Tumeurs de l’appareil génital • chatte

Les thèmes abordés

Les tumeurs de la vulve et du vestibule de la chatte

Les tumeurs de la vulve et du vestibule vaginale sont le plus souvent bénignes chez la chatte.

Les cancers sont rares. On trouve parmi eu le Sarcome de Sticker.

Symptômes des tumeurs

Les symptômes sont locaux.

Traitement des tumeurs

Après diagnostic par le vétérinaire, le traitement reste chirurgical.

Pronostic des tumeurs

Le pronostic concernant les tumeurs de la vulve et du vestibule est favorable.

Les tumeurs du vagin chez la chatte

Les tumeurs du vagin sont le plus souvent bénignes chez la chatte. Les cancers sont rares (Sarcome de Sticker).

Symptômes des tumeurs

On observe :

• Des pertes de sang ou de pus à la vulve.

• Lors de tumeur volumineuse : constipation ou difficultés pour uriner avec une possible déformation du périnée.

Traitement des tumeurs

Après diagnostic par le vétérinaire, le traitement reste chirurgical.

Pronostic des tumeurs

Le pronostic concernant les tumeurs du vagin est favorable chez la chatte. Le retrait des ovaires et de l’utérus réduit le risque de récidive (fréquente lors de léiomyometumeur hormono-dépendante ).

tumeur-appareil-genital-femelle-chatte

Les tumeurs de l’utérus chez la chatte

Les tumeurs de l’utérus sont plutôt rares et représentent 0,1 à ,02 % de l’ensemble des tumeurs de la chatte.

Symptômes

On observe :

• Des pertes de sang ou de pus à la vulve (non systématiques).

• Et parfois augmentation du volume de l’abdomen.

Traitement

Après diagnostic par le vétérinaire, le traitement reste chirurgical et consiste à retirer l’ensemble de l’appareil génital (ovaires et utérus). Un traitement par chimiothérapie ou radiothérapie peut être bénéfique lors de métastases.

Pronostic

Le pronostic est favorable lors de tumeur bénigne ainsi que lors de tumeur maligne si l’appareil génital est retiré et qu’il n’existe pas de métastase(s).

Les tumeurs des ovaires chez la chatte

Les tumeurs des ovaires sont rares chez la chatte.

Symptômes

Ils ne sont pas toujours présents. Il est possible d’observer :

• Un épanchement abdominal, et un épanchement pleural lors de métastases thoraciques.

• Des modifications irrégulières du cycle.

• Selon la nature de la tumeur associée à une modification de l’état hormonal : des pertes de sang ou de pus à la vulve, une vulve hypertrophiée, une chute des poils, …

• Une dissémination de la tumeur dans le péritoine (carcinomatose).

Traitement

Après diagnostic par le vétérinaire, celui-ci retire en général l’ensemble de l’appareil génital (utérus et ovaires). Il n’existe pas de protocole standard de chimiothérapie. Il est possible d’avoir recours à la chimiothérapie en cas de métastases péritonéales.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne : 4,50 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>