Coronavirus : 6 conseils vétérinaires importants à respecter avec son chien

Parce qu’aimer son chien, c’est le protéger, se protéger soi-même et protéger les autres !

L’épidémie Coronavirus continue d’évoluer en France comme dans nombre de pays. Comme nous le savons tous à présent, stopper sa progression signifie éviter tout contact susceptible de favoriser la transmission de ce virus extrêmement contagieux mais également mortel pour une part de ceux qui entrent en contact avec lui.

C’est dans ce contexte que le confinement et le respect des gestes barrière sont devenus des mesures « officielles » dans notre pays depuis plusieurs jours. Certains déplacements demeurent cependant autorisés dans un cadre dérogatoire.

Le décret du 16 mars 2020 prévoit qu’il est possible de sortir son chien « pour lui permettre de satisfaire ses besoins » tout en mentionnant que ces déplacements doivent être brefs et à proximité du domicile. Ces déplacements sont également possibles pour un rendez-vous vétérinaire. Par ailleurs, depuis ce matin, 20 mars 2020, nombre de préfets interdisent désormais l’accès des forêts et parcs de leur département, pour promener son chien (comme c’est le cas dans les Yvelines, le Val-de-Marne ou encore le Val-d’Oise, par exemple).

En tant que site de conseils vétérinaires, Catedog se doit d’insister sur la prudence et les mesures que tout possesseur d’animal de compagnie et de chien en particulier doit respecter lors de ces déplacements hygiéniques ou médicaux. Ceci dans le but de se préserver et de préserver autrui de la contamination par le Covid-19.

1 • Evaluer l’urgence de la situation avant de consulter un vétérinaire

La profession vétérinaire a une obligation de permanence de soins. Cependant les situations ne constituant pas une urgence pour l’animal ne doivent pas faire l’objet d’une consultation. Le dernier communiqué de l’Ordre National des Vétérinaires déclare que l’accès aux structures vétérinaires doit être réservé aux animaux malades et/ou blessés pour lesquels des soins doivent être pratiqués en urgence ou pour lesquels la situation peut s’aggraver à court terme. Les vaccinations ainsi que les soins de prévention doivent impérativement être ajournés en attente de nouvelles consignes.

Par ailleurs, afin de prévenir toute situation d’urgence, Catedog conseille d’être particulièrement vigilant avec son chien sur certains dangers auxquels il pourrait être exposé :

• Les chenilles processionnaires qui font leur retour au début du printemps.

• Les tiques qui, bénéficiant de températures élevées, sont particulièrement présentes en ce moment. Elles sont entre autres responsables de graves maladies comme la piroplasmose ou la maladie de Lyme, par exemple.

• Les intoxications.

• Les accidents de la voie publique…

2 • Prendre rendez-vous avant de se rendre dans une structure vétérinaire

 Ne vous déplacez pas dans une structure vétérinaire sans avoir préalablement pris rendez-vous et notifié le motif de votre appel.

Afin de protéger leurs équipes, les vétérinaires sont obligés de prendre certaines mesures : ne pas accepter plus d’une seule personne par animal dans la salle d’attente ou récupérer l’animal en faisant attendre le propriétaire à l’extérieur…

En cas d’attente de plusieurs personnes à l’extérieur de la structure vétérinaire, une distance de sécurité d’un mètre doit impérativement être respectée.

3 • Se munir de l’attestation de déplacement dérogatoire

Si vous devez conduire votre chien en urgence chez un vétérinaire après l’avoir contacté par téléphone, c’est la case « motif de santé » de votre attestation de déplacement dérogatoire qu’il est nécessaire de cocher.

L’attestation doit être signée et datée du jour du rendez-vous.

4 • Tenir son chien en laisse à l’extérieur

Il est impératif d’attacher son chien afin de contrôler ses contacts avec les êtres vivants rencontrés, mais également avec d’éventuels objets contaminés.

A priori le Covid-19 n’est pas répertorié en tant que zoonose, c’est-à-dire une affection susceptible de passer de l’animal à l’humain, même si un second chien, un Berger allemand en bonne santé, au contact d’une personne malade, vient d’être dépisté positif à Hong Kong et doit être à nouveau testé dans quelques jours (Source : LeFil.vet- 20 mars 2020).

Cependant, le simple fait qu’un chien puisse héberger sur son poil des particules virales provenant d’éternuements ou de toux d’une personne contaminée implique de ne pas le laisser sauter sur les personnes que vous croisez à l’extérieur. En effet, des « goutelettes » contaminées peuvent persister plusieurs heures sur le pelage du chien.

De même, il est nécessaire de limiter les contacts avec les autres chiens, ne serait-ce que parce que ces derniers peuvent potentiellement transmettre n’importe quelle autre maladie à votre animal. Or devoir consulter un vétérinaire vous obligerait à « rompre le confinement »…

Evitez également que votre chien attrape des détritus au sol ou cherche à renifler tout objet qui aurait pu être en contact avec l’humain : mouchoirs en papier, canettes, mégots de cigarette, chewing gum, poubelles…

5 • Shampouiner son chien si celui-ci a été caressé par une personne pouvant être contaminée

De même que le lavage fréquent des mains est préconisé pour lutter contre l’épidémie, il est nécessaire de shampouiner (en frottant méticuleusement le pelage avec des gants) tout chien ayant été en contact avec une personne pouvant être contaminée par le Covid-19.

6 • Inventer de nouvelles occupations pour son chien en situation de confinement

Vous venez d’acquérir un chiot dont l’équilibre émotionnel va aussi dépendre de sa bonne socialisation. Certes la situation de confinement n’est pas propice aux nombreuses sorties dans des lieux fréquentés, ni aux rencontres entre congénères favorisant une bonne adaptation future de votre chien.

C’est donc le moment de déployer votre imagination, par exemple en lui faisant écouter des CD de bruitages afin de l’habituer à différents bruits, en commençant doucement puis en augmentant progressivement l’intensité. C’est aussi l’occasion de travailler différents exercices d’éducation au moyen de la récompense. Ceux-ci vous serviront très vite par la suite à faire obéir votre chien en extérieur quand il vous faudra le contrôler dans n’importe quelle situation !

Jouez également souvent avec votre chien en lui imposant des phases de calme afin de mieux le canaliser tout en renforçant votre complicité réciproque. Enfin, occupez-le avec des jouets pour combler ses besoins d’activité !  

 

SOYONS DES CITOYENS RESPONSABLES POUR FAIRE FACE TOUS ENSEMBLE AU CORONAVIRUS…

 

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍 Pensez à informer votre entourage en partageant cet article 👍

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (27 votes, moyenne : 4,89 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>