Chat heureux • Chat malheureux en appartement

Les thèmes abordés

bande-blancheComment avoir un chat heureux en appartementMon chat est seul et malheureux en appartement ! Comment rendre un chat heureux en appartement ? Mon chat peut-il vivre dans 20m2 ou de 40m2 ? Un balcon suffit-il pour un chat ? Comment occuper mon chat en appartement ? Mon chat se cache dès que quelqu’un vient dans mon appartement…

Découvrez les conseils du Dr Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste, et des réponses aux questions que vous vous posez avant d’accueillir un chat en appartement…

Même si la domestication du chat sauvage a favorisé sa proximité de vie avec l’humain et lui a permis de s’adapter à notre mode de vie, le chat reste par définition un félin arboricole qui n’est par définition pas destiné à vivre en milieu clos, tout chat domestique qu’il soit.

Dans ce contexte, il nous revient à nous humains de prendre conscience des besoins du chat afin d’améliorer son bien-être, sachant que ces besoins dépendent à la fois de son espèce et de sa sa personnalité. D’une part un chat n’est pas un humain ni un chien et n’aura donc pas les mêmes besoins, d’autre part sa personnalité fera que ses besoins varieront d’un individu à un autre.

3 choses à connaître sur la nature du chat

Mon chat est malheureux en appartement, chat heureux

La chat est un animal singulier qui se distingue par trois particularités importantes à connaître pour bien comprendre sa nature et améliorer son bien-être, en particulier en appartement :

Le chat est plutôt territorial

Que votre chat ait librement accès à l’extérieur, comme c’est le cas pour les chats de maison, ou non, comme c’est le cas de la majorité des chats d’appartement, sachez que votre chat est avant tout attaché à son milieu de vie !

Par conséquent, son équilibre comportemental et donc son bien-être va d’abord dépendre de la façon dont sera organisé son habitat donc votre appartement.

Même si votre chat possède une relation affective très forte avec vous qui participe également à son bien-être, sachez que son attachement à son territoire est son premier repère pour vivre heureux 😺

Ainsi pour que votre chat soit apaisé, il doit avant tout vivre dans un territoire structuré !

Petite nuance : comme le chat ne défend pas systématiquement son territoire, on ne le qualifie pas d’espèce strictement territoriale mais plutôt territoriale.

Le chat est hypersensible

Si le chat est un prédateur, il a aussi un statut de proie qui le rend vulnérable sur le plan émotionnel. Comme toutes les proies, il doit apprendre en une fois ce qui peut lui sauver la vie pour toujours 😺 Comme toutes les proies, il doit donc conserver une certaine vigilance pour éviter le piège des prédateurs. Même si dans les faits, le chat domestique est nettement moins exposé aux prédateurs que le chat sauvage, il n’en demeure pas moins que sa sensibilité est particulièrement aiguisée !

En dehors de tout stress ou de tout état d’anxiété, le chat est donc par nature un être hypersensible. Il est important de le savoir pour comprendre votre chat et développer avec lui des relations paisibles, a fortiori dans un environnement clos comme un appartement.

Selon le tempérament de votre chat, cette hypersensibilité pourra s’exprimer de façon variable. Certains matous seront curieux et parfois téméraires, d’autres seront extrêmes timides. Cela dépendra donc de leur nature, comme il en dépend aussi pour nous autres humains.

Le chat est routinier

Le chat a besoin de repères dans l’espace

Le chat occupe des places particulières en fonction du moment de la journée, chacune étant dédiée à une activité spécifique : le repos, le jeu, l’observation, l’alimentation, l’élimination… Cette routine participe activement à son équilibre émotionnel. Pour bien faire ces zones doivent être réparties dans les trois dimensions de l’espace. Par exemple, n’hésitez pas à multiplier les postes d’observation en hauteur pour occuper son temps ou à disposer des cachettes pour sa tranquillité s’il a besoin de se retirer.

Adaptez et multipliez les propositions en fonction du tempérament de votre chat :

Si votre chat est curieux, il aura particulièrement besoin de stimulations. Vous pouvez positionner des postes d’observation dans les pièces de vie et à proximité des fenêtres pour occuper son temps libre, dans la nature le chat passe énormément de temps à observer et guetter les zones potentielles de chasse. Installez un arbre à chat près d’une fenêtre par exemple. Vous pouvez également lui proposer des jeux variés y-compris en votre absence. Vous pouvez installer des jeux automatiques ou accrocher des leurres au bout de ficelles fixées à un support. Toutefois, si votre chat est agressif ou hyperactif, faites attention à ne pas trop favoriser la prédation et parlez-en à votre vétérinaire.

arbre-a-chat-mordre-mord-mordeur

Si votre chat est plutôt timide, aménagez-lui des cachettes dans des lieux tranquilles de l’appartement, comme une étagère dans le dressing par exemple qui lui sera réservée.

Le chat a besoin de repères dans le temps

De plus, les relations du chat avec son maître et l’ensemble des humains de son milieu de vie constituent également des repères importants pour lui. Ces repères sont les habitudes et les rituels que vous allez mettre en place. Les relations doivent notamment être stables et positives. Rappelez-vous que le chat est un être hypersensible. Le fait d’avoir des relations prévisibles pour le chat est également un facteur d’équilibre pour celui-ci, comme le fait d’avoir des rituels bien établis. Par exemple, le repas du matin, la friandise du goûter, le jeu du soir sont des repères qui rythment son quotidien tout en lui procurant plaisir et apaisement.

Pourquoi mon chat est malheureux en appartement

Mon chat est malheureux en appartement de 20m2

L’appartement est un milieu clos !

Le milieu clos de l’appartement peut facilement être une source de souffrance et donc de mal-être pour votre chat car par nature c’est un chasseur et un grimpeur non cantonné à un espace clos !

Un appartement qui n’apportera pas de simulations suffisantes ou qui sera pauvre en cachettes et en postes d’observations ou en interactions avec son maître et en jouets contribuera à aggraver le mal-être de votre chat !

Cet état de mal-être pourra être accentué si votre chat a précédemment connu régulièrement l’extérieur ou y avait librement accès, par exemple s’il a déjà vécu dans une maison avec chatière ou avait des habitudes de sorties rythmées par un emploi du temps précis.

En effet, le milieu extérieur est par définition très riche en stimulations variées et en possibilités d’allers et venues. Il propose une multitude de  possibilités d’observations pour un chat qui par nature passe beaucoup de temps à rechercher des zones de chasse ou s’occupe en observant autour de lui la vie en mouvement.

Comment avoir un chat heureux en appartement

Mon chat est heureux dans mon appartement de 20m2

Beaucoup de gens s’interrogent sur la difficulté d’acquérir un chat en appartement. En effet, compte tenu des spécificités du chat évoquées juste au-dessus, voyons quels seraient les inconvénients pour votre chat de vivre en appartement et comment les solutionner.

En somme, voyons comment transformer votre appartement en lieu de vie 5 étoiles ⭐⭐⭐⭐⭐ pour votre chat.

Aménager des zones d’observation et de jeux pour votre chat

Lorsque le chat ne dort pas, il passa la majorité de son temps à chasser. Qui dit chasse, dit observation des zones de chasse. Ainsi votre chat peut rester des heures à observer la vie en mouvement qu’il s’agisse de l’extérieur ou de l’intérieur de l’habitat. Pour favoriser ce comportement, n’hésitez-pas à faciliter l’accès de votre chat aux fenêtres et aux étagères. Vous pouvez également disposer un arbre à chat près d’une fenêtre ou accrocher un panier muni de ventouses sur une baie vitrée (en y permettant l’accès grâce à un tabouret). Vous pouvez également installer un aquarium en veillant bien à sécuriser ceux-ci pour le bien-être des poissons 🐠

Zone de jeu du chat en appartement  Les zones de jeux

Veillez à bien disperser les zones de jeux que vous proposerez à votre chat dans tout l’habitat en diversifiant les jeux proposés. Ces jouets lui permettront de respecter pleinement ses besoins de chasse. Vous pouvez fixer une ficelle à un meuble au bout de laquelle vous accrocherez un bouchon ou encore proposer des souris factices, des balles. Vous pouvez fixer un tissu sur une poutre en haut de laquelle, votre chat pourra attraper un jouet…

En revanche, ne jouez jamais directement avec les mains, cela évitera de vous faire mordre ou griffer. Ne prenez pas non plus l’habitude de faire jouer votre chat à proximité d’un lieu de passage (il pourrait vous y attraper lors de votre prochain passage) ou sur votre lit (il pourrait attraper vos pieds dans votre sommeil si vous bougez). Sachez que le chat associe les différentes zones qu’il fréquente à ses comportements et non au vôtre !

En savoir plus : sur le chat qui mord quand on le caresse.

Varier les zones de couchage de votre chat

Sachez-le, vous ne pourrez jamais obliger votre chat à aller dans le panier que vous lui avez acheté même si c’est “le plus luxueux qui existe”. C’est lui-même qui choisira les lieux ou il se couchera soit pour se reposer et dormir, soit pour s’isoler. Cependant sachez que ces zones se trouvent toujours éloignées du bac à litière et de la gamelle, dans un endroit calme et chaud, souvent douillet car le chat est un grand adepte du confort 😺

Zone de couchage ou repos du chat  Parmi les zones de couchage, on distingue :

• Les zones de repos

Les zones de repos peuvent varier en fonction de différents critères : l’envie du chat, l’horaire de la journée, la saison…En effet, par exemple, l’été votre chat sera plutôt à la recherche de fraîcheur, tandis que l’hiver il recherchera plutôt un endroit plus chaud. Ces zones peuvent être partagées avec les autres êtres vivants de l’habitat et permettent souvent l’observation.

• Les zones d’isolement

Les zones d’isolement sont les zones dans lesquelles il est impératif de ne pas déranger votre chat, il cherche notamment à y éviter le contact. Elles se situent généralement en hauteur : étagère ou canette de l’arbre à chat, dossier du canapé, haut de l’armoire, étagère d’un placard…Votre chat aura tendance à faire des griffades autour de ces zones.

Bien choisir l’emplacement du griffoir pour que votre chat puisse faire ses griffes

Zone du griffoir du chat  Le(s) griffoir(s)

Le griffoir doit être bien en vue, suffisamment haut et stable pour permettre au chat de s’étirer entièrement. Sa matière doit doit attractive (sisal, corde, bois d’olivier). Vous pouvez également encourager votre chat à utiliser le griffoir en y frottant de l’herbe à chat ou en trempant une fourchette dans de l’huile d’olive que vous passerez ensuite sur le griffoir.

Il est judicieux de positionner un griffoir vertical autour des zones d’isolement car c’est en griffant que le chat marque son lieu d’isolement et exprime ainsi qu’il est investi à d’éventuels intrus. Le griffoir sert également au chat à s’étirer ou à nettoyer ses griffes.

Très généralement le pied des arbres à chat est équipé d’un griffoir ! Vous pouvez également disposer des griffoirs horizontaux dans l’habitat ou sur votre balcon (paillassons, troncs d’arbre en bois d’olivier…) sur lesquels votre chat prendra plaisir à faire ses griffes. Il faut savoir que certains chats sont plus griffeurs que d’autres.

En savoir plus : sur le chat qui fait ses griffes.

Bien séparer les gamelles et la litière de votre chat

Zone d'alimentation du chat  La zone d’alimentation ou gamelle de nourriture

Votre chat doit se nourrir ans un endroit calme et à distance de la litière. Sa gamelle doit être disponible en libre service. L’idéal est de nourrir votre chat dans un jeu alimentaire afin de favoriser son activité physique, favoriser son comportement naturel de chasseur et de grignoteur et ralentir sa vitesse d’ingestion. Cela favorisera également la satiété.

Gamelle d'eau du chat d'appartement  La zone d’abreuvement ou gamelle d’eau

L’eau doit être renouvelée régulièrement et à disposition de votre chat. Le récipient doit être assez large et éviter ainsi que le chat n’y trempe ses moustaches. Il est également possible d’installer une fontaine à eau qui proposera toujours de l’eau fraîche 💧 à votre chat. La présence de plusieurs points d’eau dans votre habitat encouragera votre chat à boire.

Zone de litière du chat  La zone d’élimination ou litière

Vous devez disposer le bac à litière de votre chat dans un endroit calme et fixe qui ne soit pas un lieu de passage. La zone doit être correctement aérée et proposer à votre chat une certaine intimité. L’accès doit y être aisé. Il est important que le bac à litière fasse au moins 1,5 fois la taille de votre chat si vous voulez que votre chat puisse s’y retourner correctement. Si l’habitat comporte plusieurs étages, il faut une zone d’élimination par étage.

En savoir plus : sur la litière du chat.

plan-feliway-petscool-chat-griffe-comportement

Instaurer des rituels avec votre chat

Comme le chat est un animal très routinier “accroc” à ses habitudes, il est important d’éviter les changements intempestifs :

• Evitez de modifier l’emplacement et la configuration des zones d’activités et de couchage de votre chat. Si vous le faites, procédez toujours progressivement.

• Evitez de modifier l’agencement de votre appartement en changeant le mobilier de place.

• Ne faites pas de ménage excessif, cela pourra faire disparaître les marques apaisantes que votre chat dépose dans son environnement en se frottant sur les meubles et les objets.

Adapter l’espace de votre appartement au contexte

En cas de cohabitation avec des congénères, il faut multiplier le nombre de ressources disponibles : qu’il s’agisse des zones de couchage ou encore des gamelles, des griffoirs… Il faut proposer une litière de plus que le nombre de chats.

L’accès aux différentes zones doit également être adapté à la santé et à l’âge des animaux. Envisager une pente douce ou un marche-pied pour grimper en hauteur si votre chat vieillit et présente de l’arthrose ou lui préférer un bac à litière aux bords peu hauts. Eventuellement bien éclairer les zones sombres si sa vue baisse. La zone de couchage  sera de préférence au rez-de-chaussée de l’habitat s’il y a plusieurs étages.

En cas de cohabitation avec un chien 🐶, la gamelle de votre chat devra être disposée dans un endroit inaccessible à votre chien : sous un meuble par exemple ou en hauteur en fonction de son âge. 

Séduire votre chat pour mieux communiquer

Pour bien communiquer avec votre chat retenez trois choses importantes :

1 • Vous devez savoir interpréter les messages que celui-ci vous envoie ! 

Apprenez à décoder les mimiques de votre chat : une dilatation de ses pupilles, ses oreilles en arrière ou des battements de queue sont des signes d’irritation ou de demande de rupture de contact. Le forcer dans ce cas là serait vous exposer à un risque d’agression de sa part.

langage-corporel-communication-chat-mord-mordille

Toute perturbation de comportement ou apparition de nuisance : par exemple si votre chat fait pipi partout ou si votre chat fait ses griffes, cela peut être signe de perturbation territoriale et de stress ou de mal-être. Reconnaître et interpréter ces perturbations permet de les corriger. N’hésitez-pas à demander alors conseil à votre vétérinaire et à mettre en pratique toutes les solutions précédemment citées.

En savoir plus : sur le chat qui fait pipi partout.

En savoir plus : sur le chat qui fait ses griffes.

2 • Vous proposez et c’est lui qui dispose !

Par exemple, ce n’est pas parce que vous proposerez un panier à votre chat à un endroit précis qui l’adoptera. En général, le chat élit lui-même ses endroits de couchage.

3 • Identifiez le caractère de votre chat !

Si votre chat est actif, usez et abusez des jeux pour le stimuler et vous aurez le plus heureux des chats. S’il est timide et peu joueur, proposez-lui des cachettes et déployez votre imagination pour mettre en place d’autres rituels.

Proscrire les sanctions physiques et les cris !

Hors de question de sanctionner physiquement votre chat ou de lui hurler dessus lorsqu’ il a fait une bêtise ! N’oubliez pas que votre chat comme tous les chats est un être hypersensible ! Si vous faites cela, vous risquez d’obtenir l’effet inverse et rendre votre chat de plus en plus anxieux. Ce qui aurait pour conséquence d’entrainer un possible comportement agressif chez lui et d’aggraver une nuisance qui n’était peut être que temporaire : un marquage urinaire par exemple.

En effet, il faut un peu de temps pour que votre chat s’adapte au changement ! Ce temps est  très variable d’un chat à un autre. Chez certains quelques heures suffisent, chez d’autres plusieurs jours sont nécessaires ! Soyez patient avant toute chose !

Les qualités requises pour bien communiquer avec son chat sont : douceur, calme, patience et tolérance 😺

Ne vous précipitez pas sur votre chat pour lui faire un câlin mais laissez-le venir à vous. Veillez au positionnement de votre corps et de vos mains et à votre regard. Clignez des yeux et vous lui paraitrez amical, caressez-le sous le cou gentiment paume de main tournée vers le ciel et vous aurez de meilleures chances d’obtenir son accord ! N’insistez pas trop longtemps et ne le contraignez pas, veillez à ne pas lui caresser certaines zones du corps s’il ne le tolère pas.

zone-caresse-caresser-mordre-mordille-chat

En savoir plus : sur le chat qui mord quand on le caresse.

Troubles du comportement chez le chat d’appartement

L’anxiété du chat en milieu clos

Chez le chat qui vit enfermé dans un appartement pauvre en stimulations, sa biologie comportementale est perturbée.

En effet, un chat qui possède le libre accès à l’extérieur, passe la majorité de son temps à chasser.

Le chat contraint au milieu clos exprime alors son mal-être par des comportements inappropriés qui témoignent d’un état anxieux intermittent : notamment des périodes d’hyperactivité en fin de journée, un toilettage vigoureux, mais également des agressions prédatrices (à l’aube et au crépuscule sur des objets en mouvement). Des agressions par peur ou par irritation sont également possibles. Enfin, le chat dort moins et présente une réactivité marquée aux stimulations.

chat-agressif-comportement-mordre-mord-mordille

En savoir plus : sur le chat qui mord – qui mordille.

L’anxiété de séparation chez le chat

L’anxiété de séparation est rare, mais existe chez les chats très dépendants de l’être humain (un chaton biberonné par exemple) : la disparition de l’être d’attachement induit des miaulements et un comportement de recherche.

Le chat se précipite au retour des maîtres et n’est apaisé qu’à leur contact. En leur absence, il se terre dans des endroits cachés.

Le chat peut attaquer sa propre queue, ne se toilette qu’en présence de ses maîtres et ne marque pas son territoire en se frottant contre les objets, comme le fait tout chat équilibré.

L’alopécie extensive féline

Le chat présente une perte de poils diffuse et très étendue, couvrant dans la majorité des cas, l’arrière des cuisses et une partie de l’abdomen. La peau présente un aspect normal mais les poils sont coupés ou cassés.

Alopécie ou perte de poils chez un chat anxieux

Dans près de la moitié des cas, après élimination d’une autre cause par le vétérinaire traitant, l’origine demeure comportementale et caractéristique d’une anxiété permanente.

En réalité, le chat se lèche pour s’apaiser. En effet, le léchage permet la libération d’endorphines (dérivés de la morphine sécrétés par le cerveau) qui mettent le sytème d’alerte (région de l’amygdale cérébrale) en pause et calment le chat en le rassurant.

Le chat est très souvent inhibé et présente également de la crainte à l’égard des étrangers.

Certains chats réalisent par ailleurs du marquage urinaire.

chat-urine-uriner-pipi-pisse-lit

L’anxiété de déterritorialisation chez le chat

Le chat, dont l’équilibre émotionnel dépend étroitement de l’organisation de son territoire, peut présenter un état anxieux intermittent à permanent si le territoire se désorganise (à l’occasion d’un changement de meubles ou de déménagement par exemple).

Dans ce cas, le chat peut réaliser du marquage urinaire (quelques gouttes d’urine sont laissées sur des supports verticaux) évoluant en malpropreté généralisée (il finit par faire ses besoins à différents endroits et en quantités conséquentes).

De même, les griffades qui appartiennent au registre comportemental normal du chat peuvent augmenter lorsque le territoire est perturbé (notamment au niveau des zones d’isolement et d’élimination).

Les sanctions de la part du maître, mais également une surpopulation de chats dans un habitat ou un état douloureux chronique peuvent également induire ce type de comportement. Tout comme des rayures présentes sur des tissus, peuvent le favoriser.

Le marquage urinaire peut être associé au comportement de griffades.

comportement-chat-fait-ses-griffes

L’anxiété de cohabitation chez le chat

L’anxiété de cohabitation concerne les chats qui ne supportent pas l’arrivée d’un nouvel individu dans le territoire.

Des bagarres entre les chats peuvent alors apparaître. Elles sont en général aggravées par l’intervention des propriétaires. C’est pourquoi, on conseille de ne pas intervenir et de laisser les chats se répartir le territoire, même si l’on observe au début, des menaces et des cris pouvant paraître impressionnants. Ces manifestations finissent par cesser sans l’intervention des maîtres.

En cas d’évolution de l’anxiété, un des deux chats présente toujours une inhibition plus marquée que l’autre, car il est pourchassé par ce dernier.

En savoir plus : sur le chat qui fait pipi partout.

En savoir plus : sur le chat qui fait ses griffes.

Quels jouets choisir pour votre chat d’appartement

Des jouets favorisant le comportement de chasse

N’oubliez pas que votre chat est un chasseur né ! Il faudra donc plutôt favoriser les jeux de prédation pour favoriser son bien-être.

Les balles légères qu’il fait rouler, les petites souris qu’il lance, les pelotes qu’il déroule, le rayon laser que son maître lui fait suivre des yeux sur les murs (avec une récompense alimentaire de temps en temps pour ne pas le lasser, voire le frustrer) sont autant de stimulations qui éveillent sa curiosité et participent à combler ses besoins comportementaux spécifiques à son espèce.

Un petit bémol : si vous avez un chat hyperactif qui saute et grimpe partout et que vous n’arrivez pas à maîtriser, ne le sur-stimulez pas trop, parlez-en à votre vétérinaire.

jeu-jouet-laser-chat

Idées de jouets alimentaires à fabriquer soit-même

Différents jouets sont proposés à la vente dans le commerce mais si vous êtes un peu bricoleur, il est très facile de reproduire ces mêmes jeux, qui ne vous coûteront pas très cher (ou rien du tout 😺).

1 • Disperser des couvercles ou de gros bouchons cachant des croquettes, un peu partout dans l’habitat. Le chat les poussera avec sa patte afin de les retourner.

2 • Mettre des croquettes dans une boite à œufs vide et fixée sur une planche en bois afin de rendre le jouet plus stable. Le chat s’amusera à déloger les croquettes comme il le ferait avec une gamelle interactive.

3 • Percer une bouteille en plastique de quelques trous que le chat fera rouler pour en faire sortir les croquettes.

4 • Remplir une boite en plastique (type Tupperware) de croquettes que le chat attrapera avec sa patte par trois gros trous percés dans le couvercle. Y rajouter des balles afin de rendre la tâche un peu plus difficile pour le chat.

5 • Disposer des rouleaux de différentes hauteur (papier toilette et sopalin) dans une boite et les remplir chacun de quelques croquettes. Le chat s’amusera à attraper les croquettes avec sa patte.

6 • Percer deux bouteilles en plastique dans la largeur et passer une barre ronde dans les trous. Fixer la barre sur un support et remplir les bouteilles de croquettes. Les bouteilles feront balancier lorsque le chat les poussera avec sa patte et délivreront ainsi des croquettes par les goulots.

jouet-jeux-alimentaire-fabrique-frabriquer-chat-1

Vous n’êtes pas du tout bricoleur !

Nous avons tout de même pensé à vous. Voici une sélection de jeux alimentaires en vente dans le commerce…

jouet-jeux-alimentaire-commerce-chat

Le chat d’appartement en 8 questions

Mon chat est-il plus stressé en appartement

Comme nous l’avons dit l’appartement ne constitue pas le milieu naturel du chat qui est une espèce arboricole. Si l’appartement est aménagé de façon à faciliter l’observation et l’exploration de l’espace dans les trois dimensions tout en respectant le comportement chasseur-grignoteur du chat, il est tout à fait possible d’avoir un chat en appartement. L’enrichissement de l’habitat, le respect des différentes zones d’activité (zone de repos, d’élimination…) tout en limitant les changements ou en les faisant progressivement et le respect des habitudes sont alors les principales consignes pour limiter le stress de votre chat.

Mon chat s’ennuie-t-il quand il est tout seul

Certains chats développent des relations affectives fortes avec leur maître et l’absence de ce dernier peut être à l’origine de troubles anxieux. Cependant  il s’agit de cas extrêmes. Un chat est un être plutôt solitaire qui sait s’occuper seul à condition de lui en donner la possibilité. C’est ce qui favorisera son bien-être et limitera son stress notamment lorsqu’il se retrouvera seul. Le chat passe des heures à observer les zones de chasse lorsqu’il a la possibilité de sortir. Le fait de lui proposer des postes d’observation lui permettant d’observer la vie en mouvement (près d’une fenêtre…) permet à votre chat de moins s’ennuyer. Lui laisser des jeux à disposition (fixes ou mobiles) permet également de l’occuper en respectant ses besoins de chasse.

Mon chat voit-il les images de la télévision

Votre chat voit les images de la télévision mais sera surtout réceptif aux objets qui sont en mouvement sur votre poste de télévision. Il pourra chercher par exemple à chasser une balle ou un ballon qu’il verra se déplacer sur l’écran.

L’espérance de vie d’un chat d’appartement est-elle plus courte

Au contraire, si l’on en juge par la diminution du risque vital associé aux accidents potentiels variés comme les accidents de la voie publique par exemple, ou encore le vagabondage qui favorise les bagarres et la transmission de maladies. De ce point de vue, l’espérance d’un chat d’appartement serait donc supérieure.

En revanche, il ne faut pas négliger la qualité de vie au profit de sa quantité car le stress chronique peut également avoir des répercussions non négligeables sur l’espérance de vie par des somatisations variées. La cystite idiopathique chez le chat par exemple est fortement liée au stress.

Un chat d’appartement doit-il être baladé à l’extérieur en laisse

Un chat n’est pas un petit chien et une balade en laisse n’est pas un besoin ni forcément signe de plaisir pour votre chat. Pour optimiser les chances de succès, il est impératif de commencer dès le plus jeune âge pour l’habituer progressivement et sans exercer de contrainte. De façon à ce que cela reste un plaisir si le chat y a pris goût.

Pourquoi mon chat pique-t-il son quart d’heure de folie tous les soirs à la même heure

Par définition, le chat est un prédateur qui s’active à l’aube et au crépuscule. C’est pourquoi il est possible de voir de nombreux chats d’appartement qui de fait n’ont pas accès à l’extérieur, “piquer leur quart d’heure de folie” tous les soirs à la même heure. Cela se manifeste par une course effrénée au travers de l’appartement…

Pourquoi mon chat miaule tous les matins à la même heure

Votre chat peut miauler pour diverses raisons tous les matins. Dans tous les cas, il s’agit certainement d’un rituel installé auquel le chat a l’habitude que vous répondiez par une action particulière. Très souvent il s’agit d’une demande alimentaire. Lorsqu’il s’agit d’un aliment très appétent comme une pâtée particulièrement appréciée de votre chat par exemple, on conseille de différer progressivement la réponse en lui donnant la pâtée plus tardivement. Sinon votre chat risque de venir vous réveiller de plus en plus tôt. Par ailleurs, il est souhaitable de lui distribuer ses croquettes en permanence dans un jeu alimentaire toujours rempli (retirer la gamelle). Votre chat devra ainsi fournir un effort pour se nourrir en échange de quoi il sera toujours rassasié.

Quelles sont les races de chat d’appartement

Souvenez-vous avant tout qu’un chat est un chat avec des besoins de chat ! Les chats européens (chats de gouttière) sont prédestinés pour vivre en extérieur mais peuvent s’adapter à la vie en appartement en respectant toutes les consignes de bien-être. Les races réputés “de salon” comme le Persan, le Ragdoll, le Bleu Russe, l’Oriental et le British s’adaptent effectivement très bien à la vie en en appartement mais peuvent aussi retrouver très vite leurs instincts de chasseur si leur est offerte la possibilité de sortir. C’est surtout le degré de dépendance affective de votre chat, sa personnalité plus ou active ou plus ou moins timide, sa capacité à s’adapter qui seront alors les paramètres à prendre en compte. Quoi qu’il en soit, les consignes pour favoriser leur bien-être restent les mêmes.

Sujets en lien avec le chat d’appartement

bande-blanche

Pour protéger votre chat dans n’importe quelle situation, Catedog vous conseille d’opter pour une assurance santé.

Catedog vous recommande SantéVet, numéro 1 de l’assurance santé animale :

assurance-mutuelle-sante-veterinaire-chien

bande-blancheVous vous posez une question sur le comportement du chat en appartement ?

N’hésitez pas à vous tourner vers votre vétérinaire ou un vétérinaire comportementaliste, les professionnels de la santé de votre chat 🐱

Conseil vétérinaire pour le chatbande-blanche

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Diplômée de l’École Nationale Vétérinaire d’Alfort, titulaire du Diplôme Inter-Ecoles de Vétérinaire Comportementaliste et cofondatrice du site Catedog.com

👍 Pensez à informer votre entourage en partageant cet article facile à comprendre grâce aux photos et illustrations 👍

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (7 votes, moyenne : 4,86 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>