Combien de temps peut vivre un chien avec une tumeur

Les thèmes abordés

Combien de temps peut vivre un chien avec une tumeurLe diagnostic d’une tumeur chez un chien peut être extrêmement anxiogène pour le maître. Mais attention ! Toutes les tumeurs chez le chien ne sont pas des cancers et ne sont pas mortelles, contrairement à certaines idées reçues.

Le terme “tumeur” est employé d’une façon générique pour désigner l’apparition d’une sorte de boule ou de gonflement. Très souvent, il s’agit de tumeurs bénignes, non cancéreuses et donc sans gravité pour le chien.

Aussi, si vous désirez en savoir plus sur la différenciation entre la tumeur bénigne et la tumeur maligne (ou cancer), nous vous invitons à consulter notre article traitant de ce sujet.

Les conseils vétérinaires suivants concernent les chiens atteints d’une tumeur maligne (ou cancer) et s’adressent au maître désireux d’en savoir un peu plus sur l’espérance de vie de son petit compagnon…

Comment déterminer l’espérance de vie d’un chien cancéreux

Espérance de vie d'un chien atteint d'une tumeur ou cancer

Lorsque son chien est atteint d’un cancer, le maître se pose généralement des questions sur le pronostic de la maladie  et sur l’espérance de vie de son petit compagnon.

Mais le pronostic du cancer et la survie du chien dépendent de nombreux facteurs, comme le type de cancer, l’avancée de la maladie, la race et l’âge du chien, son alimentation, les traitements choisis et la réaction au traitement (lorsque le maître décide de traiter son chien).

La précocité du traitement a également son importance : plus la tumeur sera détectée tôt, plus le chien aura des chances de s’en sortir.

Ainsi l’espérance de vie d’un chien atteint d’un cancer peut varier de quelques mois à plusieurs années et il existe de nombreux cas de rémission complète lorsque celui-ci répond bien au traitement.

Voici les différents facteurs à prendre en compte :

Le type de tumeur

Les différents types de cancer sont définis en fonction du système (système digestif, système nerveux, système urinaire…) ou de l’organe dans lequel les cellules cancéreuses se multiplient.

Certains types de tumeurs engendrent un pronostic plus favorable que d’autres chez le chien cancéreux.

Le grade de la tumeur

Il s’agit de l’agressivité et du développement plus ou moins rapide de la tumeur.

Lors d’un diagnostic de cancer, un prélèvement de tumeur est prélevé et examiné au microscope afin de confirmer sa malignité mais aussi de déterminer son grade.

La ressemblance des cellules cancéreuses est plus ou moins fidèle au tissu d’origine. Ce niveau de ressemblance définit la différenciation de la tumeur et détermine son grade.

Plus la ressemblance est proche du tissu d’origine, plus le grade est bas : plus la tumeur évolue localement et lentement et présente moins de risque de métastaser dans d’autres organes.

Plus la ressemblance est différente du tissu d’origine, plus le grade est élevé : plus la tumeur se développe rapidement et risque de métastaser plus vite dans l’organisme.

Qu’appelle t-on “tumeur primitive” et “métastase” ?

1 • La première tumeur qui prend naissance dans l’organisme est appelée “tumeur primitive”.

2 • Au bout d’un certains temps, les cellules cancéreuses envahissent toute la région, détruisent les tissus et infiltrent les organes avoisinants.

3 • Puis les cellules cancéreuses se propagent également à d’autres parties du corps, en circulant dans le sang, pour former une ou plusieurs nouvelles tumeurs appelée(s) “métastase(s)”.

Chaque métastase va ensuite agir, à son tour, de la même façon que la tumeur primitive et former elle aussi une ou plusieurs nouvelles métastases.

metastase-tumeur-maligne-cancer-cellule-chien

Le stade du cancer

Le stade du cancer correspond à l’avancée de la tumeur dans l’organisme du chien et la formation ou non de métastase(s).

Il existe 4 stades dans l’évolution d’un cancer :

• Stade 1 : la tumeur est unique et de petite taille.

• Stade 2 : la tumeur devient plus volumineuse localement.

• Stade 3 : la tumeur se propage et envahit les ganglions lymphatiques ou les tissus avoisinants.

• Stade 4 : la tumeur dissémine des cellules cancéreuses dans les vaisseaux sanguins : il y a formation d’une ou plusieurs métastases dans d’autres organes à distance de la tumeur primitive.

Stades du cancer ou de la tumeur maligne chez le chien

La localisation et la taille de la tumeur

La localisation et la taille de la tumeur sont des facteurs pronostiques importants car ils déterminent la possibilité de retirer une tumeur dans sa totalité par la chirurgie. Une tumeur de petite taille et facilement accessible, par exemple, engendrera un meilleur pronostic pour le chien.

L’âge du chien

En général, plus le chien est jeune, meilleur est le pronostic.

Le traitement de la tumeur

Le vétérinaire dispose de trois outils pour traiter une tumeur chez le chien : la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie.

La chirurgie

La chirurgie constitue le traitement exclusif d’un grand nombre de tumeurs malignes et consiste à retirer la tumeur lors d’une intervention chirurgicale. Selon les cas, la chirurgie permet soit de réduire le nombre de cellules tumorales dans l’organisme, soit de retirer ces dernières dans leur totalité.

La radiothérapie

La radiothérapie consiste à diriger des rayons sur la tumeur dans le but de détruire les cellules qui la composent et donc de bloquer leur capacité à se multiplier.  La radiothérapie s’utilise sans chirurgie lorsque la lésion est petite, très sensible aux rayons et ne peut faire l’objet d’une chirurgie large. Elle s’utilise également en complément de la chirurgie lorsque la tumeur présente un risque élevé de récidive locale.

La chimiothérapie

La chimiothérapie désigne l’administration de médicaments, soit par injection ou perfusion, soit par voie orale, qui agissent sur les cellules cancéreuses. Le traitement a pour but de détruire les cellules cancéreuses ou de stopper leur multiplication dans tout l’organisme du chien. La chimiothérapie est indiquée dans les cancers à foyers multiples (sang, ganglions). Elle peut également être mise en œuvre, en complément de la chirurgie, pour les tumeurs qui produisent des métastases.

Le vétérinaire vous exposera les différentes possibilités de traitement selon la tumeur, leur coût, leurs contraintes et leurs effets secondaires. Il est important de suivre rigoureusement le traitement prescrit par votre vétérinaire afin que votre chien ait une espérance de vie la plus longue possible.

L’alimentation du chien cancéreux

Alimentation du chien atteint d'une tumeur ou cancer

L’alimentation joue un rôle très important dans la récupération de votre chien. Et il est très probable que votre chien perde l’appétit lorsqu’il sera sous traitement médical (chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie). Environ deux tiers des chiens perdent du poids lorsqu’ils sont atteints d’un cancer et présentent une fonte musculaire importante. Or plus le chien est affaibli, moins il aura de force pour combattre le cancer.

Il peut exister différentes raisons à cette perte d’appétit chez votre chien

• Une baisse d’appétit peut être due au traitement qui est très lourd.

• Une tumeur peut empêcher le chien de manger correctement, comme une tumeur de la cavité buccale.

• Des symptômes inhabituels provoqués par la tumeur (appelés syndromes paranéoplasiques) peuvent également être à l’origine d’une baisse, voire d’un arrêt total de la prise alimentaire chez le chien.

• Le stress, lorsque le chien est hospitalisé, peut également avoir un impact sur son appétit.

Il est alors très important de bien surveiller la prise alimentaire et d’inciter votre chien à manger en lui proposant une alimentation attirante et appétissante, d’autant plus que cette dernière permettra à votre chien de mieux supporter les traitements.

L’instauration d’un nouveau régime alimentaire pour votre chien

Une alimentation riche en nutriments essentiels, saine et équilibrée, avec une haute teneur en protéines et en bonnes matières grasses permettra à votre chien de garder un poids optimal, de conserver sa masse musculaire, d’améliorer sa qualité de vie, de combler ses besoins nutritionnels et enfin d’augmenter son espérance de vie.

Un nouveau régime alimentaire devra ainsi être déterminé et prendra en compte différents paramètres comme le poids actuel de votre chien, sa prise alimentaire, des troubles digestifs éventuels, son activité, le type de tumeur l’affectant… Pour cela une ration alimentaire spécifique devra être distribuée à votre chien.

Les produits devant être de bonne qualité, l’idéal est d’élaborer soit-même les repas de son chien. Pour cela, vous pouvez faire appel à un vétérinaire nutritionniste qui vous aidera à préparer une ration ménagère répondant parfaitement aux besoins de votre chien.

Mais comme il peut être difficile et contraignant de préparer les repas d’un chien atteint d’un cancer, nous vous conseillons de vous tourner vers les sites Dog Chef et Elmut qui proposent d’élaborer des repas pour les chiens cancéreux. Ce sont des rations sur-mesures, appétentes, fraiches, de qualité égale à l’alimentation humaine et élaborées par des vétérinaires nutritionnistes. De plus, elles sont  livrées à domicile.

bande-blancheCode promo Dog Chef et avisbande-blancheEn savoir plus : sur l’alimentation du chien cancéreux

Cas où une rémission et la guérison du chien sont possibles

La rémission du chien

La rémission désigne l’absence de signes cliniques du cancer après un traitement. Elle dépend essentiellement de la réponse tumorale :

• Un chien dont la tumeur maligne répond peu ou pas du tout au traitement ne présentera qu’une rémission partielle et aura une espérance de vie courte.

• A l’inverse, un chien dont la tumeur maligne répond bien au traitement aura des chances de présenter une rémission complète et aura une espérance de vie plus longue.

La guérison du chien

La guérison n’est envisageable que si la tumeur maligne a été décelée précocement, qu’elle ne s’est pas propagée à d’autres organes pour former des métastases et qu’elle répond bien au traitement.

De plus, on considère que la guérison du chien ne devient réelle qu’après 2 ans de rémission.

Combien de temps peut vivre un chien avec un lymphome

Le lymphome concerne le système lymphatique. C’est un cancer très agressif qui représente jusqu’à un quart des tumeurs malignes chez le chien.

Le lymphome consiste en une prolifération tumorale de lymphocytes se propageant au sein du système lymphatique et de différents organes internes du chien.

Plus le lymphome est diagnostiqué précocement, meilleur est le pronostic. Sans traitement, l’espérance de vie du chien est de 3 semaines à 6 mois.

lymphome-du-chien

Le pronostic d’un lymphome

Le pronostic du lymphome dépend de multiples facteurs : le stade de la maladie (avancée du cancer dans l’organisme), l’expression des symptômes (respiratoires, urinaires, digestifs, oculaires), le grade de la tumeur (son développement plus ou moins rapide), le type de cellules concernées (lymphocytes B ou lymphocytes T), la localisation de la tumeur…

Connaître le stade du lymphome est essentiel pour se faire une idée du pronostic et déterminer le traitement le plus approprié. Moins le lymphome s’est propagé dans l’organisme, meilleurs sont l’espérance de vie et/ou les chances de guérison du chien (dans certains cas rares).

Concernant le grade, les tumeurs de grade intermédiaire et élevé répondent mieux à la chimiothérapie mais ont une survie limitée.

Concernant le type de cellules, les lymphomes des lymphocytes T (plus rares) sont majoritairement plus agressifs et ont un pronostic très sombre.

Les leucémies, les lymphomes digestifs, du foie, de la rate et de la peau sont de mauvais pronostic.

A terme, les complications liées aux métastases nécessitent généralement l’euthanasie du chien. Celle-ci est généralement pratiquée sous anesthésie pour le confort de tous : votre chien en priorité mais également vous-même si vous souhaitez assister à l’acte, ainsi que celui de l’équipe soignante.

En savoir plus : sur le lymphome chez le chien

Quelle est l’espérance de vie d’un chien atteint d’un mastocytome

Le mastocytome affecte les mastocytes, des cellules faisant partie des globules blancs. C’est une tumeur maligne très fréquente chez le chien âgé. Elle représente entre 1 à 10% des tumeurs chez le chien et 20% des tumeurs cutanées.

Le mastocytome a généralement le derme de la peau pour origine et consiste en une prolifération tumorale des mastocytes. C’est une tumeur maligne car ses cellules cancéreuses peuvent se propager à d’autres parties du corps, comme les ganglions lymphatiques, la rate, le foie, la moelle osseuse et plus rarement le sang.

Le pronostic d’un mastocytome

Le pronostic du mastocytome varie en fonction de sa localisation et de son grade dans l’organisme.

La localisation du mastocytome

Le temps de rémission et l’espérance de vie du chien sont meilleurs pour un mastocytome localisé aux extrémités (des pattes) que pour une tumeur située sur le tronc (thorax, abdomen ou bassin).

Une tumeur des régions inguinale (entre l’abdomen et la cuisse) ou périnéale (entre les organes génitaux et l’anus) a un pronostic sombre quel que soit son grade.

tumeur-metastase-mastocytome-cutane-peau-chien

Le grade du mastocytome

Le grade est fortement corrélé au taux de récidive de la tumeur, à la présence de métastases et à l’espérance de vie du chien.

• Le taux de récidives est de 25 à 33% pour une tumeur de grade I, 44% pour une tumeur de grade II et 76% pour une tumeur de grade III.

• La fréquence des métastases est inférieure à 10% pour une tumeur de grade I, elle est de 30 à 40% pour une tumeur de grade II et de 55 à 96% pour une tumeur de grade III.

• L’espérance de vie du chien à 4 ans après une intervention chirurgicale est de 93% pour une tumeur de grade I, 44% pour une tumeur de grade II et 6% pour une tumeur de grade III.

En savoir plus : sur le mastocytome chez le chien

Combien de temps peut vivre un chien avec un ostéosarcome

L’ostéosarcome est une tumeur maligne des os et représente 80 à 90 % des tumeurs osseuses. Ce type de cancer se développe à partir du tissu osseux et concerne essentiellement les os longs.

radiographie_tumeur_osteosarcome-chat-chien

Le pronostic d’un ostéosarcome

Le pronostic est défavorable, les métastases étant présentes au moment du diagnostic pour 90% des chiens. De plus la douleur est très importante.

Le pronostic est meilleur pour les chiens âgés de 8 à 10 ans.

Sans traitement, l’espérance de vie est de 1 à 2 mois après le diagnostic pour 50% des chiens.

Lorsqu’une amputation seule est effectuée, 50% des chiens son encore vivants après 5 mois et 10% après un an.

En cas d’amputation associée à une chimothérapie, 50% des chiens sont encore vivants après un an.

A terme, les complications liées aux métastases nécessitent généralement l’euthanasie du chien. Celle-ci est généralement pratiquée sous anesthésie pour le confort de tous : votre chien en priorité mais également vous-même si vous souhaitez assister à l’acte, ainsi que celui de l’équipe soignante.

En savoir plus : sur l’ostéosarcome chez le chien

Quelle est l’espérance de vie d’un chien atteint d’une tumeur mammaire

La tumeur mammaire affecte les glandes mammaires de la chienne. La tumeur est fréquente chez la chienne et concerne essentiellement les chiennes âgées et/ou non stérilisées.

Attention ! La tumeur mammaire peut être bénigne. Avant l’âge de 6 ans, la grande majorité des chiennes affectées présentent une tumeur bénigne.

La tumeur mammaire est cancéreuse une fois sur deux et agressive dans 50% des cas, celle-ci ayant déjà métastasé au moment du diagnostic.

L’espérance de vie de la chienne ne dépend ni de la localisation de la tumeur ni du nombre.

Tumeur mammaire chez la chienne

Le pronostic d’une tumeur mammaire dépend de plusieurs critères :

La race de la chienne

Le pronostic d’une tumeur mammaire maligne chez le Berger Allemand est plus mauvais que celui du Beagle ou du Teckel, par exemple.

La taille de la tumeur

Le pronostic est significativement meilleur pour les chiennes présentant une tumeur mammaire inférieure à 3 cm de diamètre.

Le degré d’invasion de la tumeur

Lorsque les ganglions lymphatiques périphériques sont atteints et/ou lorsqu’il existe des métastases, le pronostic est malheureusement mauvais. L’espérance de vie est alors en moyenne de un an pour 20% des chiennes après une chirurgie.

Le grade de la tumeur

Plus la ressemblance des cellules cancéreuses est proche du tissu d’origine, plus le grade est bas. Le développement de la tumeur est alors moins rapide et le risque de métastases dans d’autres organes plus tardif. Le pronostic est donc meilleur.

Le degré d’ulcération de la tumeur

Le pronostic est plus mauvais lorsque la tumeur adhère aux tissus sous-jacents ou ulcère la peau sus-jacente.

Un traitement précoce

Plus le retrait de la tumeur est fait précocement, plus l’espérance de vie de la chienne est importante.

Le type de tumeur mammaire

Pour un adénocarcinome, le taux de survie est en moyenne : de 85% à un an, de 70% à 2 ans et de 60% à 3 ans.

Le sarcome présente un pronostic très sombre : le taux de survie est de 13% à 2 ans en moyenne.

Le carcinome inflammatoire concerne 10% des chiennes touchées par une tumeur mammaire. Le pronostic est très sombre, des métastases microscopiques ou macroscopiques étant présentes dans tout l’organisme de la chienne.

En savoir plus : sur la tumeur mammaire chez la chienne

Combien de temps peut vivre un chien avec une tumeur au cerveau

Les tumeurs cérébrales concernent le cerveau, le cervelet et le tronc cérébral. Ce sont surtout des méningiomes et des gliomes chez le chien qui atteignent plus souvent le cerveau (dans 75% des cas) que le cervelet ou le tronc cérébral.

Les tumeurs cérébrales concernent essentiellement le chien âgé. L’âge moyen se situe entre 9 et 10 ans avec un intervalle compris entre 1 et 17 ans.

Les problèmes rencontrés par les tumeurs cérébrales proviennent essentiellement de leur développement local provoquant :

• Une compression et une destruction des tissus nerveux avoisinants.

• Une perturbation de la circulation du sang entraînant un œdème ou une hémorragie.

• Une perturbation du liquide cérébro-spinal entraînant une hydrocéphalie.

Le pronostic d’une tumeur cérébrale

Le pronostic des tumeurs cérébrales chez le chien est variable selon les cas : le type de tumeur, la localisation et le degré de gravité (son agressivité, son grade et le stade de son avancement). Les chiens atteints d’un méningiome, par exemple, ont une espérance de vie plus longue que les chiens atteints d’un gliome.

Les traitements visent le plus souvent à améliorer la fin de vie du chien malade, de quelques semaines à quelques mois.

Lors de diagnostic précoce de la tumeur et selon sa localisation, le traitement peut donner de bons résultats : la régression ou même la disparition de la tumeur.

Les chiens ayant des déficits nerveux légers ont un meilleur pronostic que les chiens présentant des symptômes neurologiques marqués. Dans les cas les plus graves, l’euthanasie du chien est hélas souvent la seule issue. Celle-ci est généralement pratiquée sous anesthésie pour le confort de tous : votre chien en priorité mais également vous-même si vous souhaitez assister à l’acte, ainsi que celui de l’équipe soignante.

L’espérance de vie des chiens ayant été traités par radiothérapie est la suivante :

• 50% des chiens atteints d’un méningiome sont encore en vie après 233 à 360 jours.

• 50% des chiens atteints d’un gliome sont encore en vie après 150 à 360 jours.

En savoir plus : sur la tumeur cérébrale chez le chien

Boutique d’accessoires pour le chat et le chien

 Sur Catedogshop.com, nous vous proposons des accessoires stylés soigneusement sélectionnés par un vétérinaire comportementaliste pour le bien-être de votre chat ou de votre chien.

Accessoires stylés pour votre chien

Boutique en ligne d'accessoires pour le chien

Toutes les tumeurs chez le chien

Vous vous posez une question sur les tumeurs malignes, le cancer ou les métastases chez le chien ?

N’hésitez pas à vous tourner vers votre vétérinaire, le professionnel de la santé de votre chien 🐶

Conseil vétérinaire pour le chienbande-blanche

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Diplômée de l’École Nationale Vétérinaire d’Alfort, titulaire du Diplôme Inter-Ecoles de Vétérinaire Comportementaliste et cofondatrice du site Catedog.com

👍 Pensez à informer votre entourage en partageant cet article facile à comprendre grâce aux photos et illustrations 👍

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Échangez entre internautes

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>