Mon chien est obèse

Les thèmes abordés

embonpoint-du-chienMon chien a pris du poids ! Mon chien est obèse ! Pourquoi mon chien a-t-il grossi ? Comment savoir si mon chien est trop gros ? Quel est le régime d’un chien en surpoids ?

Découvrez nos conseils vétérinaires illustrés et des réponses aux questions que vous vous posez sur l’embonpoint et l’obésité chez le chien…

Embonpoint et obésité chez le chien

L’embonpoint

L’embonpoint à des degrés variables est présent chez près de 40 % des chiens.

Son contrôle permet d’éviter l’obésité, véritable maladie nutritionnelle nécessitant alors une prise en charge vétérinaire. En effet, chez les chiens obèses, d’autres maladies sont fréquemment présentes (arthrose, diabète, troubles digestifs, problèmes cardio-respiratoires, certains cancers…).

Sans parler d’obésité, le simple surpoids a des répercussions sur la santé physique et psychique du chien. De simples mesures permettent d’y remédier.

L’obésité

L’obésité est une maladie nutritionnelle qui peut augmenter de façon considérable la fréquence et la gravité de certaines affections.

A titre indicatif, près d’un chien sur trois est obèse. Certaines races de chien sont prédisposées comme le Teckel ou le Colley et plus particulièrement les chiens de chasse comme le Labrador Retriever, le Cocker, l’Epagneul Breton, le Beagle… Le Labrador Retriever serait cinq fois davantage concerné que toutes les autres races.

Il est impératif de diminuer les apports alimentaires chez les chiens aux aptitudes sportives qui n’exercent pas une activité physique régulière.

Le poids de forme chez le chien

Il s’agit de l’état corporel idéal pour le chien, c’est-à-dire une silhouette équilibrée (ni trop grosse, ni trop maigre) facilement identifiable par tout maître vigilant.

Un chien au poids de forme se déplace volontiers et montre par son comportement qu’il est “heureux de vivre”.

Comment connaître le poids de forme de son chien ?

Peser son chien

Dans un premier temps, vous pouvez peser régulièrement votre chien en notant son poids. Ce qui permettra de trouver une explication à toute hausse de poids et d’y remédier.

Le chien doit être pesé toujours sur la même balance, tous les 15 jours environ. Pour obtenir le poids d’un chien de petit gabarit, on conseille de faire une double pesée sur un pèse personne classique : pesez-vous d’abord sans votre chien puis avec lui et faites la différence.

Pour obtenir le poids d’un chien de plus grand format, vous pourrez vous rendre chez votre vétérinaire qui possède une balance adaptée à tous les formats !

poids-forme-obesite-gros-alimentation-chien

Regarder son chien et le caresser

Dans un deuxième temps, regardez et caressez votre chien. Sentir ses côtes sans les voir est une façon rapide d’évaluer le poids de forme de son chien.

Des échelles professionnelles plus complexes existent mais nécessitent de l’expérience. Le regarder attentivement et le caresser régulièrement est finalement la méthode récente la plus simple, avec ou sans l’aide du vétérinaire pour vérifier que le chien conserve bien son poids de forme.

Pourquoi mon chien prend-t-il du poids

Une alimentation inadaptée

L’augmentation de poids résulte de la différence entre les apports en calories apportées par l’alimentation et les dépenses énergétiques du chien (activité physique en particulier).

Les besoins énergétiques d’un chien de travail (chien, de chasse, chien sportif, chien de traîneau), par exemple, ne sont pas les mêmes qu’un chien d’appartement ou qu’un chien stérilisé. Les besoins énergétiques peuvent être multipliés par trois ou quatre chez des chiens fournissant un effort intense et prolongé !

Les apports doivent correspondre aux besoins pour garantir un équilibre alimentaire adapté et une santé pérenne. Si le chien mange trop, il grossit et s’il mange mal, il peut tomber malade.

La sédentarité

La sédentarité qui caractérise nos animaux de compagnie est en grande part responsable du problème.

Cela concerne les chiens vivant en intérieur et ayant moins d’une heure d’activité physique quotidienne en moyenne.

L’âge du chien

L’âge constitue également un facteur de risque. Les animaux les plus concernés par le surpoids possèdent en général plus de 4 à 5 ans, mais cela ne signifie pas que la prévention ne démarre pas dès le jeune âge. Car le surpoids dès l’enfance, s’il prédispose à devenir un adulte obèse, peut également avoir des répercussions sur la croissance.

Quant aux animaux âgés en surpoids, ils sont susceptibles de développer d’autres troubles (arthrose, maladies cardiaques…).

Les hormones sexuelles

Les hormones sexuelles influencent directement le poids du chien. Ce qui prédispose d’une fois et demie les femelles par rapport aux mâles, à devenir obèses.

Le risque d’obésité est ainsi multiplié par deux lors de stérilisation chimique chez le chien ou lors de stérilisation chimique ou chirurgicale chez la chienne.

La stérilisation

Le risque de surpoids chez un chien stérilisé est multiplié par 4.

La stérilisation allège de 20% les besoins énergétiques car le métabolisme est alors différent.

La stérilisation du chien induit une prise de poids variable d’un individu et d’une race à l’autre. En moyenne, celui-ci peut s’accroître de plus de 20 %.

C’est notamment durant les deux années qui suivent la castration que le risque d’embonpoint est le plus important. Sachez cependant que le mâle est moins concerné par cette prise de poids que la femelle.

Attention, les chiens de race Labrador déjà génétiquement prédisposées au surpoids sont encore plus concernés lors de stérilisation !

strerilisation-castration--poids-surpoids-labrador

Conséquences de l’obésité chez le chien

Compte tenu des contraintes osseuses, articulaires ou musculaires inhérentes, et, de l’augmentation de la fréquence de certaines affections, les conséquences peuvent être :

• Des troubles ostéo articulaires : de l’arthrose notamment, entraînant une sédentarité, et de ce fait, une aggravation de l’obésité.

• Un ralentissement du transit : de la constipation, des flatulences.

• Une insuffisance hépatique : une défaillance du foie qui n’est plus capable d’assurer toutes ses nombreuses fonctions. On observe des affections de la peau de type eczéma.

• Un surmenage cardiaque entraînant des troubles circulatoires chez le chien.

• Des difficultés respiratoires : le chien a moins d’endurance.

• Le chien obèse ne supporte pas la chaleur, et possède une moindre résistance aux infections. Ses troubles hormonaux peuvent entraîner l’apparition d’un diabète. Son espérance de vie est réduite.

consequences-de-obesite_chien

Traitement de l’obésité chez le chien

Le traitement est simple mais long car les résultats sont lents à apparaître.

Une consultation vétérinaire est nécessaire pour traiter l’obésité, afin de détecter et corriger en priorité, un éventuel trouble hormonal.

Sur le plan diététique, il est nécessaire de calculer une ration ne couvrant que 60 % des besoins énergétiques, correspondant au poids optimal du chien.

Un aliment diététique pour faire maigrir le chien pourra également être proposé (voir nos conseils d’alimentation contre l’obésité en fin d’article).

Prévenir l’embonpoint et l’obésité chez le chien

Dans tous les cas, la ration alimentaire du chien doit être équilibrée et stable.

Nos recommandations sur la ration alimentaire du :

Chien adulte entier

Chien âgé

Chien sportif ou de travail

Chien stérilisé

Chienne en gestation ou lactation

Chiot

En cas d’embonpoint, les friandises ne doivent pas dépasser 10 % des apports caloriques de la journée. En cas d’obésité, celles-ci sont à proscrire.

equivalensce-friandises_chien

Que l’alimentation soit industrielle (sous forme de croquettes ou de pâtée) ou ménagère (fait-maison), les quantités à administrer doivent être adaptées à chaque chien et à son mode de vie. Il ne faut pas hésiter à en discuter avec son vétérinaire.

Il est utile de répartir les apports en deux repas (le matin et le soir), ce qui permet de diminuer le risque de grossir.

Pour éviter la surconsommation, il est de plus préférable qu’une seule personne de la famille soit en charge de l’alimentation du chien. Au besoin, on disposera une gamelle interactive anti-glouton qui permettra de ralentir l’ingestion alimentaire et de conduire plus rapidement à la satiété.

gamelle-anti-glouton-chien

Il est impératif d’introduire progressivement de l’exercice physique (sous forme de jeux, promenades…) et de peser régulièrement son chien.

De plus, d’une manière générale, l’inactivité est anxiogène pour le chien. Et l’anxiété peut générer de la boulimie.

Par ailleurs, la nourriture n’est pas le seul lien affectif qui doit unir le chien à son maître. Toutes les autres sources de complicité doivent être exploitées : caresses, jeux, promenades…

Des jouets alimentaires contre l’obésité du chien

Afin d’occuper votre chien sur un temps plus long que s’il consommait sans effort dans une gamelle standard, les croquettes peuvent être proposées dans des jouets alimentaires qui associent activité ludique et recherche de nourriture équilibrée. Ils contribueront au bien-être du chien et participeront à ses dépenses énergétiques.

jouet-alimentaire-commerce-chien-fugue-fugueur

Quelques idées de jouets alimentaires à fabriquer soit-même

1 • Percer une bouteille en plastique de quelques trous que le chien fera rouler pour en faire sortir les croquettes.

2 • Remplir un moule à muffins (ou un moule à cupcakes) de croquettes. Recouvrir les compartiments avec des balles de tennis que le chien devra attraper avec sa gueule pour accéder aux croquettes.

3 • Percer deux bouteilles en plastique dans la largeur et passer une barre ronde dans les trous. Fixer la barre sur un support et remplir les bouteilles de croquettes. Les bouteilles feront balancier lorsque le chien les poussera avec sa patte et délivreront ainsi des croquettes par les goulots.

4 • Prendre un paillasson en caoutchouc avec des trous et y nouer environ 200 bandes de tissu polaire. Parsemer et cacher des croquettes entre les bandes du tapis de fouille, que votre chien devra chercher.

jouet-alimentaire-fabriquer-chien-fugue-fugueur

Alimentation du chien obèse

Les aliments diététiques recommandés ci-dessous sont adaptés aux besoins du chien souffrant d’obésité. Il s’agit d’aliments thérapeutiques.

Un aliment thérapeutique fait partie intégrante du traitement de votre chien. Celui-ci est prescrit par votre vétérinaire qui aura préalablement diagnostiqué cette maladie.

En fonction du stade de la maladie que votre vétérinaire aura établi grâce aux examens complémentaires réalisés, l’alimentation thérapeutique peut avoir un impact direct sur le mieux-être de votre chat. C’est pourquoi il est important de suivre rigoureusement les consignes de votre vétérinaire.

Afin de faire maigrir votre chien, nous vous recommandons de le nourrir avec l’un des aliments diététiques suivants :

alimentation-nourrir-chien-boulimie-hills

Hill’s Prescription Diet r/d Canine

Aliment diététique complet élaboré pour la prise en charge des problèmes de poids chez le chien. Teneur élevée en fibres qui contribue à réduire la sensation de faim. Enrichi en L-Carnitine et en lysine pour aider à convertir les graisses en énergie tout en conservant la masse musculaire maigre du chien. Attention : aliment thérapeutique ne devant être administré à votre chien qu’après prescription par un vétérinaire

alimentation-nourrir-chien-boulimie-virbac

Virbac HPM W Weight Dog

Aliment diététique complet destiné à la prise en charge nutritionnelle du surpoids chez le chien. Riche en protéines animales notamment, l’aliment répond aux besoins nutritionnels du chien. Attention : aliment thérapeutique ne devant être administré à votre chien qu’après prescription par un vétérinaire

alimentation-nourrir-chien-boulimie-royal-canin

Royal Canin Veterinary Obesity Canine

Aliment diététique complet destiné aux chiens en surpoids. Teneur élevée en protéines contribuant à réduire de 30% la perte de masse musculaire. Enrichi en minéraux et vitamines pour compenser les effets de la restriction et assurer les apports adéquats. Attention : aliment thérapeutique ne devant être administré à votre chien qu’après prescription par un vétérinaire

alimentation-nourrir-chien-boulimie-specific

Specific Weight Reduction Dog

Aliment diététique complet destiné à la perte de poids lors d’obésité chez le chien. Pauvre en lipides et riche en fibres, cet aliment bénéficie d’une faible densité énergétique contribuant à procurer au chien une sensation de satiété. Attention : aliment thérapeutique ne devant être administré à votre chien qu’après prescription par un vétérinaire

bande-blancheachat-sante-conseil-veterinaire-chien

Sujets en lien avec l’obésité

bande-blanche

Vous vous posez une question sur l’embonpoint ou l’obésité chez le chien ? N’hésitez pas à vous tourner vers votre vétérinaire, le professionnel de la santé de votre chien 🐶

bande-blanche

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍❤Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ! Votre soutien nous est essentiel pour aider Catedog à grandir ❤

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne : 4,75 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>