Arthrose chez le chien âgé

Les thèmes abordés

Définition de l’arthrose chez le chien âgé

L’arthrose chez le chien âgé consiste en une affection articulaire associant différents phénomènes : destruction progressive du cartilage, formation d’ostéophytes (productions osseuses qui se développent à la périphérie des surfaces articulaires), remaniements de l’os situé sous le cartilage et de la membrane qui tapisse l’intérieur de la capsule des articulations.

Plus simplement, il s’agit d’une usure des cartilages des hanches, des genoux, des coudes, des épaules et également des vertèbres (cette dernière est appelée spondylose). L’évolution vers l’arthrose est systématique lors de souffrance articulaire chez le chien âgé.

L’arthrose est le trouble articulaire le plus fréquent chez le chien âgé, contrairement au chat où elle est plus rare.

Dans quels cas observe t-on de l’arthrose chez le chien âgé ?

• Lors du vieillissement du chien : il s’agit d’arthrose primitive.

• Lors de traumatisme, instabilité ou malformation, ou lors de sollicitation exagérée d’une articulation : il s’agit d’arthrose secondaire.

arthrose_chien

Symptômes de l’arthrose chez le chien âgé

Les symptômes vont d’une simple raideur de la partie atteinte au lever ou après un effort, jusqu’à l’incapacité pour le chien de se déplacer.

On observe trois stades dans l’arthrose chez le chien âgé :

Stade 1 de l’arthrose

Le stade 1 de l’arthrose correspond à une raideur, une douleur à froid augmentée par les faibles températures et l’humidité ou une sollicitation exagérée de l’articulation. Le chat répugne à effectuer certains mouvements.

Attention aux réactions d’agressivité déclenchées par une douleur arthrosique.

Stade 2 de l’arthrose

Le stade 2 de l’arthrose se caractérise par des épisodes aigus avec cris et suppression d’appui qui correspondent à des poussées évolutives.

Stade 3 de l’arthrose

Le stade 3 de l’arthrose correspond à un blocage articulaire (ankylose) associé à une diminution de la douleur.

Diagnostic de l’arthrose chez le chien âgé

Le vétérinaire établit son diagnostic sur la base du contexte clinique (âge, race du chien…) et de clichés radiographiques de bonne qualité.

Traitement médical de l’arthrose chez le chien âgé

Le traitement médical vise à supprimer la douleur et à limiter les remaniements ostéo-articulaires.

Stade 1 du traitement médical

Le repos du chien âgé est préconisé, localement des massages à base de principes actifs anti-inflammatoires (synthol par exemple) ainsi que l’administration de médicaments anti-inflammatoires par voie orale prescrits par le vétérinaire.

A ce stade, le vétérinaire peut, dores et déjà, mettre en place un traitement chondro-protecteur (limitant l’usure du cartilage) en prévision de l’aspect évolutif de la maladie. La prise se réalise quotidiennement, en continu ou par cures. En raison de la difficulté à objectiver rigoureusement leur efficacité, il est prudent d’utiliser des produits disposant d’une Autorisation de Mise sur le Marché pour l’espèce de destination.

Par ailleurs, il existe des aliments spécifiques qui permettent de limiter mais également de prévenir le processus arthrosique et qui donnent d’excellents résultats chez le chien âgé.

Stade 2 du traitement médical

Traitement anti-inflammatoire (agissant également sur la douleur) et chondro-protecteur.

Stade 3 du traitement médical

Blocage chirurgical de l’articulation afin de stopper la douleur (traitement spécifique) ou poursuite en continu des traitements mis en place (en l’absence de chirurgie).

Traitement de la cause de l’arthrose chez le chien

Le traitement de la cause vise à réduire les contraintes mécaniques s’exerçant sur l’articulation du chien.

Traitement de l’arthrose primitive

Surveiller le poids du chien en fournissant un régime alimentaire réduit en calories. A ce sujet, l’aliment spécifique pour l’arthrose existe également en formule allégée en calories.

L’exercice physique doit être limité, mais le chien ne doit pas non plus rester trop sédentaire.

Dans le traitement, il est également possible de recourir aux polymères d’acides gras (protocole par voie injectable avec injections de rappel en fonction des rechutes prévisibles).

Traitement de l’arthrose secondaire

Il est impératif de rechercher assez tôt les anomalies articulaires et de les corriger chirurgicalement avant qu’elles n’évoluent en arthrose.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (25 votes, moyenne : 4,76 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre adresse e-mail ne sera jamais publiée, mais votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>