Allergies alimentaires chez le chien

Les thèmes abordés

Définition et facteurs de risque des allergies alimentaires chez le chien

allergie_alimentaire_chien

Les allergies alimentaires constituent des affections fréquemment répandues chez le chien. Le défi est de découvrir l’aliment coupable pour réaliser le diagnostic et adapter le traitement.

Toutes les réactions de rejet alimentaire ne constituent pas des allergies (exemples : intoxication due à l’ingestion de toxines ou intolérance liée à l’incapacité de digérer certains composants ou à la libération de certaines substances dans l’organisme).

Une allergie alimentaire est strictement caractérisée par la mise en jeu d’un mécanisme immunité. Elle se manifeste par une maladie de peau non liée à une saison particulière et associée à l’ingestion d’une ou plusieurs substances (appelées allergènes) présentes dans l’alimentation du chien. La gravité de la maladie n’est pas liée à la quantité absorbée.

Les protéines d’origine alimentaire ainsi que certains additifs sont concernés. Selon le pays dans lequel vit le chien, les allergènes en cause (aliments industriels) varient.

Chez le chien allergique, on soupçonne l’apparition définitive d’une rupture de tolérance de l’aliment après une période d’acceptation plus ou moins longue par l’organisme.

Certains chiens sont davantage sensibles que d’autres.

Le sexe du chien demeure sans influence.

Les chiens sont souvent plus touchés que les chats.

Le Labrador retriever représente la race de chiens la plus touchée.

retriever_labrador

L’allergie alimentaire peut apparaître à n’importe quel âge mais plus fréquemment entre 6 mois et 3 ans.

Des facteurs de risque supplémentaires sont répertoriés

• L’ingestion régulière mais en faible quantité de protéines de haut poids moléculaire.

• Les affections digestives préexistantes.

• L’atopie due à une hypersensibilité aux allergènes présents dans l’environnement.

• Attention, certains chiens cumulent les risques !

Symptômes des allergies alimentaires chez le chien

Les symptômes de l’allergie alimentaire ne sont pas spécifiques même s’ils mettent principalement en cause la peau (surtout démangeaisons) et le tube digestif (diarrhée, vomissements). Il est du ressort du vétérinaire d’en réaliser le diagnostic (examen clinique, interrogatoire du propriétaire, examens complémentaires, régime alimentaire spécifique en retirant le ou les allergène(s) suspect(s) puis en les réintroduisant un à un).

Signes devant alerter le propriétaire du chien

gratter_chien

• Grattage quasi permanent, non lié à une saison en particulier.

Otites inflammatoires fréquentes.

• Grattage évoluant en lésions de la peau atteignant la face, les oreilles, les pattes, le bas-ventre et le reste du corps. La bouche et la zone autour de l’anus peuvent être atteintes.

• Les symptômes digestifs son rares.

Traitement des allergies alimentaires chez le chien

Le traitement initié par le vétérinaire après diagnostic des allergènes en cause consiste à traiter les symptômes puis à distribuer un aliment spécifique au chien dans lequel les allergènes responsables seront absents.

bande-blanche

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍❤️Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ! Votre soutien nous est essentiel pour aider Catedog à grandir ❤️🐶

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (9 votes, moyenne : 4,33 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>