Otites chez le chat

Les thèmes abordés

Définition et causes des otites chez le chat

L’oreille du chat présente fréquemment des affections inflammatoires caractérisées par une douleur importante que l’on nomme otites.

Les otites sont bénignes au début mais sans traitement adapté, elles évoluent avec une gravité croissante.

L’oreille est un milieu très confiné (en particulier chez les races à oreilles tombantes) propice aux macérations et aux affections.

oreille-interne-du-chat-otite

L’inflammation initiale à l’origine d’une otite chez le chat est provoquée par :

• La migration de corps étrangers (épillets de graminées en été).

• Le développement de microorganismes (levuresbactériesparasites) à cause du manque d’aération.

• La localisation aux oreilles d’une affection cutanée d’origine allergique (allergie aux puces, pollens divers, acariens des poussières de maison, certains aliments…).

• Des tumeurs du conduit auditif (beaucoup plus rare).

epillet_oreille_otite_chien_chat_catedog

Symptômes des otites chez le chat

Comment reconnaître une otite chez le chat ?

• Le port de la tête du chat est penché.

• Le chatse secoue fréquemment la tête ou se gratte violemment les oreilles à l’aide de ses postérieurs.

• Le pavillon de l’oreille est rouge, et, on y observe du cérumen en abondance (sécrétion de couleur brune).

otite_chat

Quelle est l’évolution d’une otite chez le chat ?

En l’absence de traitement de l’inflammation initiale, on observe une augmentation des sécrétions, une prolifération des contaminants (bactéries…) jusqu’à la production de pus et, localement, l’épaississement de la peau qui réduit encore davantage le conduit auditif de l’oreille.

L’otite évolue jusqu’à la destruction du tympan, et tombe dans la chronicité avec atteinte possible des éléments osseux ou neurologiques voisins. A ce stade, le pronostic devient sombre.

otite-interne-moyenne-externe-oreille-chat

Diagnostic et traitement des otites chez le chat

L’otite  chez le chat nécessite une prise en charge médicale dès les premiers symptômes, afin d’enrayer rapidement son évolution.

Après diagnostic, grâce à un examen minutieux du conduit auditif de l’oreille au moyen de l’otoscope, le vétérinaire prescrit le traitement adapté à l’affection en cause, en observant notamment, l’intégrité ou non du tympan.

examen-oreille-chat-otoscope-otite

Le traitement peut aller jusqu’à la chirurgie en cas d’otite rebelle. L’othématome (hématome du pavillon) est une complication fréquente. La paracenthèse (ouverture chirurgicale du tympan), chez les carnivores domestiques, n’a pas lieu d’être, car contrairement à l’enfant, l’otite progresse de l’extérieur vers l’intérieur.

Conclusion sur les otites chez le chat

L’otite bénigne à son début peut évoluer vers une affection gravissime. Il faut donc traiter et guérir le problème dès le commencement, sans se contenter d’une simple amélioration. C’est pourquoi, il est préférable de consulter son vétérinaire dès les premiers symptômes avant que ne s’installe la chronicité d’une otite.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne : 4,80 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre adresse e-mail ne sera jamais publiée, mais votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>