Kératoconjonctivite sèche chez le chien

Définition de la kératoconjonctivite sèche chez le chien

La kératoconjonctivite sèche, très fréquente chez le chien est liée à une baisse de sécrétion des larmes et par voie de conséquence du film protecteur qui recouvre l’oeil. La cause la plus fréquente est une atteinte auto-immune des glandes qui sécrètent les larmes.

Certaines races de chiens sont prédisposées comme le West Highland White Terrier, le Yorkshire Terrier, le Cocker Anglais, le Cocker Américain ou le Caniche.

Les autres causes d’une kératoconjonctivite sèche sont :

• Un traumatisme.

• Une infection (maladie de Carré).

• Certains médicaments.

Congénitale (glande absente).

 • Une affection neurologique.

glandes-lacrymales-chien

Symptômes de la kératoconjonctivite sèche chez le chien

On observe deux formes de kératoconjonctivite sèche chez le chien :

Une forme aiguë

Elle se manifeste par une conjonctivite aiguë, un œil terne à la surface irrégulière, des sécrétions mêlées de mucus et de pus sans écoulement anormal sur les joues, une apparition fréquente d’ulcères de la cornée.

La douleur est forte.

Une forme chronique

Elle est plus fréquente et se manifeste par des tâches brunes sur la cornée, un œil terne à la surface irrégulière, des ulcères rares.

La douleur est modérée.

Diagnostic de la kératoconjonctivite sèche chez le chien

Le diagnostic de la kératoconjonctivite sèche est établi par le vétérinaire, lors de l’examen du chien, qui réalise des tests oculaires.

Traitement de la kératoconjonctivite sèche chez le chien

Le traitement de la kératoconjonctivite sèche fait appel à des collyres traitant l’inflammation (selon le cas) et l’infection secondaire.

Le vétérinaire met également en place un traitement qui permet de rétablir une sécrétion lacrymale correcte de l’œil du chien ou de se substituer à celle-ci.

Une intervention chirurgicale peut être parfois envisagée lors d’ulcère important ou d’échec du traitement médical. Celle-ci peut également être envisagée en cas de cécité due à la pigmentation importante, si la sécrétion lacrymale est restaurée.

Cette affection nécessite une prise en charge vétérinaire avec des contrôles réguliers.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne : 4,40 sur 5)
Loading...

Votre commentaire

Soyez le premier à donner votre avis !

Rédiger un commentaire

Vous devez d'abord vous connecter pour rédiger un commentaire