Diarrhée chez le chien : traitement

Les thèmes abordés

diarrhees_digestion_chien

Pourquoi mon chien a-t-il la diarrhée ? La diarrhée de mon chien contient du sang ! Mon chien a les selles glaireuses ! Comment stopper une diarrhée chez un chien ? Quel traitement administrer ?

Découvrez nos conseils vétérinaires illustrés et des réponses aux questions que vous vous posez sur cette affection de l’appareil digestif chez le chien…

Définition des diarrhées chez le chien

Une diarrhée chez un chien qui persiste durant plusieurs semaines et récidive après traitement, est appelée diarrhée chronique.

L’observation par le propriétaire, des différentes caractéristiques de cette affection (volume, fréquence et aspect des selles, perte de poids, etc…) est fondamentale car elle permet au vétérinaire d’optimiser les investigations et les traitements nécessaires.

On distingue deux syndromes majeurs en cas de diarrhée chez le chien :

• Le syndrome malassimilation

• Le syndrome colique

Un syndrome est un ensemble de signes cliniques et de symptômes que le chien est susceptible de présenter lors de diarrhées.

Syndrome malassimilation chez le chien

Le syndrome de malassimilation se caractérise par un défaut de digestion et de malabsorption dans l’intestin grêle du chien.

Caractéristiques du syndrome malassimilation chez le chien

• Les selles sont très abondantes (le volume est multiplié par trois), souvent décolorées, pouvant contenir des aliments non digérés.

• La fréquence d’émission des selles est normale ou peu augmentée.

• Les selles du chien sont parfois noires à cause de la présence de sang digéré.

• Des bruits sont audibles et le chien présente des flatulences (gaz intestinaux émis par l’anus).

Conséquences du syndrome malassimilation chez le chien

• Le chien présente un amaigrissement progressif avec une augmentation de l’appétit.

• Une altération du pelage et une fonte musculaire.

• Lorsque l’atteinte de l’intestin grêle s’accompagne d’une fuite de protéines, il apparaît des œdèmes sur les membres ou les parties basses du thorax et de l’abdomen.

Causes du syndrome malassimilation chez le chien

Le syndrome malassimilation est peut être dû à :

• Une prolifération bactérienne massive dans les premiers segments de l’intestin grêle du chien.

• Une inflammation chronique de la paroi intestinale : une maladie intestinale chronique idiopathique idiopathique, aussi appelée MICI .

• Certaines tumeurs de la paroi intestinale.

• Des malformations congénitales ou acquises du réseau lymphatique intestinal, appelées lymphangiectasie.

• Une intolérance à un aliment ou à un additif alimentaire, comme par exemple, l’intolérance au gluten chez certains Setters irlandais.

• Une insuffisance pancréatique : une insuffisance de sécrétion d’enzymes digestives par le pancréas, ce qui entraîne une altération de la digestion. Peu de nutriments sont alors assimilés par l’organisme.

sante_diarrhees_digestion_chien

Le syndrome colique chez le chien

Le syndrome colique (ou colopathie) désigne une anomalie de fonctionnement de la partie terminale du tube digestif : le côlon.

Le côlon est une partie de l’intestin, appelé aussi gros intestin. Il se situe entre l’intestin grêle et le rectum. Il termine la digestion des aliments commencée dans l’intestin grêle du chien, avant l’évacuation des selles.

Caractéristiques du syndrome colique chez le chien

• L’émission de selles est fréquente (quatre à dix fois par jour).

• Les selles du chien sont glaireuses : il émet des tas de petit volume recouverts de glaire (encore appelé mucus).

• Les selles sont parfois rouges à cause de la présence de sang en nature.

• Le chien présente des efforts de défécation infructueux (encore appelé ténesme) dus à l’irritation de la fin tube digestif.

• On n’observe pas d’amaigrissement chez le chien et l’appétit reste normal.

Causes du syndrome colique chez le chien

Des causes organiques

• Dans les causes organiques, on trouve les lésions inflammatoires (encore appelées colites) de la paroi du côlon. Celles-ci sont dues à des infections bactériennes ou parasitaires. Parmi les parasites fréquents, on trouve les trichures.

• Elles peuvent être la conséquence d’une allergie alimentaire ou appartenir à la maladie inflammatoire chronique de l’intestin (ou MICI) idiopathique lorsque l’inflammation est étendue à tout le tube digestif.

• Les tumeurs du côlon sont plus rares et bénignes dans environ 40 % des cas.

trichures_chien

Des causes fonctionnelles

La colopathie fonctionnelle, également désignée sous le nom de côlon irritable, est un trouble de fonctionnement du côlon.

Le syndrome est dû à une hypersensibilité du côlon et à l’origine de diarrhées, constipation et ballonnements. La maladie est bénigne. On ne retrouve aucune lésion.

La colopathie fonctionnelle paraît plus fréquente chez les chiens anxieux et sensibles au stress.

La giardiose chez le chien

Une cause possible d’inflammation chronique de l’intestin grêle chez le chien est la giardiose, une maladie causée par la prolifération dans l’intestin grêle d’un parasite de la famille des protozoaires Giardia canis.

• Les signes sont en général : une diarrhée chronique, intermittente parfois incoercible avec du sang.

• Cette agent peut également faire évoluer la maladie vers une diarrhée aiguë, qui évolue rapidement, mais est de courte durée.

giardiose-chien

Traitement de la diarrhée chez le chien

Une diarrhée chronique nécessite des investigations identifiant la cause du problème. En fonction des résultats, le vétérinaire instaurera un traitement qui sera souvent à la fois diététique, avec une modification de l’alimentation, et médical.

Quoi qu’il en soit, la diarrhée est une affection nécessitant une prise en charge précoce du chien par un vétérinaire.

Alimentation du chien sujet à la diarrhée et aux troubles gastro-intestinaux

Des aliments diététiques sont adaptés aux besoins du chien sujet aux diarrhées ou aux troubles gastro-intestinaux. Il s’agit d’aliments thérapeutiques.

Un aliment thérapeutique fait partie intégrante du traitement de votre chien. Celui-ci est prescrit par votre vétérinaire qui aura préalablement diagnostiqué cette maladie.

En fonction du stade des diarrhées ou des troubles gastro-intestinaux que votre vétérinaire aura établi grâce aux examens complémentaires réalisés, l’alimentation thérapeutique peut avoir un impact direct sur le mieux-être de votre chien. C’est pourquoi il est important de suivre rigoureusement les consignes de votre vétérinaire.

Sujets en lien avec la diarrhée chez le chien

bande-blanche

Pour protéger votre chien dans n’importe quelle situation, Catedog vous conseille d’opter pour une assurance santé.

Catedog vous recommande SantéVet, numéro 1 de l’assurance santé animale :

assurance-mutuelle-sante-veterinaire-chien

bande-blancheVous vous posez une question sur la diarrhée chez le chien ?

N’hésitez pas à vous tourner vers votre vétérinaire, le professionnel de la santé de votre chien 🐶

Conseil vétérinaire pour le chienbande-blanche

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Diplômée de l’École Nationale Vétérinaire d’Alfort, titulaire du Diplôme Inter-Ecoles de Vétérinaire Comportementaliste et cofondatrice du site Catedog.com

👍 Pensez à informer votre entourage en partageant cet article facile à comprendre grâce aux photos et illustrations 👍

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne : 4,83 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>