Mastocytome chez le chien

Les thèmes abordés

Tumeur mastocytome chez le chat et le chien

Découvrez nos conseils vétérinaires illustrés et des réponses aux questions que vous vous posez sur cette tumeur cancéreuse des mastocytes chez le chien…

Définition des mastocytes

Les mastocytes sont des cellules (qui font partie des globules blancs) essentiellement localisées dans les tissus conjonctifs, des tissus situés entre les différents organes et qui ont pour fonction de soutenir et de protéger les autres tissus de l’organisme. Les mastocytes jouent un rôle essentiel dans la défense immunitaire lorsqu’ils sont en présence d’une bactérie ou d’un parasite.

Les mastocytes sont présents dans tous les organes du chien et principalement dans la peau ou les tissus sous-cutanés, les muqueuses, les poumons, le tube digestif (bouche, œsophage, estomac, intestin grêle, colon et anus) et le foie.

Les cellules sont de forme variable, constituées d’un noyau central et d’un cytoplasme (région entre la membrane et le noyau) rempli de nombreuses granulations colorées en violet foncé.

Mastocytes et mastocytome chez le chien et le chat

Description du mastocytome chez le chien

Le mastocytome, encore appelé tumeur mastocytaire ou MCT est une tumeur maligne, très fréquente chez le chien âgé. Elle représente entre 1 à 10% des tumeurs chez le chien et 20% des tumeurs cutanées.

Le mastocytome a généralement le derme de la peau pour origine et consiste en une prolifération tumorale des mastocytes. C’est une tumeur maligne car ses cellules cancéreuses peuvent se propager à d’autres parties du corps, comme les ganglions lymphatiques, la rate, le foie, la moelle osseuse et plus rarement le sang : on parle alors de métastases.

Mastocytes tumoraux et mastocytome chez le chien

On peut retrouver ainsi le mastocytome en divers endroits du corps du chien :

• Très fréquemment au niveau de la peau ou dans le tissu sous-cutané : en particulier sur le tronc (thorax, abdomen et bassin), l’arrière main et les extrémités de la patte.

• Plus rarement au niveau de la tête et du cou.

Les mastocytomes ont un aspect très variable. Au niveau de la peau, la tumeur se manifeste par l’apparition d’un nodule de 1 à 10 cm pouvant évoluer vers une masse plus volumineuse. La tumeur est unique dans la plupart des cas, mais elle peut également se présenter de façon multiple, ce qui est le cas pour 10% des chiens.

Les nodules peuvent être surélevés, provoquer une alopécie de la peau (perte de poils), un œdème, une rougeur ou une ulcération de l’épiderme. A la palpation, la tumeur peut être œdémateuse (gonflée et molle) ou ferme.

Lors de tumeur à croissance rapide, les cellules tumorales se diffusent souvent dans les tissus sous-cutanés et les muscles.

mastocytome-chien-chat

Certains mastocytomes sont agressifs dès leur apparition, d’autres peuvent être présents depuis plusieurs mois, voire quelques années avant de se disséminer rapidement dans l’organisme.

Le mastocytome concerne surtout les chiens adultes et âgés (9 ans en moyenne) mais il peut également toucher des chiens beaucoup plus jeunes. La tumeur a par exemple été observée chez des chiens de 6 mois.

Certaines races de chiens sont prédisposées au mastocytome, comme le Boxer, le Bulldog Anglais, le Bullmastiff, le Golden Retriever, le Labrador Retriever, le Setter Anglais, le Teckel ou le Terrier de Boston.

tumeur-metastase-mastocytome-cutane-peau-chien

Symptômes du mastocytome chez le chien

Les symptômes varient en fonction du grade (ou agressivité) et de la localisation de la tumeur. Cependant, dans tous les cas, il est possible d’observer des vomissements ou des diarrhées associés.

Une des caractéristiques du mastocytome est la modification de son aspect lorsque le maître manipule la masse : la tumeur peut grossir rapidement puis diminuer de taille dans les 24 heures suite à la palpation. Ce phénomène est expliqué par la dégranulation des mastocytes tumoraux. Cette dégranulation se manifeste par la libération d’histamine et provoque une inflammation puis la formation d’un urticaire au niveau de la peau.

Mastocytome ayant dégonflé chez un chien

Diagnostic du mastocytome chez le chien

Le vétérinaire effectue des prélèvements afin de réaliser un diagnostic précis :

• Par cytoponction : en aspirant des cellules tumorales au moyen d’une seringue et d’une aiguille. La ponction se fait directement dans la masse cutanée.

• Par biopsie : en prélevant un fragment de tissu de la tumeur sous anesthésie générale.

Les prélèvements récupérés sont ensuite analysés et examinés au microscope dans un laboratoire d’histologie afin de déterminer si la tumeur est cancéreuse ou non.

mastocytome-chien-boxer

En cas de tumeur maligne, l’histologie permet de préciser :

• Le type de cellules concernées : les mastocytes sont les seules cellules rondes à contenir des granulations colorées en violet, contrairement à d’autres cellules rondes à l’origine de lymphome ou de mélanome par exemple.

• Le grade de la tumeur : il détermine l’agressivité de la tumeur, provoquant la formation plus ou mois rapide de métastases dans l’organisme. Le grade est fortement corrélé au taux de récidive et à l’espérance de vie du chien.

Plus la ressemblance des cellules cancéreuses est proche du tissu d’origine, plus le grade est bas : la tumeur évolue alors localement et lentement et a moins de risque de métastaser dans d’autres organes.

Plus la ressemblance des cellules cancéreuses est différente du tissu d’origine, plus le grade est élevé : la tumeur se développe et métastase dans d’autres organes plus rapidement. Son pronostic est mauvais.

Selon le grading de Patnaik, il existe 3 grades histologiques notés de I à III et déterminant l’agressivité de la tumeur.

• Le stade d’avancement du cancer : il correspond au degré d’extension de la tumeur dans l’organisme, le stade final étant la formation de métastases dans les autres organes.

Stades du mastocytome chez le chien

Des examens complémentaires sont souvent réalisés : des analyses de sang, une ponction des noeuds (ou ganglions) lymphatiques, une ponction de moelle osseuse, une échographie abdominale et des radiographies pulmonaires.

Traitement du mastocytome chez le chien

Le vétérinaire choisit le traitement le mieux adapté en fonction du grade de la tumeur et de son stade d’avancement, déterminant la présence ou non de métastases dans l’organisme.

Les traitements possibles sont la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie, qui pourront être effectuées ensemble ou séparément.

tumeur-mastocytome-cutane-peau-flanc-chien

Chirurgie du mastocytome

La chirurgie est envisagée quand cela est possible. Elle est indiquée si la tumeur est de bas grade : bien localisée, peu agressive, petite, unique et opérée précocement.

Le retrait chirurgical doit s’opérer sur une large surface, concernant la lésion elle-même et le tissu environnant. La tumeur est retirée avec une marge de tissu sain de 3 cm minimum. Les tissus enlevés sont analysés afin de déterminer si l’exérèse, c’est-à-dire le retrait de la tumeur, a été complète.

Cependant, même avec une approche chirurgicale agressive, plus de 30% des mastocytomes récidivent après la chirurgie. Une radiothérapie en complément de la chirurgie peut alors être envisagée afin de réduire les risques de récidives.

Radiothérapie du mastocytome

La radiothérapie est indiquée seule ou suite à une chirurgie.

La radiothérapie consiste à détruire les cellules cancéreuses en envoyant des rayons, bloquant ainsi leur capacité à se multiplier. L’irradiation détruit les cellules tumorales tout en épargnant les tissus qui l’entourent.

• Pour les tumeurs de grade I : lorsque le retrait du mastocytome est total, la radiothérapie en complément de la chirurgie peut être pratiquée et permet de réduire au maximum les risques de récidives. Il s’agit d’une radiothérapie dite adjuvante qui, après le retrait de la tumeur, est effectuée afin d’éliminer les éventuelles cellules cancéreuses subsistant localement.

• Pour les tumeurs de grade II : la radiothérapie permet d’irradier la tumeur restante lorsque la chirurgie ne permet pas de retirer le mastocytome dans sa totalité.

• Pour les tumeurs de grade III : lorsque des métastases se sont déjà formées, une radiothérapie seule ou en complément de la chirurgie peut être pratiquée afin d’améliorer la qualité de vie du chien. Une chimiothérapie peut être envisagée en complément.

Chimiothérapie du mastocytome

La chimiothérapie désigne l’administration de médicaments qui agissent sur les cellules cancéreuses. Le traitement a pour but de détruire les cellules ou de stopper leur multiplication.

La chimiothérapie est utilisée seule ou en complément de la chirurgie et/ou de la radiothérapie, lorsque des métastases sont présentes dans l’organisme.

Ce sont des traitements essentiellement palliatifs afin d’améliorer le confort du chien.

tumeur-mastocytome-chien

Pronostic du mastocytome chez le chien

Le pronostic du mastocytome varie en fonction de sa localisation et de son grade dans l’organisme.

La localisation du mastocytome

Par exemple, le temps de rémission et l’espérance de vie du chien sont meilleurs pour un mastocytome localisé aux extrémités (des pattes) que pour une tumeur située sur le tronc (thorax, abdomen ou bassin).

Une tumeur des régions inguinales (entre l’abdomen et la cuisse) ou périnéales (entre les organes génitaux et l’anus) a un pronostic sombre quel que soit son grade.

Le grade du mastocytome

Le grade est fortement corrélé au taux de récidive de la tumeur, à la présence de métastases et à l’espérance de vie du chien.

Le taux de récidives est de :

• 25 à 33% pour une tumeur de grade I.

• 44% pour une tumeur de grade II.

• 76% pour une tumeur de grade III.

La fréquence des métastases est de :

• Moins de 10% pour une tumeur de grade I.

• 30 à 40% pour une tumeur de grade II.

• 55 à 96% pour une tumeur de grade III.

L’espérance de vie du chien à 4 ans après une intervention chirurgicale est de :

• 93% pour une tumeur de grade I.

• 44% pour une tumeur de grade II.

• 6% pour une tumeur de grade III.

Mastocytome sur la tête d'un chien

Alimentation du chien souffrant d’un mastocytome

Votre chien a un mastocytome ? Les aliments diététiques recommandés ci-dessous sont adaptés aux besoins du chien atteint d’un cancer ou en période de traitement par chimiothérapie ou radiothérapie. Il s’agit d’aliments thérapeutiques.

Un aliment thérapeutique fait partie intégrante du traitement de votre chien. Celui-ci est prescrit par votre vétérinaire qui aura préalablement diagnostiqué une tumeur cancéreuse comme un mastocytome.

En fonction du stade du cancer que votre vétérinaire aura établi grâce aux examens complémentaires réalisés, l’alimentation thérapeutique peut avoir un impact direct sur le mieux-être de votre chien. C’est pourquoi il est important de suivre rigoureusement les consignes de votre vétérinaire.

Comme complément au traitement du mastocytome, nous vous recommandons de nourrir votre chien avec l’un des aliments diététiques suivants :

alimentation-nourrir-chien-cancer-convalescence-specific

Specific Omega Plus Support CΩD All ages Dog

Aliment complet assurant le soutien de la fonction immunitaire. Il est particulièrement indiqué chez le chien affaibli (cancer et convalescence). Taux particulièrement élevés en EPA et DHA : deux acides gras Oméga-3 issus de l’huile de poisson et en GLA – un acide gras Oméga-6 issu de l’huile de bourrache. Densité énergétique élevée, teneurs importantes en nutriments essentiels, haute digestibilité et excellente appétence. Attention : aliment thérapeutique comportant diverses contre-indications et ne devant être administré à votre chien qu’après prescription par votre vétérinaire

alimentation-nourrir-chien-cancer-convalescence-hills

Hill’s Prescription Diet n/d Canine

Aliment complet contenant une formule unique pour soutenir le chien atteint d’une maladie grave telle qu’un cancer. Aide le chien à mieux se rétablir d’états de faiblesse avancés comme lors d’un cancer ou de traitements anticancéreux. Augmente le temps de survie et améliore la qualité de vie du chien dont le cancer est traité par chimiothérapie ou radiothérapie. Aide à inverser les anomalies métaboliques du cancer chez le chien. Attention : aliment thérapeutique comportant diverses contre-indications et ne devant être administré à votre chien qu’après prescription par votre vétérinaire

alimentation-nourrir-chat-cancer-convalescence-specific

Specific Omega Plus Support F/C-IN-W All ages Dog & Cat

Aliment complet assurant le soutien de la fonction immunitaire. Il est particulièrement indiqué chez le chien affaibli (cancer et convalescence). Teneurs élevées en énergie, matières grasses, protéines et autres nutriments essentiels pour favoriser la récupération et compenser la faible prise alimentaire chez le chien dont les besoins sont accrus et dont l’appétit est diminué. Ingrédients hautement digestibles pour assurer l’absorption optimale des nutriments. Contient des β-1,3/1,6-glucanes et des teneurs élevées en acides gras Oméga-3. Texture très fine adaptée à l’alimentation assistée à la seringue. Attention : aliment thérapeutique comportant diverses contre-indications et ne devant être administré à votre chien qu’après prescription par votre vétérinaire

bande-blancheachat-sante-conseil-veterinaire-chien

Sujets en lien avec le mastocytome chez le chien

bande-blancheVous vous posez une question sur le mastocytome chez le chien ? N’hésitez pas à vous tourner vers votre vétérinaire, le professionnel de la santé de votre chien 🐶

bande-blancheDocteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍❤️Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ! Votre soutien nous est essentiel pour aider Catedog à grandir ❤️

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (14 votes, moyenne : 4,57 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>