Mon chat me mord • mordille

Les thèmes abordés

Chat mordeur : un des premiers motifs de consultation chez le vétérinaire

chat-veterinaire-comportement-mordre-mord-mordille

Lorsqu’on parle d’agressivité chez le chat, on parle en général de comportement agressif ayant pour cible l’être humain.

Il s’agit en effet de la première nuisance avec la malpropreté dont se plaignent les propriétaires de chats.

Dans les faits, cela se solde souvent directement par une morsure.

Les causes pour lesquelles le chat mord peuvent être variées.

Le chat mord car il a peur de l’être humain

chat-comportementaliste-comportement-mordre-mord-mordille

Contexte

Si le chat n’a pas connu de contact avec l’être humain ou que les contacts ont été très brefs et souvent limités à quelques individus, seules les personnes les plus familières seront considérées comme non dangereuses par le chat. On parle alors de socialisation à l’humain absente ou déficiente.

Le chat réagit dans ce cas le plus souvent en fuyant ou en évitant les personnes.

En général, les hommes sont plus visés que les femmes à cause de leur physionomie, de leur gestuelle et de leur voix plus impressionnantes, qui sont, de fait plus inquiétantes pour le chat.

Manifestations

Lorsque le chat agresse et mord, cela peut se manifester de deux manières :

L’agression territoriale chez le chat

Le chat considère l’humain comme un intrus et le but est de le faire fuir. Les oreilles plaquées sur le crâne, le dos voûté et le poil hérissé, le chat s’approche en présentant son côté et en sautillant sur ses quatre membres (course en crabe).

L’agression par peur chez le chat

C’est une question de survie pour le chat qui attaque sous l’emprise d’une peur panique. En général, sous l’effet du stress, le chat urine, émet des selles et/ou vidange ses glandes anales simultanément.

Ce trouble est considéré comme un syndrome de privation sensorielle.

Traitement

Un traitement médicamenteux

Un traitement médicamenteux pour diminuer l’anxiété chez le chat s’avère parfois nécessaire.

Un traitement phéromonal

Très souvent, un traitement à base de phéromones de synthèse peut suffire.

pheromones_Feliway_chat

Un traitement comportemental

Le traitement par les phéromones est alors assorti d’une thérapie comportementale.Celle-ci vise à faire expérimenter au chat que le contact avec l’humain, loin d’être problématique, peut s’avérer positif.

Pronostic

Le pronostic est favorable à condition que les propriétaires soient motivés et à l’écoute des conseils dispensés par le vétérinaire compétent pour traiter les troubles du comportement.

Les agressions peuvent être évitées en optimisant la socialisation du chaton : manipulations douces et fréquentes par des personnes variées dès l’ouverture des yeux.

Le chat mord dès qu’on le caresse

chard_mordre

Contexte

Très souvent le chat a l’air de rechercher le contact de son maître. Dès qu’il se trouve confortablement installé contre son propriétaire et que celui-ci tente de le caresser, le chat agresse et mord. Ce qui déconcerte bien évidemment le maître.

On appelle cela, le syndrome du chat caressé mordeur. Il s’agit très souvent de chats hypersensibles qui ne ressentent plus la caresse comme un moment agréable au bout de quelques secondes ou quelques minutes. La solution étant de mordre pour rompre l’étreinte.

Causes et traitement

Le tempérament du chat

Chez certains chats, ce syndrome n’est pas forcément lié à un état anxieux.

• Il existe des chats qui ne souhaitent pas être caressés et le manifestent en mordant.

• Ceux-ci recherchent simplement un endroit chaud et douillet où se blottir.

Une anxiété débutante chez le chat

Cette hypersensibilité peut être le signe d’une anxiété débutante.

• Le vétérinaire devra trouver alors son origine afin de la prendre en charge en instaurant une thérapie appropriée. Très souvent, la cause est liée à un problème territorial.

• Les agressions disparaissent lorsque l’anxiété est traitée.

Un contexte d’allodynie

L’allodynie est une douleur ressentie par le chat à une stimulation non douloureuse dans les conditions normales.

• Il est bien évident que dans ce contexte, il ne faut pas forcer le contact physique avec le chat, au risque de déclencher des agressions défensives « justifiées ».

• Un prise en charge par un vétérinaire est nécessaire.

Des signes à reconnaître

Le propriétaire doit apprendre à reconnaître les signes avant-coureurs qui précèdent l’agression, pour pouvoir interrompre l’interaction à tant :

• Une hypersensibilité générale chez le chat.

• Une hypervigilance (le chat commence à battre de la queue…).

Le chat mord car il ne parvient pas à se contrôler

chat-peur-comportement-mordre-mord-mordille

Un trouble du développement chez le chat

Comme pour le syndrome de privation sensorielle, l’origine de ce trouble remonte à la “petite enfance” du chaton.

Un chaton séparé précocement de sa mère

En effet, si le chaton est séparé trop précocement de sa mère, il ne recevra pas le modelage éducatif nécessaire qui lui permettra de contrôler ses mordillements, la rétraction de ses griffes et tout ses mouvements en général.

Un chat adulte hyperexcitable

Le chaton deviendra un adulte hypernerveux incontrôlable. Ces chats font régulièrement tomber les objets des meubles sur lesquels ils grimpent. Ils s’excitent très vite au cours du jeu et font rapidement mal. Lorsque l’excitation est à son comble, ces chats finissent par mordre en fuyant juste après.

Ce qu’il faut faire et ne pas faire

Si votre chaton a été séparé précocement de sa mère, il est indispensable de vous substituer à celle-ci en apprenant à votre chaton à réguler ses mordillements et ses griffades :

• Ne jouez jamais avec votre chaton directement avec les mains.

• Utilisez des jeux indirects (bouchon au bout d’une ficelle, faisceau laser…).

• Instaurez des phases d’arrêt régulières au cours du jeu et impérativement lors de montée en excitation de votre chaton.

• Désintéressez-vous de lui s’il griffe ou mordille sans omettre de ralentir vos gestes :  n’oubliez-pas que le chat est un prédateur qui réagit au mouvement !

• Ne tapez pas votre chaton, la sanction physique étant très anxiogène pour le chat. La seule intervention physique tolérée doit simuler l’intervention de la mère chatte lorsque le chaton s’excite de trop. De la même manière que celle-ci « griffe » le ventre du chaton ou lui inflige une claque douce sur le chanfrein, il est possible à l’aide du pouce et de l’index de donner une petite « pichnette » sur le museau du chaton lorsqu’au cours du jeu celui-ci se met à mordiller frénétiquement. A condition toutefois, que cela n’augmente pas son excitation ou n’entraîne pas une réaction agressive de sa part. Si c’était le cas, il est préférable de se désintéresser du chaton en l’ignorant jusqu’à ce qu’il se calme, tout en lui donnant l’opportunité de s’occuper tout seul (mobiles, tunnels, balles à répartir dans l’habitat).

Le syndrome hypersensibilité-hyperactivité chez le chat

Ce comportement ressemble à la description que l’on a précédemment faite du chat caressé mordeur. Dans le cas présent, le chat est en outre hyperactif, c’est pourquoi on nomme ce trouble : hypersensibilité-hyperactivité.

Aucune éducation sans l’administration d’un traitement médicamenteux ne parvient à améliorer les symptômes.

Traitement médicamenteux

Le médicament permet d’améliorer les capacités d’apprentissage du chat.

Thérapie comportementale

La thérapie comportementale doit favoriser l’acquisition des autocontrôles : par exemple, arrêter les contacts au cours du jeu dès que le chat monte en excitation.

Le chat mord car il est affamé

Contexte

Le maître se fait attaquer violemment par son chat dès qu’il rentre chez lui, avant de pouvoir l’éviter. En général, le chat lui inflige une morsure fulgurante au niveau des mollets. Puis le chat fuit, restant aux aguets, prêt, éventuellement, à recommencer sans prévenir.

Cause

L’origine du trouble constitue en réalité la faim poignante du chat. Et la cause est un rationnement drastique du chat par son maître qui ne respecte pas ses besoins comportementaux et physiologiques.

Cela concerne le chats qui, à l’instar du chien, n’est nourri qu’une fois par jour (par exemple, le matin avant le départ du propriétaire au travail). Alors qu’en réalité, le chat doit être nourri en libre-service, tout au long de la journée. Bien entendu, la quantité quotidienne ne sera pas dépassée (sinon le chat risque de grossir), elle restera juste disponible ou accessible.

N’oublions pas que le chat reste un prédateur qui se met à chasser lorsqu’il ressent de la faim. Il a l’habitude de réaliser entre dix et vingt repas parcimonieux par jour.

Thérapie

La solution consiste donc en un fractionnement raisonné des repas.

L’aliment peut également être caché dans des balles creuses, ou accessible dans un dispositif creux et perforé avec des orifices.

Le chat y aura accès librement (dispositifs divers type Pipolino N.D, ou labyrinthe à croquettes…).

pipolino_labryrinthe-a-croquette_chat

Le chat mord car il n’a pas d’occupations adaptées à ses besoins

chat-mordeur-comportement-mordre-mord-mordille

Cause

Celui-ci peut être observé chez les chats dont l’environnement est pauvre en stimulations (trop petit appartement sans jouet, ni étagère sur laquelle grimper).

Aucun dérivatif ne permet alors de se substituer aux activités de chasse.

Thérapie

La solution consiste donc à enrichir l’environnement, à fournir au chat des objets légers qu’il peut faire rouler ou envoyer en l’air, à accrocher des mobiles, à libérer des étagères ou des dessus de meubles sur lesquels il peut grimper, à ouvrir les rideaux pour qu’il puisse voir par la fenêtre.

Le chat mord car il est sujet à une affection organique

chat-agressif-comportement-mordre-mord-mordille

Les causes sont alors nombreuses

• Toutes les affections douloureuses qui augmentent l’irritabilité du chat et donc favorisent les réponses agressives.

• Certaines maladies hormonales, et en particulier l’hyperthyroïdie.

• Les troubles neurologiques centraux (tumeurshypertension intra-crânienneencéphalose hépatique, etc…).

Symptômes

Ces affections peuvent provoquer en effet des comportements agressifs imprévisibles et particulièrement violents de la part du chat.

Les symptômes observés sont des fluctuations de l’humeur.

Traitement

Lorsqu’il est possible, le traitement médicamenteux cible la pathologie présentée par le chat.

Malheureusement, dans les circonstances où le risque reste élevé pour les maîtres, il n’existe pas d’autre solution que d’envisager l’euthanasie du chat.

Conclusion

Globalement les agressions chez le chat restent un sujet préoccupant, mais dont l’issue demeure le plus souvent favorable, lorsqu’une prise en charge est instaurée.

La meilleure solution reste la prévention. Elle passe par une éducation des maîtres et une bonne connaissance du fonctionnement du chat. Elle passe également par les éleveurs dont le rôle reste prépondérant dans le développement comportemental du chat.

Conseils d’achat vétérinaire

Pour procurer un exercice physique à votre chat correspondant à sa nature de prédateur, nos vétérinaires vous recommandent les produits suivants :

pipolino-chat  Pipolino : distributeur de croquette mobile contre l’ennuie et l’obésité du chat.

labryinthe-a-croquettes-chat  Distributeur de croquettes labyrinthe Cat It : contre le surpoids et l’ennui.

jouet-kong-wild-tails-chat  Jouet Kong Wild Tails sonore et lumineux pour réveiller l’instinct naturel de chasse.

kong-kickeroo-souris-chat  Kong Kickeroo Souris spécialement étudié pour stimuler l’instinct naturel de chasse.

jouet-frolicat-pounce-chat  Jouet Frolicat Pounce : une souris stimule l’instinct naturel de chasseur du chat.

laser-frolicat-bolt-chat  Laser Frolicat Bolt : jouet interactif. Le chat bondit à la poursuite du laser.

kong-scratch-apple-chat  Kong Scratch Apple :  jeu à garnir d’herbe à chat, avec un griffoir ondulé.

kong-catnip-spray-herbe-a-chat  Kong Naturals : spray écologique à base d’huile essentielle d’herbe à chat.

 

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍❤️Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ! Votre soutien nous est essentiel pour aider Catedog à grandir ❤️🐱

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (10 votes, moyenne : 4,60 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre adresse e-mail ne sera jamais publiée, mais votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>