Comportements anormaux • chat âgé

Les thèmes abordés

Définition des troubles du comportement chez le chat âgé

comportement_chat_age

Les progrès médicaux et l’espérance de vie du chat

A l’instar de la médecine humaine, les progrès réalisés tant dans la recherche médicale vétérinaire que dans l’alimentation diététique préventive, concourent à favoriser une augmentation de l’espérance moyenne de vie de nos chats et de nos chiens.

Vieillissement normal versus pathologique du chat

Il faut néanmoins différencier les différences comportementales d’un vieillissement normal de celles d’un vieillissement pathologique chez le chat.

Un chat âgé sans trouble anormal voit sa quantité de sommeil augmenter et son activité générale diminuer (si c’est un chat qui a accès à l’extérieur, par exemple il chasse moins). Il présente souvent des difficultés locomotrices (il saute moins, utilise moins les lieux de repos en hauteur).

En revanche, il existe un certain nombre de symptômes anormaux qui doivent alerter le maître quand ceux-ci apparaissent chez un chat vieillissant. D’une façon générale, ces symptômes commencent à se manifester dès l’âge de 10 ans. Dans la majorité des cas, ils apparaissent assez rapidement. On dénombre, selon la nature des symptômes observés, plusieurs troubles, regroupés sous des appellations variées.

Les troubles comportementaux chez le chat âgé

La dépression d’involution chez le chat âgé

La dépression d’involution est une dépression dans laquelle sont plus souvent mises en cause des tumeurs cérébrales ou de la glande surrénale.

On observe notamment :

• Des insomnies accompagnées de miaulements lancinants typiques et d’une recherche accrue de contacts.

• Une malpropreté généralisée (le chat marque et élimine à des endroits inhabituels et n’importe comment). En général, cela se passe là où le chat se trouve, parfois même sur son lieu de couchage. Il ne discrimine plus la nature des zones qu’il utilise. Ainsi, il peut se soulager aussi bien sur un endroit rigide que sur un lieu pétrissable avec ses pattes.

• Le chat se remet à explorer oralement (avec sa gueule) et peut, à cette occasion, mâchonner les fils électriques.

• Le chat se met à adopter des lieux de couchage souvent inattendus, du type : litière, baignoire, ou couchage sous la pluie.

Le syndrome confusionnel ou “démence sénile” chez le chat âgé

Le syndrome confusionnel ou “démence sénile” est l’équivalent de la maladie d’Alzheimer chez l’humain, et dans lequel, par rapport à la dépression d’involution, le chat paraît plus actif.

Globalement, on observe une perte des acquis comportementaux : notamment, le chat choisit de nouveaux endroits pour éliminer, mais continue d’élire pour cela, des lieux protégés aux zones meubles (mous). Cependant, il n’enfouit plus ses besoins. le chat réalise également du marquage urinaire de façon désorganisée (il “arrose” en marchant).

Le chat présente des difficultés pour se repérer :

• Dans l’espace (ce qui est rapporté par le maître comme la “première fugue” du chat).

• Dans le temps (le chat se met à jouer en pleine nuit).

Le syndrome irritabilité chez le chat âgé

Le syndrome irritabilité est un syndrome dans lequel on émet l’hypothèse d’une atteinte cérébrale préfrontale, comme pour la maladie de Pick chez l’humain.

Le chat produit de plus en plus fréquemment des agressions par irritation qui commencent par de simples signaux de menace et qui évoluent en coups de griffes et morsures.

Par ailleurs, le chat recherche des lieux de repos inaccessibles pour s’isoler.

Le syndrome hypersomnie chez le chat âgé

Le syndrome hypersomnie est un syndrome dans lequel le chat dort plus de 20 heures par jour et dans lequel on met en cause une altération de certaines structures cérébrales qui permettent la transmission nerveuse.

Lors des phases de réveil plutôt courtes, le chat se déplace lentement.

Le chat mange moins, devient malpropre (sauf si on lui rapproche sa litière de son lieu de repos) et devient moins sensible, moins réceptif.

La dysthymie unipolaire chez le chat âgé

La dysthymie unipolaire est un trouble dans lequel on met en cause certaines tumeurs cérébrales ou une hyperthyroïdie (trop d’hormones thyroïdiennes en circulation dans l’organisme).

Le chat est également très irritable, dort moins de 6 heures par jour, mange beaucoup, devient malpropre (élimine n’importe où et marque également en urinant) et produit des agressions territoriales.

Ces chats sont des candidats à l’anxiété ou aux dépressions en cas de stress violent.

Remarques sur les troubles comportementaux chez le chat âgé

Des troubles comportementaux mixtes

Parfois, les troubles comportementaux se chevauchent et l’on parle plus volontiers de troubles mixtes du comportement. De plus, chez le chat, de nombreuses maladies organiques (diabète, insuffisance rénale) peuvent entraîner des troubles comportementaux.

Le vétérinaire traitant privilégiera donc les examens complémentaires pour aboutir au diagnostic.

Un traitement essentiellement médicamenteux

Selon le cas, une prise en charge médicamenteuse de la cause sera ou non possible. Votre vétérinaire pourra également prescrire à votre chat des médicaments facilitant le fonctionnement du cerveau âgé. Globalement, la prise en charge est essentiellement médicale.

Ne punissez pas et n’isolez pas votre chat

D’un point de vue comportemental, il n’existe pas de thérapie.

Il n’est pas inutile de préciser, cependant, que la punition est bien évidemment à proscrire. Au mieux, elle n’aurait pas d’efficacité, au pire, elle aggraverait les troubles, en rendant le chat encore plus anxieux qu’il n’est déjà en raison de son problème.

Il ne faut pas non plus l’isoler définitivement sauf si la recherche d’isolement est sollicitée par lui. En effet, la stabilisation de l’état émotionnel passe, dans certains cas, par la mise en place d’un hyperattachement (le chat est apaisé par la présence de son maître).

bande-blanche

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍❤️Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ! Votre soutien nous est essentiel pour aider Catedog à grandir ❤️🐱

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (33 votes, moyenne : 4,94 sur 5)
Loading...

8 commentaires

  • Nadege

    Bonsoir
    J’ai dans ma vie depuis 6ans iléa une chatte qui a été maltraitée petite que nous avons recueilli seulement depuis 1ans son caractère change elle crache et fait des miaulements très spéciaux elle n’attaque pas mais la elle commence a levée la patte
    Au début j’ai tout de suite appeler le vétérinaire qui m’a conseiller le vaporisateur mais ça empire a un point ou j’ai parfois peur d’elle mm si j’essaye de ne pas le montrer
    Ce n’est pas un état constant à d’autre moment elle est adorable et câline mais dès que qqu’un Vient à la maison c’est une vraie peste
    Nous avons déménager il y a 5mois et elle comme moi avons gagné en qualité de vie, pour la transition je ne l’ai pas négligé elle a été « récompenser » quotidiennement avec une friandise mais rien n’y fait
    Je ne sais plus quoi faire et je ne veux pas qu’elle prenne le dessus sur moi

    • Docteur Laurence Dillière Lesseur

      Votre chatte semble présenter les signes d’un état anxieux. Evitez toute sanction directe (comme le vaporisateur) car celle-ci se sent alors agressée et cela risque d’aggraver son état émotionnel et de détériorer votre relation. Le mieux serait quand même de consulter un vétérinaire comportementaliste pour commencer par éliminer une cause organique avant d’envisager une cause comportementale stricte. Retenez que le chat est un animal très sensible et que sa nature de chasseur nécessite de respecter certains besoins fondamentaux, d’autant plus si celui-ci n’a pas accès à l’extérieur. Une analyse de tous ces points doit être réalisée par le vétérinaire pour vous formuler les conseils les plus adaptés. En outre, le vétérinaire comportementaliste prescrira si besoin à votre chatte un complément alimentaire ou un médicament pour diminuer son état anxieux, afin d’optimiser la thérapie comportementale.

  • Guy Larivière

    Je cherche un chat Chartreux jeune mais je ne sais pas où aller je suis de Drummondville si vous connaissez un éleveur mon chat était le plus beau et le meilleur compagnon de vie extraordinaire

    • Docteur Laurence Dillière Lesseur

      Il semble que vous habitiez au Québec. Nous avons bien un éleveur de Chartreux (http://catedog.com/annuaire/05-eleveurs-felins/manoir-de-junon-chartreux/) référencé sur notre site mais celui-ci se situe en France ! Pour trouver un éleveur dans votre secteur géographique, vous pouvez essayer d’effectuer une recherche par le club de race du Chartreux ou peut-être même demander à votre vétérinaire s’il connaît des adresses d’élevages. Dans tous les cas, prenez votre décision en connaissance de cause pour éviter de faire de votre nouveau compagnon un chat de remplacement. Si vous n’avez pas fait votre deuil, votre nouveau chat pourrait en pâtir… En revanche, si vous sentez que vous en avez vraiment besoin, soyez vigilant à ne pas reporter vos attentes (liées à votre relation avec votre ancien chat) sur le nouveau venu. Pour cela, il est en général conseillé d’éviter de reprendre la même race mais surtout de ne pas lui donner le même nom ! Très bonne chance dans vos recherches 🙂

  • Guy Larivière

    Merci pour M avoir répondu! Mon chat à fait un AVC et j ai amener chez un vétérinaire qui a tout fait pour le sauver mais trop de dommages ont c’est résigner à mettre fin aux souffrances de Clément un chat irremplaçable mon compagnon des 13 dernier année pour l instant je suis dévasté mais ça vas aller. Encore une fois merci

  • guy lariviere

    mon chat tourne en rond et miaul la nuit il vient me reveiller ou il miaul en errant dans la maison 2 a 3 fois par nuit il a toujours ete en quete de nouriture

    • Docteur Laurence Dillière Lesseur

      Si votre chat est âgé et que ce comportement est apparu progressivement voire récemment, il est possible qu’il soit en lien avec une maladie organique (hypertension artérielle, hyperthyroïdie, sénescence cérébrale…). Dans ce cas, les vocalises sont très typiques : elles sont stéréotypées, lancinantes et votre chat paraît perdu, désorienté et anxieux. Il faut alors consulter. En revanche, si votre chat par ses miaulements semble vous formuler une demande (ses vocalises cessent lorsqu’il obtient ce qu’il veut), il s’agit d’un comportement que vous avez renforcé à votre insu en répondant à ses demandes. S’il miaule et tourne pour obtenir à manger, il faut cesser de vous lever ou de lui répondre et lui offrir la possibilité de se servir librement en nourriture tout en respectant ses besoins de chasseur. Cela sera favorable à son bien-être…et au vôtre 😉 Proposez-lui par exemple une gamelle interactive et/ou la possibilité de rechercher sa nourriture en ralentissant la prise alimentaire (nourriture cachée sous des soucoupes ou disposée dans les compartiments d’une boite à oeufs vide) ! Il n’aura alors plus besoin de venir vous réveiller pour manger la nuit et sera occupé et apaisé!

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>