Reverse sneezing chez le chien

Les thèmes abordés

Définition du reverse sneezing chez le chien

reverse_sneezing_chien

Le reverse sneezing (ou éternuement à l’envers) correspond à des crises bénignes, en général espacées, de courte durée (quelques secondes à 2 minutes) au cours desquelles le chien semble chercher son air. Cou tendu, gueule fermée, le chien inspire fortement et de façon répétée par les narines de façon très bruyante, à la manière du grognement du cochon (ronflement très bruyant). Ce qui est très impressionnant pour le maître et également angoissant pour le chien.

En dehors des crises, l’animal est parfaitement normal.

Causes du reverse sneezing chez le chien

La cause du reverse sneezing est une irritation nasopharyngée entrainant une réaction réflexe des voies respiratoires supérieures : inspiration très forte associée à un collapsus (affaissement) du nasopahrynx.

reverse_sneezing_chien

L’irritation nasopharyngée peut avoir plusieurs origines :

Une cause ponctuelle

Cela peur être un courant d’air, la fumée, la poussière, un changement brutal de température, un brin d’herbe…

Une inflammation chronique

La plus répertoriée est la nasopharyngite chronique lymphoplasmocytaire.

Une parasitose

Un acarien parasite des cavités nasales : le Pneumonyssoides caninum.

Une masse présente dans les cavités nasales

Un polype ou une tumeur.

Diagnostic du reverse sneezing chez le chien

Il ne faut pas confondre le reverse sneezing avec de l’asthme, une trachéite ou tout autre problème d’origine cardio-respiratoire.

La description de la crise permettra à votre vétérinaire de diagnostiquer l’affection après examen clinique de votre chien et élimination d’une autre affection.

En cas de crises fréquentes chez le chien (toutes les semaines), des examens complémentaires seront recommandés afin d’éliminer une affection chronique. Une endoscopie (et éventuellement des biopsies) du pharynx et des cavités nasales permettra alors de diagnostiquer l’affection en cause.

Traitement du reverse sneezing chez le chien

En dehors d’une affection chronique (par exemple une inflammation peut nécessiter l’emploi d’anti-inflammatoires sur prescription médicale), un traitement n’est pas obligatoire. Celui-ci dépend essentiellement du diagnostic en cas d’affection avérée.

La crise de reverse sneezing est tellement brève qu’en général elle se termine toute seule. Mais il est également possible de l’interrompre en bouchant les narines du chien et en massant sa gorge pour le faire déglutir. Cela aurait pour effet de décoller le nasopharynx collabé (affaissé) et d’arrêter la crise.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (22 votes, moyenne : 4,64 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>