Dermite de léchage chez le chien

Définition de la dermite de léchage chez le chien

dermite_de_lechage_chien

La dermite de léchage également appelée granulome de léchage peut avoir une origine comportementale chez le chien.

Un examen clinique rigoureux et l’élimination d’autres hypothèses diagnostiques (une cause parasitaire par exemple) permet d’établir l’origine émotionnelle du trouble.

En effet, la dermite de léchage est fréquemment rencontrée dans les états anxieux chez le chien.

On la rencontre souvent chez un chien de grande race, très actif, laissé seul toute la journée, ayant peu d’activité avec ses propriétaires, et dont le territoire est restreint (chien à l’attache, chien dans un chenil exigu…).

Symptômes de la dermite de léchage chez le chien

La lésion peut se situer sur un seul membre (très souvent antérieur gauche) mais également à d’autres endroits.

Le léchage permanent entraîne d’abord une chute de poils puis progressivement un ulcère et un nodule caractéristique.

dermite-de-lechage_carpe_chien

Diagnostic de la dermite de léchage chez le chien

Le vétérinaire aboutira au diagnostic après avoir éliminé d’autres affections cutanées.

Traitement de la dermite de léchage chez le chien

Le traitement d’une dermite de léchage est avant tout d’ordre psychologique. La cause doit être recherchée. Elle passe par :

La recherche d’un état anxieux chez le chien

Un élément peut être le déclencheur, comme la solitude, le confinement, l’introduction d’un nouvel animal (un chien ou un chat) ou la naissance d’un enfant, la présence d’une chienne en chaleur chez un voisin, etc…

Mais un trouble plus complexe peut être à l’origine d’un état anxieux, dû à un trouble du développement chez le chien :

• Comportements anormaux chez le chiot.

• Trouble de la communication chez le chien.

Une consultation comportementale auprès d’un vétérinaire comportementaliste

L’aide d’un vétérinaire comportementaliste peut se révéler indispensable.

Après identification de l’affection causale, le vétérinaire comportementaliste proposera un traitement adapté.

Le traitement sera à la fois médicamenteux (afin de favoriser la levée de l’état anxieux) et comportemental (le vétérinaire proposera des mesures permettant de rétablir l’équilibre émotionnel du chien).

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (21 votes, moyenne : 4,76 sur 5)
Loading...

Votre commentaire

Soyez le premier à donner votre avis !

Rédiger un commentaire

Vous devez d'abord vous connecter pour rédiger un commentaire