Conseils pour chat en fin de vie

Bonjour,
Ma femelle Gaïa est très âgée – 22 ans – et a récemment perdu la vue, ainsi que la quasi totalité de son ouïe.
Voici un descriptif détaillé de sa situation actuelle : elle continue de s’alimenter et de boire, elle fait ses “commissions” (petites ou grosses) normalement, elle ronronne toujours lorsque je la câline, et n’émet pas de miaulements de douleur.
J’ai pour l’instant choisi d’attendre qu’elle cesse de s’alimenter et de boire avant de prendre la “décision” tant redoutée. Mon dilemme est en fait le suivant : j’ai peur, compte tenu de son âge, et de mon affection pour elle, de trop repousser cette échéance. Auriez-vous quelques conseils éventuels ? En vous remerciant d’avance pour votre retour, bien cordialement, Sylvain.

Réponse du vétérinaire

Bonjour,

Je comprends votre dilemme. Il faut essentiellement penser au bien-être de votre chatte Gaïa car surtout à son âge, ce n’est pas la quantité de vie qui lui reste qui compte mais bien plus sa qualité de vie. Sachez que les chats âgés n’émettent pas forcément des miaulements de douleur, ils ont davantage tendance à se mettre en retrait, à se prostrer ou à adopter une posture antalgique. Les miaulements des chats âgés sont davantage des miaulements stéréotypés et plaintifs liés à une sensation de désorientation, elle-même associée à un état anxieux. Les causes peuvent être entre autres le vieillissement cérébral, une hypertension artérielle, ou encore une hyperthyroïdie. Mais il s’agit déja d’un signe de mal-être et très souvent ces chats peuvent s’alimenter normalement, voire davantage. Selon le cas, un traitement est possible à condition de diagnostiquer la maladie au moyen d’examens complémentaires. Par ailleurs, les chats sont des individus très résistants et attendre que votre chatte ne mange ou ne boive plus n’est pas une bonne idée. Toute modification comportementale doit également vous alerter. L’idéal serait de prendre l’avis d’un vétérinaire qui aura au préalable examiné votre chatte. Lorsque viendra le moment décisif, je vous conseille de ne pas penser à vous et à votre chagrin même s’il s’agira d’accueillir ce dernier. Votre affection pour votre chatte Gaïa doit vous faire penser à elle avant tout ! Vous pourrez également lire mon texte qui parle de cette décision difficile et qui je l’espère, vous aidera peut-être : Les derniers moments de vie de nos animaux chéris : une douleur d’amour. Je vous souhaite plein de courage le moment venu. Comme tous les êtres chers qui doivent nous quitter un jour, soyez certain que votre petite Gaïa restera dans votre coeur pour toujours…

Cordialement.
Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Sujets en lien avec la réponse du vétérinaire

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>