Comportements alimentaires anormaux • chat

Les thèmes abordés

Une origine comportementale

comportements_alimentaires_anormaux_chat

On distingue plusieurs types de problèmes pouvant être reliés à différentes causes :

Le chat présente de la boulimie

Causes de la boulimie chez le chat

Il peut s’agir d’une activité de substitution (apaisante pour le chat) servant à compenser un état anxieux ou dépressif.

Il peut également s’agir d’un déficit des autocontrôles. Le chat ne se contrôle pas et présente donc des troubles de la consommation alimentaire : il ne sait pas s’arrêter!

Le chat peut également présenter une surconsommation d’aliments car il en a pris l’habitude avec ses propriétaires.

Des tumeurs cérébrales induisant un trouble dépressif peuvent engendrer le même effet, tout comme des troubles organiques tels que, le diabète, l’hyperthyroïdie, ou un trouble digestif entraînant une mauvaise assimilation alimentaire chez le chat.

Diagnostic et traitement de la boulimie chez le chat

Il revient au vétérinaire de poser le diagnostic. La réalisation d’examens complémentaires peut permettre d’orienter celui-ci.

Dans tous les cas, des solutions existent, elles vous seront proposées par votre vétérinaire. Le cas échéant, il sera nécessaire de consulter un vétérinaire comportementaliste.

Le chat présente de l’anorexie

Causes de l’anorexie chez le chat

Hormis une affection organique sous-jacente, les affections comportementales qui entraînent une baisse de la consommation alimentaire chez le chat sont :

• La dépression aiguë : le chat ne mange plus, ne joue, n’explore plus et ne fait que dormir.

• L’anxiété permanente : dans ce cas, l’appétit du chat diminue au lieu d’augmenter. L’anxiété permanente se manifeste également par une inhibition comportementale, c’est-à-dire un état de léthargie prononcé.

Traitement de l’anorexie chez le chat

Le traitement de l’anorexie passe encore ici par une visite médicale obligatoire chez votre vétérinaire.

Le chat alterne boulimie et anorexie

Dans ce cas, il existe soit une dépression chronique, soit un trouble de l’humeur.

Le vétérinaire comportementaliste sera à même de diagnostiquer et de traiter ces différents troubles.

Le chat présente du pica

Définition du pica chez le chat

C’est-à-dire que le chat ingère toutes sortes de matériaux non comestibles. Ce comportement peut être associé ou non à un trouble du comportement.

Cause et symptômes du pica chez le chat

Lorsqu’il n’existe pas de trouble comportemental associé, le pica est fréquemment dû à un rationnement alimentaire et il concerne souvent des objets linéaires.

Ce cas s’observe notamment chez des chats âgés : l’animal présente en parallèle des vocalises presque incessantes (miaulement typiques stéréotypés) et une insomnie.

Traitement du pica chez le chat

Un arrêt du rationnement et une distribution de l’aliment en libre-service peuvent suffire à rétablir un comportement alimentaire normal chez le chat. Si un trouble comportemental est associé, une visite chez son vétérinaire s’impose.

Le chat n’ingère pas les matériaux non comestibles, mais se contente de les détruire par succion

On observe deux types de comportements nécessitant une prise en charge par un vétérinaire lorsque l’origine n’est pas génétique :

Le wool sucking syndrom chez le chat

Le chat montre une prédilection pour les tissus et surtout la laine.

Les races de chats Siamois et Burmese sont particulièrement prédisposées. Cela existe plus rarement chez l’Européen.

On observe également ce syndrome dans les cas d’anxiété permanente, d’hyperattachement lorsque le tissu porte l’odeur du propriétaire mais également chez les animaux ayant subi un détachement précoce.

Le comportement de tétée chez le chat

On observe ce comportement envers des personnes, chez les chats âgés de plus de 6 mois.

Il peut être associé à de la salivation et à un comportement de pétrissage avec les pattes.

Le comportement de tétée est fréquent chez les chats qui ont subi un détachement précoce et été victimes de malnutrition mais également lors d’hyperattachement ou de dépression chronique.

Une origine alimentaire

Durant la croissance du chat

Une insuffisance d’apports nutritionnels dans le jeune âge du chaton

Elle se caractérise notamment par une carence en apport de protéines et favorise chez le chat en croissance, l’apparition de troubles comportementaux.

• On peut observer en autres :

• Des troubles digestifs chroniques.

• Un choix aléatoire de support pour faire ses besoins avec absence de tentative d’enfouissement de ceux-ci.

• Un déficit des autocontrôles.

• Une intolérance au contact avec apparition d’agressivité.

• Pronostic, diagnostic et traitement

Le pronostic est bon lorsque l’équilibre alimentaire est rétabli avant les 4 mois du chat, il est beaucoup plus sombre au-delà.

Il revient au vétérinaire d’en réaliser le diagnostic et le traitement.

A l’âge adulte du chat

Une carence alimentaire prolongée ou un rationnement excessif chez le chat adulte

Une carence alimentaire prolongée ou un rationnement excessif sont susceptibles de déclencher des agressions soudaines et parfois violentes.

Les agressions se manifestent principalement chez le chat au moment de la préparation ou de la distribution des repas.

Pendant très longtemps, ces agressions ont été regroupées sous l’appellation : « Syndrome du tigre ».

Une insuffisance d’apports nutritionnels prolongée chez le chat adulte

• Ceci est à évoquer lorsqu’on voit apparaître brutalement des symptômes d’anxiété permanente :

• Wool sucking syndrom et pica.

• Un toilettage excessif.

• Une agitation ou des agressions à proximité des repas.

• Un chat inhibé.

• Les causes sont en général :

• Un jeûne prolongé.

• Un apport insuffisant en protéines.

• Un trouble digestif entraînant une mauvaise assimilation alimentaire.

• Pronostic et traitement

Le pronostic est excellent. Il suffit de restaurer les apports insuffisants.

Un médicament peut être prescrit par le vétérinaire pour réduire l’état anxieux. Des phéromones apaisantes peuvent être associées.

Un mode de distribution alimentaire inadapté chez le chat adulte

• Problématique

Un mode de distribution alimentaire inadapté peut constituer une source d’anxiété chez un chat qui n’a pas accès à l’extérieur et dont les besoins comportementaux ne sont pas respectés.

En effet, à l’état naturel, le chat est un prédateur qui passe énormément de temps à chasser et réalise au minimum une quinzaine de repas parcimonieux par jour de la taille d’une petite proie.

Lorsque ses besoins de recherche, de chasse et de capture sont limités à l’extrême (chat en milieu clos et non stimulant avec un rationnement important), cela engendre une anxiété qui peut se solder par un état agressif. L’ensemble du comportement alimentaire étant alors réduit à quelques minutes de simple consommation par jour.

• Symptômes 

Le chat est insuffisamment apaisé par le repas et montre de l’agitation lors de sa préparation allant jusqu’à des des agressions. Il existe également des agressions sur les propriétaires, en général nocturnes ou dans la soirée.

Le chat présente de la boulimie et du pica (il ingère toutes sortes de matériaux non comestibles) ou du wool sucking syndrom.

• Prévention et traitement 

La solution consiste à laisser l’alimentation en libre-service, en de nombreux points.

Il ne faut pas qu’elle soit trop appétente pour ne pas être ingérée trop rapidement par le chat.

Un dispositif creux et ajouré peut être utilisé pour disposer la ration alimentaire quotidienne. Le chat devra le manipuler pour en faire sortir les croquettes. Ce qui lui permettra de respecter en plus grande partie ses besoins comportementaux d’ordre alimentaire et de restaurer ainsi son équilibre émotionnel.

Ce dispositif peut être fabriqué. On en trouve plusieurs types dans le commerce: “Pipolino”, labyrinthe à croquettes.

pipolino_chat

En général, le vétérinaire prescrit en parallèle un traitement médicamenteux qui permet de réduire les séquences agressives et de réguler l’état anxieux chez le chat.

Conseils d’achat vétérinaire

Pour procurer un exercice physique à votre chat correspondant à sa nature de prédateur, nos vétérinaires vous recommandent les produits suivants :

pipolino-chat  Pipolino : distributeur de croquette mobile contre l’ennuie et l’obésité du chat.

labryinthe-a-croquettes-chat  Distributeur de croquettes labyrinthe Cat It : contre le surpoids et l’ennui.

distributeur-kong-wobbler-chat  Distributeur Kong Wobbler : pour captiver votre chat pendant des heures.

jouet-kong-treat-ball-alimentation-chat  Kong Treat Ball : jouet en forme de balle, distributeur de nourriture.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍❤️Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ! Votre soutien nous est essentiel pour aider Catedog à grandir ❤️🐱

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre adresse e-mail ne sera jamais publiée, mais votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>