Mastocytome chez le chat

Les thèmes abordés

Tumeur mastocytome chez le chat et le chien

Découvrez nos conseils vétérinaires illustrés et des réponses aux questions que vous vous posez sur cette tumeur cancéreuse des mastocytes chez le chat…

Définition des mastocytes

Les mastocytes sont des cellules (qui font partie des globules blancs) essentiellement localisées dans les tissus conjonctifs, des tissus situés entre les différents organes et qui ont pour fonction de soutenir et de protéger les autres tissus de l’organisme. Les mastocytes jouent un rôle essentiel dans la défense immunitaire lorsqu’ils sont en présence d’une bactérie ou d’un parasite.

Les mastocytes sont présents dans tous les organes du chat et principalement dans la peau ou les tissus sous-cutanés, les muqueuses, les poumons, le tube digestif (bouche, œsophage, estomac, intestin grêle, colon et anus) et le foie.

Les cellules sont de forme variable, constituées d’un noyau central et d’un cytoplasme (région entre la membrane et le noyau) rempli de nombreuses granulations colorées en violet foncé.

Mastocytes et mastocytome chez le chien et le chat

Description du mastocytome chez le chat

Le mastocytome, encore appelé tumeur mastocytaire ou MCT, consiste en une prolifération de mastocytes.

La tumeur est très fréquente chez le chat âgé, avec une moyenne d’âge de 9 ans, et représente jusqu’à 20% des tumeurs cutanées chez le chat.

Le mastocytome peut être localisé en divers endroits du corps du chat :

Au niveau de la peau ou dans le tissu sous-cutané

Le mastocytome cutané se développe généralement au niveau du derme de la peau, essentiellement au niveau de la tête et du cou, en particulier autour des yeux et sur le pavillon de l’oreille.

Au niveau de la peau, le mastocytome a un aspect très variable. La tumeur peut se manifester sous deux formes :

• Une forme simple : un nodule unique, ferme et circonscrit, de 0,5 à 5 cm de diamètre.

• Une forme multicentrique : des nodules multiples de 0,2 à 1 cm de diamètre ou des lésions en plaques érythémateuses (rougeur) infiltrantes et mal délimitées.

Forme simple

Dans sa forme simple, le mastocytome cutané est généralement bénin, non cancéreux, donc sans gravité. Il n’engendre pas de métastases.

La race de chat Siamois est prédisposée au mastocytome cutané. La tumeur qui est unique peut, dans certains cas, régresser sans traitement.

Forme multicentrique

Il est plus difficile de prévoir le comportement du mastocytome dans sa forme multicentrique. Les cellules tumorales peuvent présenter les caractéristiques d’une tumeur maligne. Les nodules et les lésions peuvent être :

• Des métastases provenant d’une tumeur primitive maligne se développant au niveau d’un organe viscéral.

• Des métastases secondaires à une forme nodulaire simple.

De plus, la tumeur a un fort potentiel de récidive locale après le traitement.

mastocytome-chien-chat

Au niveau des organes viscéraux

Le mastocytome des organes viscéraux est une tumeur maligne, encore appelée cancer ou tumeur cancéreuse. Elles peut se propager à d’autres parties du corps, comme la peau, les ganglions lymphatiques, la rate, le foie, la moelle osseuse : on parle alors de métastases. La tumeur est grave et peut engager le pronostic vital du chat.

Les organes viscéraux particulièrement atteints sont la rate, le médiastin (espace situé entre les poumons et comprenant le cœur, l’œsophage et la trachée), l’intestin grêle et les nœuds lymphatiques.

Mastocytes tumoraux et mastocytome chez le chien

Symptômes du mastocytome chez le chat

Les symptômes varient en fonction du grade et de la localisation du mastocytome.

Des signes cliniques, comme des vomissements ou des diarrhées, sont observés en cas d’atteinte viscérale. Ils sont souvent dus à une ulcération de l’estomac et du dodénum (segment de l’intestin grêle).

Diagnostic du mastocytome chez le chat

Un chat présentant une tumeur cutanée, et en particulier si les lésions sont multiples, doit être examiné afin de déterminer s’il existe une atteinte d’un organe viscéral.

• Le vétérinaire effectue un prélèvement par cytoponction afin d’identifier la tumeur : des cellules sont aspirées directement dans le nodule au moyen d’une seringue et d’une aiguille. Le prélèvement récupéré est ensuite analysé et examiné au microscope dans un laboratoire d’histologie.

• Des examens complémentaires sont réalisés afin de rechercher la présence possible d’une tumeur au niveau d’un viscère : une échographie abdominale afin d’examiner la rate et le foie, des analyses de sang et une ponction de moelle osseuse.

Traitement du mastocytome chez le chat

Le vétérinaire choisit le traitement le mieux adapté en fonction du diagnostic.

Pour un mastocytome cutané

La chirurgie est le traitement de choix et le pronostic est généralement bon lorsque la tumeur est unique.

Le retrait chirurgical doit s’opérer sur une large surface, concernant la lésion elle-même et le tissu environnant. La tumeur est retirée avec une marge de tissu sain de 3 cm minimum.

La radiothérapie peut être utilisée lorsque la chirurgie ne permet pas de retirer le mastocytome dans sa totalité ou que les cellules tumorales ont envahi les tissus avoisinants. Elle consiste à détruire les cellules tumorales en envoyant des rayons, bloquant ainsi leur capacité à se multiplier. L’irradiation détruit les cellules tout en épargnant les tissus qui l’entourent.

La forme qui atteint la rate est souvent diagnostiquée tardivement. Des métastases se sont alors souvent déjà développées dans l’ensemble de l’organisme. Dans ce cas, le retrait chirurgical de la rate permet, en général, une survie inférieure à un an.

Lorsque les lésions cutanés sont multiples, une chirurgie palliative peut être envisagée sachant qu’elles sont généralement des métastases d’une localisation viscérale.

Pour un mastocytome viscéral

Le mastocytome se situe au niveau de la rate

Une atteinte de la rate est généralement observée lors de mastocytome viscéral.

Le retrait chirurgical de la rate (appelé splénectomie) est le traitement de choix sachant que l’organe n’est pas indispensable pour le chat. Une splénectomie permet, en général, une bonne espérance de vie : 50% des chats sont encore vivants après 12 mois et certains chats survivent même plus de 3 ans.

Le mastocytome se situe au niveau de l’intestin

Lors d’atteinte de l’intestin grêle, la chirurgie peut être envisagée et consiste au retrait de la portion où se situe la tumeur, avec une résection de 5 à 10 cm.

Mais le diagnostic est souvent réalisé tardivement et des métastases se sont alors souvent déjà développées dans l’ensemble de l’organisme : les nœuds lymphatiques, le foie et la rate. Le pronostic est généralement mauvais avec un espérance de vie dépassant rarement 4 mois.

Des traitements palliatifs, comme une corticothérapie, peuvent soulager le chat.

bande-blanche

achat-sante-conseil-veterinaire-chat

Sujets en lien avec le mastocytome chez le chat

bande-blancheVous vous posez une question sur le mastocytome chez le chat ? N’hésitez pas à vous tourner vers votre vétérinaire, le professionnel de la santé de votre chat 🐱

bande-blancheDocteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍❤️Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ! Votre soutien nous est essentiel pour aider Catedog à grandir ❤️

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (17 votes, moyenne : 4,65 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>