Tumeur de l’os chez le chien • Ostéosarcome

Les thèmes abordés

Tumeur et ostéosarcome chez le chien et le chat

Découvrez nos conseils vétérinaires illustrés et des réponses aux questions que vous vous posez sur cette tumeur cancéreuse chez le chien…

Description de la tumeur de l’os chez le chien

Les tumeurs de l’os représentent 2 à 4 % des tumeurs du chien et sont cancéreuses dans 90 % des cas.

Il n’existe pas de prédisposition de sexe mais les grands chiens ainsi que les chiens âgés sont les plus souvent touchés par la tumeur osseuse.

La tumeur osseuse chez le chien peut être :

Une tumeur bénigne

La tumeur bénigne est une tumeur non cancéreuse, donc sans gravité, qui n’engendre pas de métastases. C’est-à-dire qu’elle ne se propage pas à d’autres parties du corps. Cependant de manière exceptionnelle, elle peut se transformer en tumeur maligne.

Une tumeur maligne

La tumeur maligne est une tumeur grave encore appelée cancer ou tumeurs cancéreuse. Elle peut se propager à d’autres parties du corps (on parle alors de métastases) et engager le pronostic vital du chien.

Il s’agit :

• Soit d’une tumeur maligne primitive : la tumeur prend naissance dans un os du chien et ses cellules cancéreuses engendrent des métastases dans d’autres parties du corps. Cette tumeur peut se développer à partir de tissus de différents types : osseux, fibreux, cartilagineux, vasculaire.

• Soit de métastases : la tumeur prend naissance dans un autre organe et ses cellules cancéreuses engendrent des métastases dans un os du chien.

En savoir plus : sur les tumeurs bénignes et malignes et les métastases chez le chien.

Les tumeurs malignes de l’os chez le chien

Par ordre décroissant, on identifie chez le chien des tumeurs malignes de différents types. La nature histologique de la tumeur, c’est-à-dire sa composition tissulaire étant analysée grâce au microscope optique :

L’ostéosarcome

L’ostéosarcome représente 80 à 90 % des tumeurs osseuses. Ce type de cancer se développe à partir du tissu osseux et concerne essentiellement les os longs (voir ci-dessous notre paragraphe sur l’ostéosarcome).

Le chondrosarcome

Le chondrosarcome représente la seconde tumeur de l’os la plus fréquente chez le chien. Elle affecte plutôt les os plats (cornets nasaux et côtes) dans 60% des cas et se développe à partir des cellules du cartilage.

La tumeur touche essentiellement les cavités nasales mais aussi les côtes et les os pelviens (du bassin). Elle peut aussi se développer au niveau d’organes comme le tissu mammaire, le cœur, le larynx, la trachée et les poumons.

Le chondrosarcome métastase peu et concerne surtout les chiens de grande race et les chiens âgés.

L’hémangiosarcome

L’hémangiosarcome est une tumeur se développant à partir des péricytes, des cellules appartenant aux capillaires sanguins.

La tumeur représente 5% des tumeurs osseuses et concerne essentiellement les chiens adultes (voire âgés) de petite ou grande race.

L’hémangiosarcome métastase rapidement : le chien présente généralement des métastases dans les 6 mois qui suivent son diagnostic.

Le fibrosarcome

Le fibrosarcome est une tumeur se développant à partir de tissu fibreux. Les chiens de petit format sont prédisposés.

La tumeur représente moins de 5% des tumeurs osseuses et son potentiel métastatique est élevé.

Le fibrosarcome métastase principalement dans le cœur, la peau et d’autres os.

Les autres tumeurs osseuses

• Le synoviosarcome : il s’agit d’une tumeur de l’articulation.

• La tumeur à cellules géantes.

• Les métastases osseuses : ce sont des cancers secondaires de l’os car ils se développent à partir d’autres tumeurs. Pour exemple, dans de rares cas chez le chien, les tumeurs mammaires entrainent des métastases osseuses.

Les tumeurs bénignes de l’os chez le chien

Chez le chien, les tumeurs bénignes sont donc beaucoup plus rares que les tumeurs malignes. Parmi elles, on identifie :

L’ostéome

L’ostéome est une tumeur bénigne qui se développe à partit du tissu osseux.

Le chondrome

Le chondrome est une tumeur bénigne qui se développe à partir du cartilage.

L’ostéosarcome chez le chien

radiographie_tumeur_osteosarcome-chat-chien

L’ostéosarcome est la première tumeur de l’os chez le chien. Elle est cancéreuse et concerne surtout les chiens âgés de plus de 7 ans mais certains cas ont été répertoriés chez des chiens âgés de 1 à 2 ans.

On identifie deux types de localisation chez le chien :

• L’ostéosarcome axial.

• L’ostéosarcome appendiculaire.

L’ostéosarcome axial chez le chien

L’ostéosarcome est dit axial lorsqu’il atteint la tête ou la colonne vertébrale. Cette localisation concerne 20% des ostéosarcomes.

tumeur-cancer-osteosarcome-axial-chien

Le Boxer est prédisposé aux ostéosarcomes crâniens.

Les chiens de petit format sont moins prédisposés aux ostéosarcomes, mais chez eux, la tête et le tronc sont majoritairement atteints.

L’ostéosarcome appendiculaire

L’ostéosarcome est dit appendiculaire lorsqu’il atteint les os longs comme le fémur, le radius, l’humérus et le tibia. Cette localisation est la plus rencontrée car elle concerne 80% des ostéosarcomes.

La tumeur touche essentiellement la médullaire des os longs au niveau métaphysaire, une zone se trouvant entre la tête et le corps de l’os.

On distingue deux métaphyses : la métaphyse proximale dans la partie supérieure de l’os et la métaphyse distale dans sa partie inférieure.

Ostéosarcome du fémur chez le chien et le chat

Les zones métaphysaires les plus couramment atteintes sont :

• La métaphyse distale du radius (28% des cas).

• La métaphyse proximale de l’humérus (28% des cas).

Puis :

• La métaphyse distale du fémur (14% des cas).

• La métaphyse proximale du tibia (10% des cas).

• La métaphyse distale du tibia (7% des cas).

Ostéosarcome appendiculaire chez le chien

Les chiens de race géante ou de grand format sont prédisposés aux ostéosarcomes appendiculaires, comme le Berger Allemand, le Doberman, le Dogue Allemand, le Golden Retriever, le Greyhoundle Rottweiler, le Saint Bernard. Les chiens mâles sont davantage touchés que les femelles.

Les ostéosarcomes (extra-osseux) peuvent également se développer au niveau d’organes comme le foie, la rate, le tissu mammaire ou l’intestin mais ils sont beaucoup plus rares.

Les 4 stades cliniques de l’ostéosarcome chez le chien

Prenons le cas d’un ostéosarcome appendiculaire se développant au niveau du fémur, par exemple.

Il existe différents stades cliniques indiquant le degré d’extension de l’ostéosarcome dans l’organisme du chien :

• Stade 1 : la tumeur est unique et de petite taille dans l’os.

• Stade 2 : la tumeur devient localement plus volumineuse.

• Stade 3 : la tumeur se propage et envahit les ganglions lymphatiques ou les tissus avoisinants.

• Stade 4 : la tumeur dissémine des cellules cancéreuses dans les vaisseaux sanguins. Il y a formation d’une ou plusieurs métastases dans d’autres organes du chien à distance de la tumeur primitive : les poumons et/ou le foie et/ou le cerveau et/ou le cœur par exemple.

Ostéosarcome et tumeur de l'os chez le chien

Dans le cas d’une tumeur primitive maligne, des métastases sont déjà souvent présentes au moment du diagnostic, 15% des chiens ont des métastases pulmonaires, 24% des métastases au niveau des ganglions (ou noeuds) lymphatiques locaux.

Symptômes de la tumeur de l’os chez le chien

Les symptômes observés dépendent essentiellement de la localisation de la tumeur :

Des symptômes généraux

• La zone concernée par la tumeur est déformée, parfois de façon visible.

• Les douleurs sont variables.

Lors d’ostéosarcome appendiculaire

• Une boiterie évoluant sur plusieurs semaines, qui s’intensifie et qui répond mal aux anti-inflammatoires. Le membre gonfle.

• L’état général du chien se détériore rapidement se traduisant par une perte de poids et une fonte musculaire.

• Une perte d’appétit.

• De la diarrhée et des vomissements.

• Des troubles respiratoires pouvant se manifester plus tardivement.

• Une fracture due à la fragilité de l’os au niveau de la tumeur : le chien se met à boiter d’un seul coup.

Lors de tumeur nasale

Un écoulement nasal abondant (jetage nasal) d’un seul côté.

Lors de tumeur de la mâchoire

Des difficultés de mastication.

Lors de tumeur vertébrale

Une diminution de la motricité (parésie).

Diagnostic de la tumeur de l’os chez le chien

Un diagnostic différentiel de la tumeur

Un diagnostic différentiel consiste à éliminer les affections dont les symptômes sont similaires à ceux de la tumeur osseuse.

Le diagnostic radiographique d’ostéosarcome est envisagé en présence d’un mélange de lésions lytique (destruction de l’os) et proliférative (prolifération osseuse) mais il est également possible d’observer ce type d’image avec d’autres tumeurs que les ostéosarcomes.

Il est alors souhaitable de faire pratiquer un scanner sous anesthésie générale (précisant l’étendue de la lésion tumorale) durant lequel une biopsie (prélèvement pour déterminer la nature histologique c’est-à-dire le type de la tumeur) sera réalisée et permettra de préciser le diagnostic.

Les autres diagnostics envisageables en présence de lésions osseuses déformantes associant une destruction osseuse (ou ostéolyse) et une prolifération périostée sur un cliché radioghraphique sont les ostéomyélites (fongique, bactérienne), les réactions à un corps étranger, les kystes osseux consécutifs à un anévrisme. Lors d’ostéomyélite, une hyperthermie (augmentation de la température du chien) est par ailleurs associée.

radiographie-osteosarcome-osteolyse-os-cubitus-chien

Un bilan d’extension de la tumeur

Une scintigraphie peut également être réalisée afin de réaliser un bilan d’extension pour rechercher des métastases (osseuses, ganglionnaires).

Une radiographie du thorax doit être effectuée afin de rechercher des métastases pulmonaires avant d’envisager le traitement.

Traitement de la tumeur osseuse chez le chien

La chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie sont choisies, après diagnostic par le vétérinaire, en fonction de :

• La localisation de la tumeur.

• La nature de la tumeur.

• La présence et l’étendue des métastases, essentiellement au niveau des poumons, des ganglions (ou noeuds) lymphatiques et des autres os.

Il est impératif de gérer la douleur qui est très importante, surtout si la chirurgie et la radiothérapie ne sont pas réalisées.

Ce sont des traitements essentiellement palliatifs afin d’améliorer le confort du chien et de supprimer la douleur.

• La chirurgie consiste à retirer la tumeur osseuse puis à remplacer le segment osseux par une prothèse. En cas d’ostéosarcome appendiculaire, le vétérinaire peut proposer au maître une amputation du membre atteint, afin de retirer l’os dans sa totalité. Il faut s’avoir que le chien s’adapte très bien et qu’une rééducation est rarement nécessaire.

• La radiothérapie est pratiquée afin d’éliminer les éventuelles cellules cancéreuses subsistant localement après le retrait de la tumeur. Son action permet également de réduire l’inflammation et la douleur. La radiothérapie consiste à envoyer des rayons afin de détruire les cellules tumorales tout en épargnant les tissus qui les entourent.

• Une chimiothérapie peut être effectuée (sous réserve) en cas de métastases et permet d’augmenter l’espérance de vie du chien de façon significative. Elle consiste en l’administration de médicaments qui agissent sur les cellules cancéreuses. Le traitement a pour but de détruire les cellules ou de stopper leur multiplication.

Amputation chez un chien atteint d'un ostéosarcome

Pronostic des tumeurs de l’os chez le chien

Les tumeurs malignes sont de mauvais pronostic, de plus la douleur est très importante.

L’ostéosarcome

Le pronostic est défavorable, les métastases étant présentes au moment du diagnostic pour 90% des chiens.

Le pronostic est meilleur pour les chiens âgés de 8 à 10 ans.

Sans traitement, l’espérance de vie est de 1 à 2 mois après le diagnostic pour 50% des chiens.

Lorsqu’une amputation seule est effectuée, 50% des chiens son encore vivants après 5 mois et 10% après un an.

En cas d’amputation associée à une chimothérapie, 50% des chiens sont encore vivants après un an.

A terme, les complications liées aux métastases nécessitent généralement l’euthanasie du chien.

Le chondrosarcome

Le pronostic varie en fonction de l’agressivité de la tumeur (appelée grade) mais encore de sa vitesse de croissance ou de sa localisation. Les chondrosarcomes métastasent moins rapidement que les ostéosarcomes.

50% des chiens sont encore en vie après 7 mois à 1 an 1/2 pour les chondrosarcomes des os et des cavités nasales.

50% des chiens sont encore en vie après 3 ans pour le chondrosarcome des côtes.

L’hémangiosarcome

Le pronostic est très sombre. L’espérance de vie est inférieure à 1 an après la chirurgie pour seulement 10% des chiens.

50% des chiens sont encore en vie après 6 mois en moyenne lorsque la radiothérapie est associée à la chirurgie.

Le fibrosarcome

Le fibrosarcome engendre des métastases tardives et permet donc une survie plus longue.

Le synoviosarcome

Le pronostic varie ici encore en fonction du grade de la tumeur, c’est-à-dire de son degré de malignité.

Alimentation du chien souffrant d’une tumeur osseuse

Votre chien souffre d’une tumeur osseuse ? Les aliments diététiques recommandés ci-dessous sont adaptés aux besoins du chien atteint d’un cancer ou en période de traitement par chimiothérapie ou radiothérapie. Il s’agit d’aliments thérapeutiques.

Un aliment thérapeutique fait partie intégrante du traitement de votre chien. Celui-ci est prescrit par votre vétérinaire qui aura préalablement diagnostiqué un cancer comme une tumeur osseuse.

En fonction du stade du cancer que votre vétérinaire aura établi grâce aux examens complémentaires réalisés, l’alimentation thérapeutique peut avoir un impact direct sur le mieux-être de votre chien. C’est pourquoi il est important de suivre rigoureusement les consignes de votre vétérinaire.

Comme complément au traitement de la tumeur osseuse, nous vous recommandons de nourrir votre chien avec l’un des aliments diététiques suivants :

alimentation-nourrir-chien-cancer-convalescence-specific

Specific Omega Plus Support CΩD All ages Dog

Aliment complet assurant le soutien de la fonction immunitaire. Il est particulièrement indiqué chez le chien affaibli (cancer et convalescence). Taux particulièrement élevés en EPA et DHA : deux acides gras Oméga-3 issus de l’huile de poisson et en GLA – un acide gras Oméga-6 issu de l’huile de bourrache. Densité énergétique élevée, teneurs importantes en nutriments essentiels, haute digestibilité et excellente appétence. Attention : aliment thérapeutique comportant diverses contre-indications et ne devant être administré à votre chien qu’après prescription par votre vétérinaire

alimentation-nourrir-chien-cancer-convalescence-hills

Hill’s Prescription Diet n/d Canine

Aliment complet contenant une formule unique pour soutenir le chien atteint d’une maladie grave telle qu’un cancer. Aide le chien à mieux se rétablir d’états de faiblesse avancés comme lors d’un cancer ou de traitements anticancéreux. Augmente le temps de survie et améliore la qualité de vie du chien dont le cancer est traité par chimiothérapie ou radiothérapie. Aide à inverser les anomalies métaboliques du cancer chez le chien. Attention : aliment thérapeutique comportant diverses contre-indications et ne devant être administré à votre chien qu’après prescription par votre vétérinaire

alimentation-nourrir-chat-cancer-convalescence-specific

Specific Omega Plus Support F/C-IN-W All ages Dog & Cat

Aliment complet assurant le soutien de la fonction immunitaire. Il est particulièrement indiqué chez le chien affaibli (cancer et convalescence). Teneurs élevées en énergie, matières grasses, protéines et autres nutriments essentiels pour favoriser la récupération et compenser la faible prise alimentaire chez le chien dont les besoins sont accrus et dont l’appétit est diminué. Ingrédients hautement digestibles pour assurer l’absorption optimale des nutriments. Contient des β-1,3/1,6-glucanes et des teneurs élevées en acides gras Oméga-3. Texture très fine adaptée à l’alimentation assistée à la seringue. Attention : aliment thérapeutique comportant diverses contre-indications et ne devant être administré à votre chien qu’après prescription par votre vétérinaire

bande-blanche

achat-sante-conseil-veterinaire-chien

Sujets en lien avec la tumeur de l’os chez le chien

bande-blancheVous vous posez une question sur les tumeurs de l’os chez le chien ? N’hésitez pas à vous tourner vers votre vétérinaire, le professionnel de la santé de votre chien 🐶

bande-blancheDocteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍 Pensez à informer votre entourage en partageant cet article facile à comprendre grâce aux photos et illustrations 👍

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (9 votes, moyenne : 4,67 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>