pleural reconnaît de nombreuses causes chez le chat. On peut citer entre autres : l’insuffisance hépatique, la hernie diaphragmatique, une défaillance cardiaque droite, une tumeur sur un organe contenu dans le thorax…

epanchement_pleural_chat

Symptômes de l’épanchement pleural chez le chat

On observe les principaux symptômes suivants, qui varient selon l’intensité de l’épanchement pleural et la présence ou non d’une inflammation de la plèvre :

• Détresse respiratoire pouvant avoir des répercussions sur la position du chat : lorsque l’épanchement pleural est important, le chat ne peut plus s’allonger.

Discordance qui traduit la paralysie du diaphragme ou la gêne mécanique opposée à sa contraction.

• Lors d’épanchement pleural important, à l’auscultation, le vétérinaire n’entend plus les bruits respiratoires en regard du liquide accumulé (sous le liquide là où on devrait aussi les entendre) car ce dernier les occulte. En revanche, ils sont augmentés au-dessus du niveau du liquide. De même, à la percussion du thorax, le vétérinaire entend un son mat (sourd) au-dessous du niveau du liquide et un son tympanique (qui raisonne) au-dessus.

Diagnostic de l’épanchement pleural chez le chat

Le vétérinaire doit entreprendre une démarche rigoureuse et codifiée afin d’établir un diagnostic précis et spécifique.

La radiographie

L’examen radiographique réalisé par le vétérinaire facilite le diagnostic des épanchements pleur de faible intensité. Il permet également de préciser la zone à ponctionner lors d’épanchements plus volumineux, dans l’objectif de soulager le chat et de recueillir le liquide afin de l’analyser. Enfin, il permet de visualiser les lésions associées.

L’échographie

L’échographie peut être utile pour explorer des anomalies du coeur ou de l’espace situé entre les deux poumons. Cet espace, encore appelé médiastin, contient le cœur, l’œsophage, la trachée et d’autres structures.

L’analyse du liquide

L’analyse du liquide de ponction par un laboratoire spécialisé permet d’orienter le diagnostic et d’utiliser, si le liquide est purulent, l’antibiotique le plus adapté.

Traitement de l’épanchement pleural chez le chat

Le traitement entrepris par le vétérinaire vise trois objectifs :

• Drainer l’espace pleural.

• Éviter la fusion entre les deux feuillets de la plèvre.

• Cibler le traitement en fonction du diagnostic orienté par les examens complémentaires.

En général, une hospitalisation du chat s’avère souvent nécessaire.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (10 votes, moyenne : 4,50 sur 5)
Loading...

Votre commentaire

Soyez le premier à donner votre avis !

Rédiger un commentaire

Vous devez d'abord vous connecter pour rédiger un commentaire