Bien-vivre avec son chien : Montpellier, élue première ville française

Deux ans après, Montpellier regagne la première place selon le classement de 30 Millions d’Amis

Selon le magazine 30 Millions d’Amis qui classe chaque année les villes françaises en fonction de la qualité de vie avec son chien, Montpellier avait déjà été en tête du classement en 2016. La capitale de l’Hérault avait été détrônée l’année dernière par Toulon mais a vite fait de regagner cette année la première place du palmarès. Pour le magazine 30 millions d’amis, la ville du sud est par excellence l’endroit où maître et chien peuvent filer une parfaite harmonie dans un milieu urbain 😉 Avec une note approchant l’excellence puisque de 19,2/20.

Cette année, les deux places suivantes reviennent respectivement à deux autres villes méridionales : Toulouse et Nice ! Les trois premières marches du podium avaient déjà été investies en 2016 par ce même trio. La palme d’or leur a été décernée lors de la remise des trophées Prom’animal/Promojardin.

Plusieurs raisons concourent à ce succès montpelliérain qui se répète : pour une population de 280 000 habitants, Montpellier mène plusieurs actions en faveur des chiens et de leur intégration dans la cité. D’une part, la ville ouvre pratiquement tous ses espaces verts sous (parcs et jardins) aux chiens, sachant que dans certains d’eux le port de la laisse n’est pas obligatoire si le chien reste sous la surveillance active de son maître. Par ailleurs, les transports de la ville sont accessibles à la gente canine et gratuits pour celle-ci !

Enfin deux autres initiatives à saluer sont également menées dans la ville de Montpellier : d’une part, les administrés les plus démunis peuvent bénéficier de campagnes d’identification « sociale », et dans un futur proche auront également accès à des campagnes de stérilisation ; d’autre part, un partenariat avec la Poste est mis en place afin de lutter efficacement contre les morsures de chiens dont certains facteurs sont victimes en distribuant le courrier.

5 critères principaux pris en compte

L’accessibilité

• Accès aux espaces où le chien doit être tenu en laisse : les jardins publics, les berges et les coulées vertes.

• Accès aux espaces où le chien peut évoluer en liberté : les forêts, les “caniparcs” et certains jardins publics.

La propreté

Equipements et dispositifs destinés au ramassage des crottes ou au maintient des rues propres.

La sensibilisation et l’engagement

Actions permettant une meilleure intégration du chien en ville : cours d’éducation canine, balades urbaines, sensibilisation dans les écoles, fêtes des animaux, cimetière animalier…

La population canine

Nombre de chiens vivant dans la ville.

Les infrastructures commerciales

Nombre de professionnels du milieu canin : vétérinaires, toilettes, dog-sitters, pensions et éducateurs canins.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>