Tumeur de la vulve, vagin, utérus, ovaire • chatte

Les thèmes abordés

Description des tumeurs de l’appareil génital de la chatte

Les tumeurs de l’appareil génital concernent la vulve et le vestibule, le vagin, l’utérus et les ovaires de la chatte.

Ce sont le plus souvent des tumeurs bénignes. Les tumeurs malignes sont rares chez la chatte.

Les tumeurs bénignes

Les tumeurs bénignes sont des tumeurs non cancéreuses donc sans gravité  et qui n’engendrent pas de métastases. C’est-à-dire qu’elles ne se propagent pas à d’autres parties du corps. Cependant de manière exceptionnelle, elles peuvent se transformer en tumeurs malignes.

Les tumeurs malignes

Les tumeurs malignes sont des tumeurs graves encore appelées cancer ou tumeurs cancéreuses. Elles peuvent se propager à d’autres parties du corps (on parle alors de métastases) et engager le pronostic vital du chat.

En savoir plus : sur les tumeurs bénigne et maligne et les métastases chez le chat.

tumeur-appareil-genital-femelle-chatte

Tumeur de la vulve et du vestibule chez la chatte

Les tumeurs sont essentiellement bénignes. Les tumeurs malignes sont rares.

Les tumeurs bénignes sont :

• Un fibrome : la tumeur prend naissance dans les tissus fibreux et musculaires.

• Un lipome : une tumeur bénigne qui prend naissance dans le tissu graisseux.

• Un léiomyome : une tumeur du tissu musculaire.

tumeur-maligne-benigne-metastases-vulve-vestibule-chatte

Symptômes des tumeurs de la vulve et du vestibule

Les tumeurs s’installent sur la paroi de la vulve et du vestibule, de façon isolée ou en groupe.

On observe chez la chatte :

• Des pertes de sang au niveau de la vulve.

• Des douleurs et des envies fréquentes d’uriner.

Traitement des tumeurs de la vulve et du vestibule

Après diagnostic par le vétérinaire, le traitement de la tumeur est son retrait chirurgical. Le pronostic est favorable.

Tumeur du vagin chez la chatte

Les tumeurs bénignes sont essentiellement :

• Un fibrome : la tumeur prend naissance dans les tissus fibreux et musculaires.

• Un léiomyome : une tumeur des muscles lisses.

Parmi les tumeurs malignes, on trouve essentiellement :

• Le Sarcome de Sticker : une tumeur qui se transmet lors de rapports sexuels entre un chat et une chatte.

Symptômes des tumeurs du vagin

Les tumeurs s’installent sur la paroi du vagin, de façon isolée ou en groupe.

On observe chez la chatte :

• Des pertes de sang ou de pus au niveau de la vulve.

• Lors de tumeur volumineuse : de la constipation ou des difficultés pour uriner avec une possible déformation du périnée (région entourant l’anus de la chatte).

tumeur-maligne-benigne-metastases-vagin-chatte

Traitement des tumeurs du vagin

Le diagnostic s’effectue par un toucher vaginal et un examen au spéculum (un outil permettant d’explorer la cavité par l’écartement de ses parois).

Le traitement de la tumeur est son retrait chirurgical. Le pronostic est favorable mais les récidives sont fréquentes lors de léiomyome.

Pronostic des tumeurs du vagin

Le pronostic concernant les tumeurs du vagin est favorable chez la chatte. Le retrait des ovaires et de l’utérus réduit le risque de récidive, fréquente lors de léiomyome ou lorsque les hormones produites par la chatte nourrissent la tumeur et facilitent sa croissance : on parle de tumeur hormono-dépendante.

Une ovario-hytérectomie est alors pratiquée par le vétérinaire afin de retirer les ovaires et l’utérus de la chatte.

Tumeur de l’utérus chez la chatte

La tumeur de l’utérus est plutôt rare et représente 0,1 à ,02 % de l’ensemble des tumeurs de la chatte.

Les tumeurs sont essentiellement :

• Un léiomyome : une tumeur bénigne du tissu musculaire qui représente 85 à 90% des tumeurs utérines.

• Un léiomyosarcome : une tumeur hautement maligne du tissu musculaire qui ne représente que 10% des tumeurs utérines.

Symptômes des tumeurs de l’utérus

On observe : 

• Des pertes de sang ou de pus à la vulve, mais celles-ci ne sont pas systématiques.

• Parfois une augmentation du volume de l’abdomen.

tumeur-maligne-benigne-metastases-utérus-chatte

Traitement des tumeurs de l’utérus

Après un diagnostic clinique, radiographique et échographique effectué par le vétérinaire, le traitement reste chirurgical et consiste à retirer l’ensemble de l’appareil génital de la chatte. Une ovario-hytérectomie est alors pratiquée par le vétérinaire afin de retirer les ovaires et l’utérus de la chatte.

Un traitement par chimiothérapie ou radiothérapie peut être bénéfique lors de métastases.

La chimiothérapie désigne l’administration de médicaments qui agissent sur les cellules cancéreuses. Le traitement a pour but de détruire les cellules ou de stopper la multiplication.

La radiothérapie consiste à détruire les cellules cancéreuses en envoyant des rayons capables d’irradier une tumeur et ainsi de détruire les cellules qui la composent, bloquant ainsi leur capacité à se multiplier.

Pronostic des tumeurs de l’utérus

Le pronostic est favorable lors de tumeur bénigne ainsi que lors de tumeur maligne si l’appareil génital de la chatte est retiré et qu’il n’existe pas de métastases.

sterilisation-ovario-hysterectomie-tumeur-vagin-ovaire-chatte

Tumeur de l’ovaire chez la chatte

La tumeur de l’ovaire est rare chez la chatte.

Les tumeurs sont essentiellement :

• Des tumeurs malignes de la granulosa (ensemble de cellules du follicule ovarien situées autour de l’ ovocyte) de l’ovaire.

Symptômes des tumeurs de l’ovaire

Les symptômes ne sont pas toujours présents. Il est possible d’observer :

• Un épanchement abdominal (une accumulation anormale de liquide dans l’abdomen), et un épanchement pleural (une accumulation de liquide dans l’espace pleural situé autour des poumons) lors de métastases thoraciques.

• Des modifications irrégulières du cycle sexuel de la chatte.

• Selon la nature de la tumeur associée à une modification de l’état hormonal : des pertes de sang ou de pus à la vulve, une vulve hypertrophie, une chute des poils, …

• Une dissémination de la tumeur dans le péritoine (appelée carcinomatose).

tumeur-maligne-benigne-metastases-ovaire-chatte

Traitement des tumeurs de l’ovaire

Le diagnostic s’effectue par radiographie et échographie. Une ponction et une analyse du liquide peut être nécessaire en cas d’épanchement.

Le traitement reste chirurgical et consiste à retirer l’ensemble de l’appareil génital de la chatte. Une ovario-hytérectomie est alors pratiquée par le vétérinaire afin de retirer l’utérus et les ovaires de la chatte.

Il n’existe pas de protocole standard de chimiothérapie. Il est possible d’avoir recours à la chimiothérapie en cas de métastases péritonéales. Le traitement a pour but de détruire les cellules ou de stopper la multiplication par l’administration de médicaments qui agissent sur les cellules cancéreuses.

bande-blancheachat-sante-conseil-veterinaire-chat

Sujets en lien avec les tumeurs de l’appareil génital chez la chatte

bande-blancheVous vous posez une question sur les tumeurs de l’appareil génital chez la chatte ? N’hésitez pas à vous tourner vers votre vétérinaire, le professionnel de la santé de votre chat 🐱

bande-blancheDocteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍❤️Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ! Votre soutien nous est essentiel pour aider Catedog à grandir ❤️

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne : 4,75 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>