Paralysie laryngée chez le chien

Les thèmes abordés

Définition de la paralysie laryngée chez le chien

La paralysie laryngée est une affection des voies respiratoires hautes du chien. Elle est causée par une paralysie des muscles qui ouvrent et ferment le larynx.

Le larynx est une valve qui se situe dans la continuité du pharynx et qui se prolonge par la trachée. Il s’ouvre lorsque le chien inspire, permettant ainsi à l’air de circuler vers les poumons, et se ferme lorsque l’animal n’inspire pas. Les voies respiratoires sont ainsi protégées d’une fausse route (par des aliments ou de l’eau) vers les poumons.

En raison d’une diminution de l’orifice laryngé, le chien présente une respiration bruyante et une déficience respiratoire.

• La paralysie est dite congénitale lorsqu’elle est présente à la naissance du chiot.

• La paralysie est dite acquise lorsqu’elle se manifeste après la naissance, chez le jeune chien ou chez le chien adulte.

larynx-paralysie-laryngee-chien

Paralysie laryngée congénitale

Dans la paralysie laryngée congénitale, l’intensité des symptômes est importante car l’atteinte concerne les deux côtés. On dit qu’elle est bilatérale.

Un bilan thyroïdien complémentaire est souvent nécessaire lors de suspicion d’hypothyroïdie. L’hypothyroïdie chez le chien est un trouble lié à l’insuffisance d’élaboration ou de sécrétion des hormones thyroïdiennes.

On rencontre la paralysie laryngée congénitale plus fréquemment dans certaines races de chiens comme le Bouvier Bernois, le Bull Terrier, le Dalmatie et certains grands chiens de chasse comme le Retreiver du Labrador, le Husky ou le Rottweiler.

paralysie-laryngee-congenitale_chien

Paralysie laryngée acquise

L’atteinte de la paralysie est unilatérale chez le chien

Elle ne concerne qu’un seul côté de l’orifice laryngé.

Elle apparaît en général suite à un traumatisme. Par exemple : un chien de garde à l’attache.

L’atteinte de la paralysie est bilatérale chez le chien

Les deux côtés de l’orifice laryngé sont concernés.

La paralysie laryngée peut être la conséquence de plusieurs troubles :

• Un trouble neurologique : une encéphalite, une polynévrite, la rage ou le botulisme par exemple.

• Un trouble hormonal : une hypothyroïdie par exemple.

Un bilan thyroïdien complémentaire est souvent nécessaire en cas de suspicion d’hypothyroïdie.

• Un trouble mécanique : une obstruction respiratoire supérieure par exemple, ou dans le cas particulier des races brachycéphales (possédant un crâne court, tels que le Bouledogue ou le Carlin).

bouledogue_carlin

Dans certains cas, cette affection ne constitue qu’un symptôme d’une maladie neurologique plus grave. Par ailleurs, elle s’accompagne parfois d’anomalies musculaires (exemple : mégaoesophage, trouble dans lequel l’œsophage est anormalement dilaté).

La paralysie laryngée concerne souvent des Labradors âgés de dix ans en moyenne.

Au début de la maladie, on observe un changement de voix évoluant en difficultés respiratoires allant jusqu’à la syncope.

paralysie_laryngee_acquise_chien

Diagnostic de la paralysie laryngée

La laryngoscopie permet d’établir le diagnostic. Il s’agit d’une exploration du larynx grâce à un endoscope (instrument d’exploration permettant de visualiser l’intérieur de conduits ou de cavités inaccessible à l’œil). Celle-ci est réalisée sous anesthésie du chien par un vétérinaire.

En parallèle, la muqueuse laryngée est très souvent le siège d’une inflammation chronique. Lors de paralysie pharyngée (paralysie du pharynx) associée, on peut également observer des troubles digestifs chez le chien.

La pneumonie par fausse route (les aliments partent dans les poumons au lieu d’emprunter la voie digestive) peut constituer une complication de la paralysie laryngée.

Traitement de la paralysie laryngée

le vétérinaire orientera son traitement en fonction du diagnostic établi.

Le traitement sera d’ordre médical (complément d’hormones thyroïdiennes si nécessaire) et/ou chirurgical.

90 % des chiens opérés présentent une amélioration des symptômes respiratoires et de leur tolérance à l’effort.

Soins post-opératoires de la paralysie laryngée

Il est conseillé de nourrir le chien qui a été opéré en plaçant sa gamelle en hauteur (à niveau de sa gueule) et en fractionnant au maximum les repas : au moins six repas par jour pour limiter les quantités ingérées à chaque repas. Cela permet de prévenir les régurgitations.

Par ailleurs, on préfèrera une alimentation humide qui limite les efforts. En principe, le vétérinaire prescrit un aliment en pâtée pour chien convalescent qui couvre bien les besoins et est particulièrement appétent.

bande-blanche

Vous vous posez une question sur la paralysie laryngée chez le chien ? N’hésitez pas à vous tourner vers votre vétérinaire, le professionnel de la santé de votre chien 🐶

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍❤️Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ! Votre soutien nous est essentiel pour aider Catedog à grandir ❤️

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (23 votes, moyenne : 4,87 sur 5)
Loading...

4 commentaires

  • GGRELLETY

    merci pour votre prompte réponse

    cordialement

    Madame GRELLETY

  • Grellety

    Est ce que avec une paralysie du larynx le chien souffre?,comment peut savoir le stade de la souffrance pas? Vétérinaire m’a dit que cela ne l empêcher pas de vivre et qu’ il ne souffrait pas,est ce vrai?

    • Docteur Laurence Dillière Lesseur

      La paralysie laryngée qui est à l’origine d’un défaut de contraction des muscles permettant l’ouverture du larynx (du coup, le larynx reste en position fermée limitant le passage de l’air vers les poumons), entraîne essentiellement des difficultés respiratoires avec une intolérance à l’effort. Le bruit à l’inspiration est particulièrement fort, surtout par forte chaleur. Mais cela n’engendre pas de douleur à proprement parler. Ce problème est à prendre au sérieux : une augmentation brutale des difficultés respiratoires nécessite une prise en charge d’urgence, le traitement est chirurgical. En attendant la chirurgie, il faut impérativement limiter l’exercice physique et éviter d’exposer le chien à la chaleur.

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>