Lymphome chez le chat

Les thèmes abordés

Définition du lymphome chez le chat

Le lymphome, encore appelé Le lymphome malin, représente la première cause de cancer chez le chat. Il s’agit d’un cancer touchant le système lymphatique.

Le système lymphatique, encore appelé lymphe assure la défense de l’organisme. Il est constitué des lymphocytes qui sont des cellules de la famille des leucocytes, encore appelés globules blancs. Ceux-ci sont présents dans le sang, les ganglions mais également dans tous les organes (particulièrement la moelle osseuse où ils sont produits).

Le lymphome consiste en une prolifération tumorale des lymphocytes touchant un ou plusieurs organes.

Symptômes du lymphome chez le chat

Le lymphome malin peut se présenter sous quatre formes cliniques :

Forme médiastinale du lymphome malin chez le chat

Le médiastin est l’espace situé entre les poumons, qui contient le cœur, l’œsophage et la trachée et d’autres structures.

Le lymphome malin touche en général les chats jeunes, infectés par le virus FELV, présentés pour difficultés respiratoires, toux ou régurgitation apparues récemment.

lymphome-malin-mediastinale-du-chat

Forme digestive du lymphome chez le chat

Le lymphome malin touche en général les chats âgés non infectés par le virus FELV, présentés pour anorexie, vomissements, diarrhée et perte de poids.

Le vétérinaire met en évidence une ou plusieurs masses abdominales ou un épaississement des anses digestives lors d’infiltration diffuse (lorsque le cancer n’est pas localisé mais diffus, l’intestin paraît épaissi).

lymphome-malin-forme-digestive-du-chat

Forme multicentrique du lymphome chez le chat

Le lymphome malin se situe en plusieurs centres, plusieurs endroits.

On observe une augmentation de volume des ganglions, une infiltration du foie, de la rate et/ou de la moelle osseuse.

lymphome-malin-multicentrique-du-chat

Forme extra-nodale du lymphome chez le chat

La forme extra-nodale correspond à l’atteinte d’un site extraganglionnaire (un site extérieur aux ganglions lymphatiques) qui est directement contigu ou adjacent au groupe de ganglions lymphatiques connus.

Le lymphome malin affecte tout organe ou tissu (rein, système nerveux central, œil, nez…). Les symptômes varient avec la localisation de la tumeur.

Diagnostic du lymphome chez le chat

Un diagnostic de certitude doit être établi par le vétérinaire qui suspecte la maladie. Il passe par la réalisation d’examens complémentaires.

Une cyto-ponction des nœuds lymphatiques ou des organes atteints est réalisée pour un examen cytologique et/ou histologique. Pour ce faire, le recours à l’échographie, l’endoscopie, la chirurgie sont parfois nécessaires.

ponction-lymphome-peau-tumeur-chat-chien

En parallèle, le vétérinaire recherche une infection chez le chat par les virus FELV et FIV et réalise des examens sanguins venant compléter le bilan clinique.

Environ 25 % des chats présentant un lymphome malin seraient infectés par le virus FELV. Le virus FIV, quant à lui, serait indirectement impliqué (essentiellement dans la forme extra-nodale du chat adulte).

Traitement du lymphome chez le chat

Le vétérinaire peut proposer un traitement lorsque :

• Le pronostic est favorable : ceci dépend du statut du chat vis-à-vis du virus FELV, du stade de la maladie et de la réponse au traitement.

• Le maître prend conscience des limites de survie potentielle de son chat (seulement 20 % des chats survivent plus d’un an).

La polychimiothérapie constitue alors le traitement de choix.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (29 votes, moyenne : 4,66 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre adresse e-mail ne sera jamais publiée, mais votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>