Stérilisation de la chatte

Les thèmes abordés

sterilsation-chirurgie-veterinaire-chatteA partir de quel âge peut-on stériliser une chatte ? Quel est l’âge maximum ? La stérilisation de la chatte, comment ça se passe ? Quels sont les avantages de la stérilisation ? Quels en sont les inconvénients ?

Découvrez toute les réponses que vous vous posez concernant la stérilisation de votre chatte…

Définition de la stérilisation chez la chatte

La stérilisation définitive de la chatte est une opération chirurgicale sous anesthésie générale dont le but est d’empêcher la reproduction.

Il existe deux méthodes pour stériliser chirurgicalement une chatte :

L’ovariectomie

L’ovariectomie est une stérilisation de convenance qui consiste à ne retirer que les ovaires.

L’ovario-hystérectomie

L’ovario-hystérectomie qui consiste à retirer les ovaires et l’utérus est réalisée lorsqu’une pathologie de l’utérus est diagnostiquée.

reproduction_appareil-genital_chatte

Quand stériliser sa chatte

En général, on stérilise la chatte avant ses premières chaleurs (vers 6-7 mois, jusqu’à 12 mois dans les grandes races).

Il est cependant possible de stériliser une chatte durant ses chaleurs et également à n’importe quel âge de sa vie.

cycle-sexuel-fecondation-chatte

L’ovariectomie

Cette intervention qui consiste à retirer les ovaires est la méthode chirurgicale la plus fréquemment utilisée.

La section du sommet des cornes de l’utérus ou le retrait de l’utérus en entier (sans toucher aux ovaires), maintiennent les chaleurs, mais ne permettent pas la reproduction.

Cependant la facilité et la sécurité d’intervention sont plus grandes en période de repos ovarien, notamment à cause des risques hémorragiques plus importants en dehors de cette période. C’est-à-dire, en pratique, avant la puberté ou entre deux cycles.

Chez la chatte, l’intervention est en général bien supportée. Le vétérinaire peut choisir d’intervenir en ouvrant l’abdomen par le ventre ou par le flanc. La région tondue puis nettoyée sera celle par laquelle il choisira d’intervenir.

Chez la chatte ayant subi une ovariectomie, il est possible d’observer parfois des chaleurs paradoxales. Les causes peuvent être multiples, c’est pourquoi, il faut le signaler au vétérinaire. Le retrait de l’utérus peut être parfois également réalisé en même temps que celui des ovaires. Demandez conseil à votre vétérinaire.

ovariectomie_appareil-genital_chatte

L’ovario-hystérectomie

Cette intervention qui consiste à retirer l’appareil génital en entier (ovaires et utérus) est souvent pratiquée chez la chienne en intervention de convenance. Elle l’est beaucoup plus rarement chez la chatte.

ovariohysterectomie_appareil-genital_chatte

Déroulement de la stérilisation

La chatte peut boire et manger jusqu’à la veille au soir de la stérilisation et doit ensuite rester à jeun car elle va subir une anesthésie générale pour la chirurgie.

Le propriétaire dépose sa chatte à jeun le matin de l’intervention à son vétérinaire.

Celle-ci est ensuite endormie et préparée pour l’intervention.

L’intervention dure une demi-heure environ.

A la fin de la chirurgie, la chatte est placée sous lampe chauffante jusqu’à son réveil.

Elle est rendue à ses propriétaires une fois bien réveillée, en général en fin d’après-midi.

Avantages de la stérilisation

Sur le plan médical

Chez la chatte stérilisée, toutes races confondues, la longévité est accrue : elle est multipliée par 2.

En particulier, la chatte une fois stérilisée contracte moins d’infections ou de maladies virales, comme la leucose féline (virus flet) ou le sida du chat (virus Fiv) par exemple. En effet, ces deux maladies se transmettent en particulier par voie sexuelle.

Sur le plan comportemental

Lutter contre le marquage urinaire sexuel

La stérilisation chez la chatte permet également de lutter contre le marquage urinaire sexuel qui peut intervenir lorsque la chatte est en chaleurs.

Attention, la stérilisation ne diminue pas le marquage urinaire réactionnel lié à un état anxieux ou à une remise en question de l’espace vital du chat.

Qu’est-ce que le marquage urinaire ?

On parle de marquage urinaire quand la chatte émet un jet d’urine horizontal à hauteur de sa queue, sur un support vertical.

Le marquage urinaire peut être de deux natures :

Le marquage urinaire sexuel : il est le fait des chattes entières qui souillent souvent les vêtements d’hommes ou la couche d’un mammifère mâle.

Le marquage urinaire territorial : la chatte marque en émettant régulièrement des jets d’urine sur divers supports. Le propriétaire retrouve alors des jets d’urine dispersés en plusieurs endroits. Ce marquage permet à la chatte de délimiter son espace vital.

Réduire le « vagabondage » associé à la recherche de partenaires sexuels

La stérilisation de la chatte réduit du même coup les maladies transmises par voie sexuelle comme mentionné plus haut.

Arrêter les manifestations comportementales liées aux chaleurs

Le comportement de chaleurs chez la femelle est souvent pénible pour le maitre en raison des manifestations vocales particulièrement intenses que celle-ci produit à cette période.

En outre la chatte en chaleurs s’aplatit sur le sol, creuse la région des reins, patine avec les pattes postérieures, déplace sa queue sur le côté en découvrant la zone de la vulve.

Le propriétaire y voit parfois des manifestations de souffrance alors qu’il s’agit  d’un comportement reproducteur appartenant au répertoire comportemental du chat.

Stériliser la chatte permet au propriétaire d’éviter l’inconvénient des chaleurs. D’autant que ce comportement peut perdurer plusieurs jours.

Autre avantage de stériliser une chatte

Plus généralement, la stérilisation de la chatte permet de réguler les populations de chats errants susceptibles de proliférer.

Une chatte non stérilisée fera 2 portées par an, soit une moyenne de 10 chatons dont plus de la moitié seront des femelles, ce qui donnera deux ans plus tard : 360 chatons dont 180 femelles !

Inconvénients de la stérilisation

Prise de poids et maladies associées

La stérilisation de la chatte induit une prise de poids. Le risque d’embonpoint est alors multiplié par 3.

Or l’obésité est propice à l’apparition de certaines maladies, en particulier celle du diabète sucré.

Le risque de calculs urinaires est également augmenté car l’animal en surpoids se déplace moins, il va donc moins boire et au final urine moins.

En parallèle à la stérilisation de la chatte, on observe également une baisse de l’exercice et une augmentation de l’appétit.

Le risque d’embonpoint associé à la stérilisation de la chatte ne doit cependant pas influer sur la décision d’opérer. Aujourd’hui en France 80 % des chats (femelles comme mâles) sont stérilisés, avec un taux de stérilisation qui continue d’augmenter. Près de la moitié vivent en intérieur, ce qui restreint leur activité physique et favorise encore le risque d’embonpoint.

Une prévention globale s’impose alors pour éviter le surpoids.

Prévenir la prise de poids suite à une stérilisation

castration-sterilisation-poids-gros-chat-chatte

Donner un aliment diététique pour chatte stérilisée

Pour prévenir la prise de poids, une transition alimentaire peut débuter 15 jours avant la date de la stérilisation. La composition et la quantité de l’aliment actuel sont revus en accord avec le vétérinaire et un poids idéal est déterminé. On considère que le poids au moment de la stérilisation constitue le poids idéal (poids de forme) de la chatte.

Le risque de surpoids est ensuite géré en adaptant l’alimentation aux besoins de la chatte stérilisée et à son mode de vie.

En général, un régime spécial instaurant une restriction énergétique d’environ 20 à 30 % (aliment pour chatte stérilisée ou régime ménager diététique) doit être mis en place pour éviter la prise de poids. En particulier, la masse maigre de la chatte est conservée en apportant la même quantité de protéines qu’auparavant.

La vigilance doit être de mise surtout dans les deux mois qui suivent la stérilisation car cette période est particulièrement critique. A titre d’information, on note deux fois moins de femelles stérilisées en surpoids que de mâles castrés.

Enrichir le milieu de vie

L’exercice physique et le bien-être de la chatte sont favorisés par un environnement adapté. En particulier, on veillera à respecter les besoins fondamentaux de la chatte en disposant les ressources en nombre suffisant et aux bons endroits.

Pour le couchage, choisir un endroit en hauteur, calme, chaud et douillet.

Le bac à litière doit être disposé dans un lieu offrant une intimité suffisante.

Les jeux sont à disperser dans l’habitat, sans vis-à-vis avec la litière.

Un griffoir vertical, grand et solide doit être disposé à proximité du lieu de repos.

La nourriture doit être placée dans un endroit calme et éloigné de la litière.

Le récipient d’eau assez large doit être d’accès facile et éloigné de la gamelle.

La stérilisation temporaire

La stérilisation temporaire fait appel à des produits qui préviennent ou interrompent les chaleurs de la chatte. Cet acte est réalisé lors d’une consultation chez un vétérinaire.

La méthode médicale fait appel à l’usage de progestagènes et permet, en principe, de sauvegarder l’avenir reproducteur de la femelle.

La technique de leur administration revient au vétérinaire et dépend de l’objectif : prévenir les chaleurs ou interrompre des chaleurs débutantes.

En prévention des chaleurs

La prise médicamenteuse peut se faire :

• Oralement (pilule contraceptive) : prise hebdomadaire ou tous les 15 jours selon la nature du produit.

• Par voie injectable lors d’une consultation vétérinaire (au cours du mois précédant la date présumée des chaleurs).

En interruption des chaleurs

Chez la chatte, il est possible d’interrompre les chaleurs de différentes manières. Demander conseil à son vétérinaire.

Attention !

La stérilisation temporaire n’est cependant pas recommandée sur le long terme chez la chatte car elle peut entraîner des infections utérines. Dans ce cas, on lui préférera la stérilisation définitive.

Sujets en lien avec la stérilisation de la chatte

steriliser-sterilisation-chat-chatte

Conseils d’achat vétérinaire

Pour prévenir la prise de poids suite à une stérilisation, nos vétérinaires vous recommandent de nourrir votre chatte avec un aliment diététique :

alimentation-chat-sterilise-castre-sterilisation-castration

Gamme Virbac Veterinary HPM Chat Neutered

Aliment destiné aux chats adultes et seniors stérilisées. Pauvre en glucides et riche en protéines, il diminue les risques de surpoids et d’affections du bas appareil urinaire

croquettes-chatte-sterilise-castre-sterilisation-castration

Gamme Royal Canin Vetcare Feline Neutered Female

Aliment physiologique destiné aux chattes femelles stérilisées. Formule réduite en densité calorique avec une teneur modérée en amidon pour limiter le risque d’obésité

aliment-chat-sterilise-castre-sterilisation-castration

Gamme Hill’s Vet Essentials Neutered Cat

Aliment spécialement formulé pour répondre aux besoins des chats adultes et séniors stérilisés. Aide à maintenir un poids optimal et la bonne santé de l’appareil urinaire

bande-blanche

Acheter chez votre vétérinaire, c’est la garantie du conseil en plus ! 😉

bande-blanche

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍❤️Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ! Votre soutien nous est essentiel pour aider Catedog à grandir ❤️🐱

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (9 votes, moyenne : 4,89 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>